Véhicules électriques : objectif zéro émission

Véhicules électriques : objectif zéro émission

Malgré un régime fiscal favorable, les ventes de voitures électriques peinent à décoller. Autonomie limitée, recharge parfois aussi longue que complexe, ces paramètres encore mal maîtrisés ne militent pas pour cette motorisation alternative. Pourtant, face à ces difficultés, l’entreprise représente un lieu d’épanouissement pour ce marché.

> Lire la suite

  • 31 juill. - Technologies
    En consacrant une enveloppe de 5,6 millions d’euros dans la technologie du stationnement autonome, l’Europe démontre sa volonté de développer cette technologie pour la rendre disponible dans un...
  • 30 juill. -
    Xavier Chardon (42 ans, MBA) a été nommé directeur marketing de Volkswagen VP, succédant ainsi à Simon Thomas. 
  • 30 juill. - Véhicules utilitaires
    Selon l’ACEA et ses dernières données statistiques, juin aura permis de confirmer la reprise du marché des VUL en Europe, mais aussi en France. 
  • 29 juill. - Développement durable
    Alors que la ville de Paris a validé il a y quelques jours l’implantation d’une soixantaine de bornes publiques de recharge électrique, l’opérateur Lafont Technologies a été choisi pour mener à bien...
  • 29 juill. - Technologies
    À nouvelle Jaguar XE, nouvel alliage aluminium : afin de proposer un véhicule toujours plus sobre, Jaguar s’est penché sur la légèreté de la structure.
  • 29 juill. - Constructeurs auto
    Évolution du concept SUV, la nouvelle Panda Cross se veut avant tout un véhicule tout-terrain, du fait notamment de sa transmission intégrale « Torque on Demand », et de la fonction de...
  • 28 juill. - Constructeurs auto
    Après avoir décliné une douzaine de modèles dans la série spéciale CUP, Volkswagen continue sur sa lancée avec la Golf SW CUP.

NEWSLETTER

Notre contenu exclusif directement dans votre boite mail
Laissez nous vos coordonnées dès aujourd'hui.

Les vidéos de Flottes-Auto sur Dailymotion

Le recours des entreprises aux véhicules électriques reste très mesuré malgré les marques d’intérêt. Si toutes les questions ne sont pas levées sur cette motorisation, les prestataires impliqués, et notamment les loueurs, multiplient les initiatives pour convaincre leurs clients de la pertinence de l’électrique dans une démarche de mobilité durable.

Depuis 2009, la première flotte de France est engagée dans une démarche volontaire d’optimisation. Les résultats dépassent les objectifs fixés et veulent incarner l’exemplarité voulue par les gouvernements successifs. Avec également comme conséquence de verdir le parc automobile de l’État en recourant à des motorisations hybrides et électriques.

Pour une petite structure, TPE, PME ou collectivité, rouler plus vert n’est pas simple, surtout dans un contexte de réduction drastique des coûts. Pourtant, les initiatives existent, pas toujours de grande ampleur mais généralement efficaces. Auto-partage, éco-conduite, motorisations alternatives, les petites entités suivent aussi le mouvement.

Le conducteur impliqué dans un accident avec un véhicule prioritaire a le désagréable sentiment que sa prudence et sa vigilance ont été surprises par l’irruption d’un véhicule qui bénéficie de tous les droits. Mais selon les circonstances et les précautions qu’il saura prendre, le conducteur pourra dégager sa responsabilité de l’accident.

Du simple convoyage aux services de conciergerie 5 étoiles, spécialistes, loueurs de longue durée et constructeurs déploient des prestations sur mesure pour apporter un confort supplémentaire aux dirigeants et aux gestionnaires de flotte. Avec un même objectif : répondre à tous les besoins d’une population indispensable au développement des entreprises.

Économiques et pratiques dans le trafic, les deux et trois-roues militent pour une mobilité efficace, tant pour des usages de service que de fonction. Trajet quotidien, rendez-vous en ville ou intervention chez les clients, transport de petits objets ou livraison rapide : une multitude d’utilisations est possible. Tour d’horizon d’un marché riche et varié.

Le titre de ce dossier est à double sens et c’est à dessein : par définition, l’optimisation économique d’une flotte n’est jamais très loin de son optimisation écologique.

Si la grande berline traditionnelle reste une référence dans le monde du luxe automobile, il n’est pas interdit de s’en éloigner un peu avec des modèles plus singuliers du type break, berline-coupé ou SUV.