16 autobus hybrides GNC-électriques pour le Tram’bus de Nîmes

Nîmes métropole a commandé 16 autobus à motorisation hybride roulant au gaz naturel comprimé (GNC) et à l’électricité, des Exqui.City 24 m fabriqués par le constructeur belge Van Hool et proposés depuis février 2018 dans le catalogue de l’Ugap.

2807
Exquicity
(c) Vanhool

Destinés à la future ligne 2 du réseau tram’bus, ces véhicules verts doivent contribuer au respect des normes environnementales par la collectivité. La ligne sera opérationnelle dès 2019 et traversera à terme la ville d’est en ouest sur 12 km, et doit assurer le transport de 28 000 personnes chaque jour.

L’Exqui.City 24 m comporte trois compartiments articulés, avec 55 places assises et deux emplacements pour fauteuils roulants, et peut accueillir jusqu’à 150 personnes.  Le modèle a été conçu pour combiner la flexibilité d’un bus et l’efficience d’une ligne de tram. Ces bus à haut niveau de service (BHNS) circuleront donc dans des voies réservées. « La mission remplie est similaire à celle d’un tramway avec un coût de mise en place et d’exploitation inférieur », précise l’Ugap.

Exquicity 24m
Exquicity 24m bi-articulé (c) Van Hool

L’hybride GNV-électrique pour éviter les surcoûts

Exquicity plateforme multi-propulsion
Plateforme multi-propulsion (c) Van Hool

L’Exqui.City se décline en plusieurs motorisations grâce à une plateforme multi-propulsion : trolley-bus hybride, hybride diesel-électrique, 100 % électrique et même hydrogène avec pile à combustible. Nîmes Métropole a préféré la solution hybride GNV-électrique au 100 % électrique, afin d’utiliser des véhicules 24 m.

La solution retenue « engendre moins de surcoûts et génère peu d’émissions polluantes, a commenté François Martin, conseiller du président de la métropole, Et cela était préférable à la mise en service de plusieurs de véhicules de 18 mètres, alternative non pertinente au regard du coût généré et des difficultés inhérentes à l’exploitation. »

La collectivité a également choisi de passer par la centrale d’achat public pour réduire le coût d’acquisition : « Nous avons pu rationaliser nos moyens techniques et administratifs, en vue de bénéficier, in fine, du meilleur prix : moins d’1 million d’euros par véhicule », s’est félicité François Martin. Mais l’UGAP propose aussi des contrats de location avec option d’achat.

L’Exqui.City équipe déjà plusieurs villes comme Metz, Hambourg (Allemagne), Barcelone (Espagne), Parme (Italie), Linz (Autriche), Genève (Suisse), Malmö (Suède), Luxembourg ou encore la Martinique.

PARTAGER SUR