CES 2017 : Ford fait ses courses chez Amazon

L’assistant virtuel Alexa d’Amazon sera installé dans les véhicules Ford, autorisant des applications de domotique vers sa voiture. Et vice-versa.

801
CES 2017 : Ford fait ses courses chez Amazon

Le n° 1 mondial de la livraison sur stock ne pouvait pas rêver mieux : pouvoir continuer « l’acte d’achat » de la maison ou du bureau vers sa voiture. C’est chose faite avec ce partenariat entre Amazon et Ford qui scelle l’intrusion du premier dans les applications AppLink de Sync3, la plate-forme multimédia du second. Cet assistant virtuel Alexa autorise le contrôle de sa voiture à distance (ou inversement) grâce à la commande vocale censée ne pas détourner l’attention du conducteur.

Pour les propriétaires de ses véhicules électriques et hybrides rechargeables, Ford met en avant la possibilité de démarrer et d’arrêter leur moteur, verrouiller et déverrouiller les portes et surveiller certains paramètres du véhicule, comme le niveau de carburant et l’autonomie de la batterie. Des applications que d’autres constructeurs ont déjà intégrées dans leurs propres systèmes via les smartphones.

Amazon roule pour vous

Ici, plus intéressant, sera la possibilité de commander, dans l’autre sens, certaines fonctions de domotique comme l’activation de l’éclairage ou des systèmes de sécurité, ou encore l’ouverture et la fermeture des portes de garage.

Mais c’est surtout la continuation de l’intrusion d’Amazon depuis la maison vers la voiture qui est l’objectif avoué, avec la nécessité de passer par les appareils Alexa d’Amazon comme Amazon Echo, Echo Dot et Amazon Dot qui équipent déjà les intérieurs américains. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même !

PARTAGER SUR