3 464 décès : la mortalité sur les routes s’est accrue en 2015

INFOGRAPHIE - Avec 3 464 décès, 2015 a marqué une augmentation sensible du nombre de morts sur les routes. L’Observatoire de la sécurité routière (ONISR) avance quelques explications.

598
3 464 décès : la mortalité sur les routes s’est accrue en 2015

Le ministère de l’intérieur juge le bilan 2015 de la sécurité routière « contrasté » : la mortalité a augmenté de 2,4 % mais le nombre d’accidents corporels a reculé de 3,6 %, le nombre de blessés de 3,6 % également, et celui des hospitalisations de 1,8 %. Ce qui porte à 3 464 le nombre de morts en 2015, soit 80 de plus qu’en 2014. Ce sont principalement les automobilistes qui ont été touchés avec 135 décès supplémentaires, en hausse de 8 %. Les hommes représentent les trois quarts des victimes.

Différentes piste d’explication sont données à cette hausse des décès. La baisse du coût du carburant qui a stimulé les déplacements automobiles ou encore les attentats du 13 novembre qui ont poussé les usagers des transports en commun à se prendre leurs véhicules. Et l’augmentation de la fréquentation des axes routiers est allée de pair avec une hausse de la vitesse, note l’ONISR : un quart des accidents mortels sur les dix premiers mois de l’année ont pour cause une vitesse excessive. « La trop grande connaissance par les automobilistes de l’emplacement des dispositifs de contrôle a manifestement atténué leur efficacité », pointe l’ONISR.

PARTAGER SUR