Archives annuelles 2015

Entretien avec Sylvie Morello, parc automobile de l’État : « Un objectif de 150 millions d’euros d’économies »

Entretien avec Sylvie Morello, parc automobile de l’État : « Un objectif de 150...

La flotte de l’État poursuit sa mue en mettant tout particulièrement l’accent sur le travail de mutualisation des véhicules et l’optimisation économique. L’objectif est fixé avec un gain de 150 millions d’euros, pour une flotte qui réunit environ 65 000 véhicules. Récemment arrivée en poste, Sylvie Morello fait un point sur les chantiers en cours.

VUL : les gammes jouent le renouvellement

VUL : les gammes jouent le renouvellement

Si le marché des véhicules utilitaires affiche une légère croissance, la guerre des prix continue de faire rage et le niveau des ventes demeure globalement faible. Seule une reprise économique forte permettra un rebond du marché. Dans ce contexte, les modèles récents s’en sortent plutôt mieux. Revue de détail constructeur par constructeur.

Essai flash >> Audi A3 Sportback e-tron

Essai flash >> Audi A3 Sportback e-tron

Le meilleur des deux mondes Disposer d’une voiture électrique tout en se dédouanant des contraintes de cette dernière, l’Audi A3 e-tron a érigé ce fonctionnement...
Témoignage - Bertrand Bosco, Opac38 : « La LLD allège la gestion administrative »

Témoignage – Bertrand Bosco, Opac38 : « La LLD allège la gestion administrative »

Si l’Opac38 fait de plus en plus appel à la LLD pour financer sa flotte, le gestionnaire immobilier n’en étudie pas moins de très près la pertinence économique de ce choix.

Témoignage - Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD n’est pas une solution »

Témoignage – Claude Amdali, Saint-Brieuc (22) : « Dans la situation actuelle, la LLD...

À Saint-Brieuc comme dans d’autres communes, la réduction drastique du budget rend difficile la gestion de la flotte et détourne définitivement les gestionnaires du recours à la LLD.

BNP Paribas Real Estate - Le CO2 et les coûts revus à la baisse

BNP Paribas Real Estate – Le CO2 et les coûts revus à la baisse

Mise en place fin 2014 et début 2015, la nouvelle car policy du spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate fait reculer les émissions de CO2 des 230 véhicules de sa flotte et intègre également des modèles hybrides et électriques. Prochaine étape pour l’entreprise : déployer une flotte en autopartage pour les déplacements de proximité.

Car policy - Écologique mais aussi économique

Car policy – Écologique mais aussi économique

Au sein des entreprises et des collectivités, les car policies ne cessent d’évoluer au fil des années pour prendre en compte des impératifs bien sûr économiques mais aussi écologiques – deux notions intimement liées. Illustrations par l’exemple avec Lille et Mulhouse, ainsi qu’avec le spécialiste de l’immobilier BNP Paribas Real Estate.

Lille diminue les coûts et le CO2

Lille diminue les coûts et le CO2

Outre 1 200 matériels, Lille gère 385 véhicules. Pour obtenir des coûts compétitifs et éviter la lourdeur des procédures d’appels d’offres, cette flotte est financée en achat auprès de l’Ugap.

L’électrification des utilitaires

Si la transition vers des véhicules vertueux constitue une vraie réussite pour Sepur, quelques obstacles se sont dressés sur sa route. «...
Sepur - L’électrique en service

Sepur – L’électrique en service

Pour verdir son parc de 1 120 véhicules, Sepur a déployé en 2014 une politique flotte ambitieuse dénommée Mobilité Verte. Afin d’atteindre les objectifs fixés, l’entreprise spécialisée dans la gestion des déchets et la propreté urbaine a notamment retenu l’électrique pour ses véhicules de service et l’hybride pour ses véhicules de fonction.

Revendre à l'export, c'est gérer les risques

Revendre à l’export, c’est gérer les risques

Avec une évaluation désormais plus fine des VR, internet a considérablement modifié les façons d’optimiser les canaux de revente. Loin des transactions...

Ecowash Mobile optimise ses VR

Olivier Couly, directeur général d’Ecowash Mobile, est convaincu de l’importance de la VR, pour lui et pour les autres. « C’est elle qui fait...

Rapprocher VR et prix de revente

BCAuto Enchères ne se préoccupe pas de la VR des véhicules de ses clients en tant que telle. « C’est une donnée financière et...

