1. Optimiser le TCO : définir le juste besoin et le bon véhicule

C’est connu, l’élément déterminant pour optimiser le TCO consiste à « bien définir l’usage du véhicule en fonction des attentes de l’entreprise, mais aussi le niveau de service nécessaire pour assurer la continuité de l’activité des collaborateurs », résume Barbara Gay, d’Arval.

- Magazine N°209
645

Pour GRTgaz, Bernard Falcou ne dira pas le contraire : « Nous travaillons sur les besoins des utilisateurs pour mettre en face le bon véhicule et les bons équipements. Nous cherchons aussi à harmoniser la flotte en misant sur un modèle unique par type de véhicules, par exemple le Jumper de Citroën pour les utilitaires. Une fois identifiés le modèle et les options, nous n’en bougeons plus. »

Chez GRTgaz, cette analyse des besoins aide aussi à diminuer le nombre de véhicules : « Nous déterminons pour chaque équipe le parc le mieux adapté et nous regardons s’il est possible de retirer un véhicule ou de remplacer un fourgon par un modèle plus...