2005 : les bons comptes de LeasePlan

LeasePlan Corporation vient de publier ses résultats pour l’année 2005. Une année marquée notamment par le rachat d’Europcar Fleet Services qui lui permet de renforcer sa présence en Europe du Sud. Bilan.

- Magazine N°118
513

Vahid Daemi, nommé le 30 avril dernier au poste de président du directoire et directeur général de Lease Plan Corporation, en remplacement de Hugo Levecke, a de quoi être satisfait. A l’heure où il prend ses fonctions, toutes les forces du groupe sont mobilisées pour permettre à la filiale de Volkswagen (50 % du capital) et des sociétés d’investissements Mubadala Development Company et Olayan (à hauteur de 25 % chacune) de devenir le numéro un de la gestion de la flotte partout où il est implanté, soit dans près de 26 pays au total. Et les résultats obtenus l’an dernier par le groupe sont là pour les encourager. En 2005, LeasePlan Corporation a en effet enregistré un résultat net de 199,1 millions d’euros, soit une augmentation de 3,8 % par rapport à 2004. Quant à son chiffre d’affaires, il affiche une hausse de 2,2 %, à 891,6 M€. Mais la progression la plus spectaculaire concerne le portefeuille de contrats de location (12,5 M€), soit une hausse de 22,4 % en un an. Elle s’explique en partie par l’acquisition, en septembre dernier, d’Europcar Fleet Services, la marque indépendante de Volkswagen pour la gestion de flottes automobiles en Italie, au Portugal et en Espagne. Autre conséquence : le nombre de véhicules financés s’est accru de 17,2 % en 2005, pour atteindre 910 000 unités, tandis que la flotte dépasse désormais les 1,2 millions d’unités (Europcar Fleet Services a amené 85 000 véhicules au groupe LeasePlan). Pour 2006, le loueur s’attend à une poursuite de la croissance du portefeuille de véhicules en location, mais aussi de son bénéfice net. L’intégration des activités d’Europcar Fleet Services devrait en outre accélérer son développement.

Quant à LeasePlan en France, le bilan est là encore assez positif. Avec une flotte financée en progression de 5,1 % en un an, le loueur se félicite en effet d’avoir fait aussi bien que le marché de la LLD en 2005 (4,7%). A fin 2005, sa flotte à la route comptait 113 198 véhicules, dont 81 841 unités en flotte financée et 31 357 unités en flotte gérée. Pour l’exercice 2006, la filiale française -qui vient de revoir de fond en comble son offre produits (voir F. A n°117)- entend faire encore mieux et capter une nouvelle clientèle de TPE.