Virginie Ringot, Merisant France : « Je travaille davantage sur tous les postes du TCO »

Chez Merisant France depuis trente ans, Virginie Ringot est depuis treize ans responsable des services généraux de ce fabricant d’édulcorants. Novice à son arrivée en poste, elle s’est formée en interne.

- Magazine N°254
1453
Virginie Ringot

Virginie Ringot est responsable des services généraux et chargée de missions RH chez Merisant France.

Quels faits vous ont marquée ces vingt dernières années ?

Auparavant, on était moins regardant sur les différents postes de dépenses. Les termes TCO et TVS n’existaient pas. Aujourd’hui, un responsable ne peut plus rester sur ses acquis et sur un parc figé, il doit tenir compte de la protection de l’environnement, de restrictions budgétaires souvent drastiques et d’une offre constructeurs en perpétuel mouvement, mais aussi de nouveaux « codes d’utilisation ».

Comment la fonction a-t-elle évolué ?

Il y a treize ans, la flotte était gérée avec Excel afin d’identifier les fins de contrat et de déclencher les commandes selon une grille de modèles établie par la direction. Désormais, je suis partie prenante dans le choix des véhicules et je travaille davantage sur tous les postes du TCO.

Quels conseils donneriez-vous aux gestionnaires de flotte ?

D’être bien accompagné et entouré, et d’entretenir un bon relationnel avec ses partenaires pour se tenir informé, y compris avec les avocats pour rédiger les documents internes. De s’informer des pratiques de gestion de ses homologues et des nouveautés, et de rencontrer et échanger avec ses pairs.

La flotte de Merisant France en chiffres

36 véhicules

 

PARTAGER SUR