La VR est surtout liée aux constructeurs

« Les clés pour optimiser les VR sont avant tout entre les mains des constructeurs », souligne d’emblée Dominique Allain, directeur général d’Autovista, ...
Segment C (compactes)

Segment C (compactes)

Paradoxalement, alors qu’elle est en phase de renouvellement, la Renault Mégane n’a guère pâti de son vieillissement dans sa diffusion en VS auprès des entreprises. Il est vrai que sur ce marché particulier, certains paramètres, comme ceux portant sur les marges de négociation, influent directement sur le résultat des appels d’offres. Toujours est-il qu’en immatriculations, c’est presque une transition en douceur qui va s’opérer avec la quatrième génération.

Segment B (polyvalentes)

Segment B (polyvalentes)

Rien de tel que les petites citadines pour se glisser au coeur des cités, mais leur goût prononcé pour l’essence les a progressivement éloignées des sociétés pour des raisons de fiscalité. Donc, bien que les représentantes du segment A se montrent utiles en zone urbaine, leurs versions VS y évoluent en quasi-clandestinité.

Véhicules d’occasion - Optimiser la VR, un jeu stratégique

Véhicules d’occasion – Optimiser la VR, un jeu stratégique

D’un côté les loueurs longue durée qui portent le risque financier et utilisent de nombreux outils pour optimiser la valeur résiduelle des véhicules afin de mieux les revendre ; de l’autre, les gestionnaires de flotte qui cherchent le loyer le plus compétitif possible, avec comme composante essentielle la VR des véhicules. La partie est engagée.

Témoignage - José Canena, L’Oréal - Cosmétique Active France

Témoignage – José Canena, L’Oréal – Cosmétique Active France

« Difficile de rendre un véhicule en bon état »

Essai flash >> Renault Clio : elle cache bien son jeu

Essai flash >> Renault Clio : elle cache bien son jeu

La plus populaire des françaises est aussi, et de très loin, la représentante du segment B la plus appréciée des entreprises en quête d’un...
Véhicules de société - Tenue de travail

Véhicules de société – Tenue de travail

Grâce aux kits de conversion réversibles ou non, à peu près tout ce qui roule dans les segments B et C est aujourd’hui disponible en véhicules de société (VS) ou bien en passe de l’être. Sans oublier non plus l’offre en montage d’origine pratiquée par quelques rares constructeurs. Voici les principales propositions de VS à l’adresse des sociétés.

————————

Tous les tarifs s’entendent HT.

Gregory Libre

Entretien : Grégory Libre, directeur commercial et marketing, Arval

Selon Grégory Libre, directeur commercial et marketing chez Arval, « la diversification des énergies est une tendance lourde ».
Feux rouges

Les feux rouges, grillés ou pas

Donnant lieu à d’âpres litiges et à de vastes polémiques, les feux tricolores, respectés ou pas, sont au centre de nombreux accidents. À la différence des panneaux, leur signification change d’un instant à l’autre : difficile de savoir qui est passé au rouge alors que souvent, les deux automobilistes ont bien pénétré dans l’intersection au vert.
accident sortie stationnement

Sortir d’un stationnement, situation de tous les dangers

Dès que le véhicule est déplacé, abandonnant le régime protecteur que lui assurait l’immobilisme de son stationnement, il est susceptible d’engager la responsabilité de son conducteur. Responsable, ce dernier l’est le plus souvent mais pas toujours. Voici la démarche à suivre dans ce cas de figure, en prenant bien en compte la diversité des situations.
Segment B (polyvalentes) - Peau de chagrin

Segment B (polyvalentes) – Peau de chagrin

Au fur et à mesure du renouvellement des modèles et avec les plates-formes communes du segment B, les constructeurs choisissent souvent de faire l’impasse sur une déclinaison break de leur berline au profit d’un SUV. Sauf Renault qui y croit encore avec sa Clio IV toujours disponible en version Estate alors que le mini-SUV Captur lui fait irrémédiablement de l’ombre depuis un an.

Segment H (grandes routières) - L’élite du break

Segment H (grandes routières) – L’élite du break

Terminons ce vaste panorama de l’offre de breaks pour les entreprises par le haut de gamme des grandes routières. Y sont présents uniquement les constructeurs du luxe et du premium, à l’exception de Skoda qui vient jouer les trouble-fête. Car après avoir un peu chamboulé le segment inférieur des familiales avec ses Superb I et II (2001 et 2008), la nouvelle version de la Superb Combi, récemment lancée, a résolument franchi le pas vers cette catégorie des grandes routières.

