Recharge électrique : 34 nouvelles bornes haute puissance d’ici 2020

Le groupe Spie a annoncé le déploiement en France de 34 bornes de recharge à haute puissance dans le cadre du réseau paneuropéen Ionity.

1699
Inauguration de huit points de recharge électrique sur les aires de Chartres-Bois-Paris et de Chartres-Gasville de l'autoroute A11, installées par SPIE.
Inauguration de huit points de recharge électrique sur les aires de Chartres-Bois-Paris et de Chartres-Gasville de l'autoroute A11, installées par SPIE.

Le groupe Spie, spécialiste des services en génie électrique, mécanique et climatique, a en effet remporté le contrat d’accompagnement pour le déploiement du réseau paneuropéen de recharge électrique de l’union de constructeurs Ionity. Celui-ci veut déployer un total de 400 bornes dispersées à travers l’Europe d’ici 2020, à raison d’en moyenne 6 points de charge tous les 120 km sur les grands axes routiers.

Ces points de charge pourront être alimentés en courant continu, seront dotés d’une capacité maximale de 350 kW chacun, et respecteront le standard européen Combo (ou CCS pour Combined Charging System). « Si les données varient d’une batterie de véhicule à l’autre, ces bornes offrent toutefois jusqu’à 300 km d’autonomie pour un temps de recharge de 15 minutes », a précisé Spie.

En France, Spie compte déployer 34 bornes supplémentaires d’ici 2020, sachant qu’une dizaine de bornes auraient déjà été installées. Pour l’instant, selon le site web d’Ionity, seulement quatre bornes sont en service en France, à Tours et Angers, ainsi qu’à Chartres.

À noter qu’Ionity a dû fermer le 25 janvier dernier 20 stations en Autriche, en Suisse, en France, en Belgique et au Danemark, suite une alerte de sécurité du fournisseur Huber+Suhner. Celles-ci utilisent des câbles de charge haute puissance à refroidissement liquide de la marque. Toutes sauf une ont été remises en service le 29 janvier.

PARTAGER SUR