3 Questions à Laurent Blanchet-Delrieu, Responsable Hybrides Peugeot

Laurent Blanchet-Delrieu, Responsable Hybrides Peugeot, détaille les avancés technologiques des moteurs hybride sur lesquels travaille Peugeot et ce qu'il en attend.

- Magazine N°145
438

D’ici le lancement de la future 3008 Hybride HDi en 2011, issue de cette Peugeot 308 Hybride HDi, quelles avancées technologiques sont à attendre ?

Cette 308 berline 5 portes est un démonstrateur qui nous permet de valider un certains nombres d’options technologiques et d’écarter d’autres solutions. Ainsi, le saut de génération avec la future 3008 crossover se concrétisera par des prestations supplémentaires : deux roues motrices arrière entraînées ponctuellement en cas de demande ou de nécessité sécuritaire par un moteur électrique implanté sur cet essieu arrière et d’une puissance accrue (27 kW, plus de 40 ch). Sous le capot avant, on retrouvera classiquement en traction le nouveau 2. 0 HDi de 163 ch. Les deux couplés délivreront alors une puissance équivalente au 3. 0 V6 HDi actuel (soit environ 210 ch), mais avec une consommation mixte de 4,0 l/100 km, soit seulement 110 g de CO2/km rejetés) ! Par ailleurs, l’implantation du moteur électrique sur l’essieu arrière permettra de lisser totalement les passages de rapports en supprimant les ruptures de couple inhérentes au fonctionnement de la boîte de vitesses pilotée.

Le surcoût de la technologie hybride par rapport au moteur essence ou diesel va t-il diminuer avec la diffusion plus large de ce système ?

Il est clair que la technologie hybride est une technologie chère qui nécessite un positionnement «premium» dans notre gamme. Raison pour laquelle nous allons débuter l’hybridation diesel-électrique sur la 3008 en 2011. Et notre objectif est d’arriver à un écart de prix équivalent à celui existant aujourd’hui entre un modèle essence et un modèle diesel à iso-prestations. Et nous ne nous interdisons pas d’implanter cette technologie sur des versions à moteur essence. De là à parler d’une généralisation…

Pensez-vous vraiment que le bilan économique en utilisation professionnelle penchera en faveur de l’hybride diesel-électrique ?

Je peux vous affirmer que le coût d’usage d’une 3008 Hybride 2. 0 HDi de 200 ch sera nettement plus bas que la plus sobre des 308, celle équipée du 1. 6 HDi de 110 ch avec la boîte manuelle pilotée six rapports qui est déjà à seulement 4,9 l/100 km en cycle mixte, soit 130 g/km de CO2 émis. Nous menons par ailleurs une réflexion très forte sur les valeurs résiduelles pour aboutir à une sécurisation de ces valeurs en hybrides. Dans certains pays, cette VR est supérieure aux moteurs diesels. Sans compter les incitations fiscales plus ou moins fortes en Europe.