Segment D (familiales) - De grands et beaux classiques

Segment D (familiales) – De grands et beaux classiques

Honneur à la Peugeot 508 SW qui occupe la deuxième marche du podium des ventes de breaks professionnels en France. Cette berline a su trouver sa clientèle depuis son lancement en 2011, sans oublier de se renouveler avec un restylage en 2014, suivi cette année du passage à la norme Euro 6. Son élégance et sa classe sont bien évidemment préservées dans ses 4,83 m (identiques à la berline) et le coffre sacrifie un peu à ce design arrondi vers l’arrière : 560 l et jusqu’à 1 600 l au plus, des valeurs que sa petite soeur 308 SW dépassent sans problème. Il ne faut pas pour autant négliger l’excellence des prestations routières, pour un prix et un coût d’usage inférieurs aux allemandes du premium.

Segment C (compactes) - Sans peur face aux SUV compacts

Segment C (compactes) – Sans peur face aux SUV compacts

Pas facile de résister à la déferlante des SUV compacts, chaque mois annonçant une vraie nouveauté. Dernière en date, le Renault Kadjar qui concurrence autant la Mégane Estate que le Scénic. Pourtant, les breaks compacts offrent bien des avantages, à commencer par des capacités d’emport record. C’est vrai de la Peugeot 308 SW qui fait un carton auprès des entreprises et décroche la première marche du podium des ventes de breaks et des ventes sociétés du segment. Il faut dire que son design élégant, ses motorisations très sobres et ses prestations dynamiques se montrent excellents.

Véhicules breaks - Toujours plus d’espace

Véhicules breaks – Toujours plus d’espace

Cannibalisée par les SUV, la catégorie des breaks met en avant un argument imparable : une capacité de chargement souvent bien supérieure et des prix légèrement inférieurs. S’y ajoutent une consommation moindre et un agrément de conduite supérieur en raison d’un centre de gravité plus bas. Portraits de famille des polyvalentes aux grandes routières.

————————
Tous les tarifs s’entendent TTC.

Essai flash

Essai flash << BMW 520d Touring : bagages en soute

La Série 5 Touring assure confort et sécurité car ce break se dote, de série, de l’excellente suspension pneumatique avec correcteur d’assiette. Du coup,...
Essai flash

Essai flash << Mercedes Classe C 220d Break : svelte et sans compromis

En break, la Classe C n’est plus aussi massive et son dynamisme stylistique fait oublier l’aspect souvent utilitaire de ces carrosseries chez Mercedes. Tout...
Essai flash

Essai flash << Peugeot 308 SW : cargo classe Affaires

Le break 308 s’est inspiré du style effilé et très réussi de sa grande soeur 508 SW. Mais sa capacité de chargement demeure très...
CGG

CGG : un fleeter pour gérer le parc automobile

Spécialiste de la prospection géophysique qui compte un millier de salariés en France, CGG n’est pas une PME. Mais sa flotte ne comprend qu’une soixantaine de véhicules, soit 45 voitures de fonction et 17 véhicules de service, y compris un Trafic et un Master.
Des vendeurs formés et qualifiés

Des vendeurs formés et qualifiés

Pas d’espace destiné aux entreprises dans une concession sans personnel spécialisé, pierre angulaire des « business centers » : « Dans chaque centre, un...
Concessions : les PME en coeur de cible

Concessions : les PME en coeur de cible

Les concessions se positionnent au centre des dispositifs des constructeurs pour conquérir les parts de marché que constitue la clientèle des TPE-PME. Avec des offres de financement et de services, mais également des vendeurs spécialisés, pour répondre aux besoins très ciblés d’entreprises de plus en plus soucieuses du TCO de leurs véhicules.

Financement : aller au plus simple

Financement : aller au plus simple

C’est entendu, pour financer leurs véhicules, les PME optent de préférence pour l’acquisition ou la LOA. Mais la LLD s’impose peu à peu, en jouant sur la carte de la flexibilité et des services. Mais quel que soit le mode de financement choisi, les PME recherchent avant tout la simplicité, sans non plus perdre de vue l’objectif de maîtrise des coûts.

