2023 : une année complexe pour les flottes

Pour les gestionnaires de flotte, l’année 2022 n’a pas été simple et 2023 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices. Car pour ces responsables, il va encore s’agir de « jongler » entre des délais de livraison allongés, des pénuries et des hausses des coûts des véhicules. Ce qui ne va pas sans conséquences sur des car policies gérées au cas par cas.
- Magazine N°284
2475
gestion de flotte

« Actuellement et pour 2023, c’est le “stand-by“. Nous attendons de voir… », avoue le gestionnaire d’une grande flotte, habituellement prolixe, quand on lui demande ses anticipations pour 2023. Un exemple qui montre la complexité à laquelle font face les responsables de parc.

« De nombreuses entreprises préfèrent rester sur les anciens TCO en prolongeant au maximum les contrats de location ou les durées de détention. De fait, nous nous situons dans un contexte d’inflation et les véhicules sont souvent livrés un an après la commande, avec un TCO supérieur de 30 % par rapport à ceux déjà en parc. Mais cela laisse aussi le temps de réfléchir...

PARTAGER SUR