+ 36 % pour les véhicules électriques en mai 2019

3 371 véhicules électriques légers ont été immatriculés en mai 2019 selon l’Avere, soit une hausse de 3 6 % des immatriculations par rapport à mai 2018.

1223
véhicules électriques mai 2019

C’est un record de croissance, annonce-t-on à l’Avere : depuis le début de l’année, les ventes de véhicules électriques ont progressé de 47 % par rapport à 2018. Elles ont représenté 1,8 % du total des ventes de véhicules sur cette période. Et le mois de mai, malgré vingt jours ouvrés seulement, est à la mesure de cette hausse avec 3 371 véhicules immatriculés : 2 736 VP et 635 VU, en progression de 36 % par rapport au même mois de l’année dernière.

Du côté des VP, en croissance de 36 %, la Zoé reste indéboulonnable en haut du classement des ventes avec 1 331 unités. Ce modèle s’est adjugé 49 % des parts de marché en mai. Ont suivi la Tesla Model 3 avec 321 unités, puis la Nissan Leaf dont les ventes ont chuté de 48 % à 172 unités, avant l’arrivée du nouveau modèle.

Renault garde la tête

Du côté des utilitaires électriques, le trio de tête accueille le nouvel e-NV200 de Nissan en troisième place avec 63 exemplaires immatriculés, derrière la Zoé (+ 20 % à 78 unités) et le Kangoo Z.E. avec 297 unités immatriculées, soit + 15 %.

Du côté des hybrides rechargeables, la progression des ventes s’est élevée à 31 % avec 1 306 immatriculations. Le Mitsubishi Outlander PHEV est arrivé en tête à 223 unités, devant le Range Rover (162 unités) et la Mini Countryman (156 unités). Depuis le début de l’année, le segment a progressé de 28 % avec 6 519 immatriculations, avec le Mitsubishi Outlander, le Volvo XC60 et le Range Rover dans l’ordre des modèles les plus vendus.

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter

Voir les chiffres d’avril 2019