Valérie Plasmans - Class'croute

Valérie Plasmans, gérante d’un Class’croûte : « Des scooters électriques à l’achat »

C’est par conviction et pour l’image que Class’croûte, livreur de plateaux-repas et de sandwichs dans le 17e arrondissement de Paris, a choisi et acheté ses scooters électriques.
Patrick Prudent

Patrick Prudent, dirigeant de Recma : « Le crédit-bail pour gérer les reventes »

Spécialiste de la fourniture et de la pose de carrelage basé en Essonne, Recma a retenu la LOA pour sa quinzaine de véhicules, à l’exception d’un modèle électrique financé en LLD.
Retour d’expérience - Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé sur la confiance »

Retour d’expérience – Françoise Mariage, gérante des Peintures Champenoises : « Un fonctionnement basé...

Implantées en Seine-et-Marne avec un effectif de neuf salariés, les Peintures Champenoises ont fait le choix de financer en location avec option d’achat une...
Choix des véhicules : le plaisir et la raison

Choix des véhicules : le plaisir et la raison

Pour sélectionner leurs véhicules, les PME font bien sûr intervenir des paramètres de coût – prix ou loyer et fiscalité en tête. Elles raisonnent aussi en fonction de l’usage qui sera fait des véhicules. Mais elles se montrent sensibles au plaisir que peut apporter un beau modèle, bien équipé et facile à revendre sur le marché de l’occasion.

Segment SUV « familiaux » : toujours plus d’espace

Segment SUV « familiaux » : toujours plus d’espace

Renault aura pris son temps pour s’intéresser à ce segment de marché mais le Kadjar constitue l’événement de l’année.

Segment SUV « urbains » : spécialistes en jungle urbaine

Segment SUV « urbains » : spécialistes en jungle urbaine

La prédominance de Renault est souvent perceptible dans le paysage automobile national. Grâce au Captur, il en va de même au royaume des SUV et autres crossovers.

SUV : l’évasion en mode pratique

SUV : l’évasion en mode pratique

Bien qu’ils symbolisent à l’origine les loisirs, les SUV et autres crossovers ont su se rendre indispensables auprès des automobilistes. Doués d’un remarquable pouvoir d’adaptation, ces véhicules ont même réussi à s’imposer au sein des flottes automobiles des entreprises. Avec une offre toujours grandissante, détaillée ici catégorie par catégorie.

« Une baisse de 6 % des consommations sans contrôle », Franck Rémy, mairie de...

Franck Rémy est responsable parc automobile et économies d’énergie pour la mairie de Carcassonne.

L’hydrogène : l’avenir de l’automobile

En retrait par rapport à l’électrique, l’hydrogène serait-il finalement la solution d’avenir la plus prometteuse pour les flottes ? C’est le sentiment de Bruno Renard, chef du service vie du CEA de Grenoble.

Table ronde Flottes Automobiles 2015 : l’innovation en partage

Table ronde Flottes Automobiles 2015 : l’innovation en partage

Une centaine de responsables de flotte se sont réunis le 25 juin à l’Automobile Club de France autour du thème de l’innovation. Une conférence organisée en partenariat avec ALD Automotive, Michelin et TomTom Telematics, et avec la participation du CEA de Grenoble, de Danone et Véhiposte, trois entreprises venues partager leurs retours d’expérience.

Segment SUV premium : confortables et chers

Segment SUV premium : confortables et chers

Petit détour pour terminer par le premium, un secteur dont les modèles en lice ont déjà été évoqués dans notre numéro 206 de mars dernier.

Cartes carburant : les prestataires sortent le grand jeu

Donner une visibilité accrue aux gestionnaires de flotte sur les dépenses en carburant des conducteurs, leur offrir la possibilité d’intervenir en temps réel sur les usages, mais tout en conservant un large choix de stations pour s’approvisionner : les prestataires de cartes carburant multiplient les services et jouent l’atout du sur mesure.

« Un contrôle des dépenses en temps réel », Amin Daoud, Safari Technologies

Amin Daoud est responsable financier et achats pour Safari Technologies.

Entretien  : des solutions  pour plus d’économies

Entretien : des solutions pour plus d’économies

Au sein des flottes, le poste entretien-maintenance ne représente que 10 à 15 % du TCO mais sa gestion est chronophage. Faut-il externaliser, choisir la tranquillité du tout-compris chez un loueur ou un concessionnaire, ou plutôt opter pour les services des réseaux indépendants afin de réduire les coûts ? Voici des éléments de réponse, témoignages à l’appui.

Aline Guehery

« La LLD pour ne pas rester immobilisée », Aline Guehery, infirmière

Alors qu’elle parcourt facilement 30 000 km par an pour exercer sa profession d’infirmière à Metz, Aline Guehery a opté pour la LLD. Un choix dû notamment à l’offre de services.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.