366 apprécie la souplesse de la LLD

Avec ses deux loueurs longue durée, la régie publicitaire 366 se déleste de la gestion de ses véhicules au jour le jour et n’a pas à en organiser la revente sur le marché du VO.

- Magazine N°208
723
366 apprécie la souplesse de la LLD

Issu de la fusion de deux régies publicitaires, 366 a conservé deux loueurs pour ses 9 véhicules. Arval et ALD Automotive se partagent donc cette flotte attribuée au comité de direction et aux cadres commerciaux. Avec cinq marques, d’une Audi A3 à un Ford C-Max, le parc reste hétérogène. « Si nous n’avons pas choisi d’avoir deux loueurs, cette situation permet cependant de les mettre en concurrence », explique Thibaut de Finance, directeur général adjoint finance.

Auparavant, 366 finançait certains de ses véhicules en achat et d’autres en LLD. La régie publicitaire a décidé de tout basculer en location pour éviter les complications liées à...