Publi-Communiqué

4. Pneus hiver : gérer au mieux les permutations

Si les pneus hiver s’adressent à tous, entreprises comme particuliers, ils revêtent un caractère saisonnier avec une utilisation entre novembre et mars.

684
4. Pneus hiver : gérer au mieux les permutations

Sans négliger non plus la dimension géographique : certaines régions, comme le Sud de la France, peuvent voir cette durée raccourcie. À condition que les véhicules des flottes concernées ne s’aventurent pas dans les montagnes de l’arrière-pays. Une organisation s’impose donc pour mener à bien les permutations de pneus. Celle-ci est légitimée en partie par les trajets des véhicules, mais aussi par le fait que ces équipements répondent à des caractéristiques hivernales (moins de 7° C), que la route soit sèche ou non.

Si le changement été/hiver est lourd à gérer, l’informatique peut vous aider, en interne ou par le biais d’un prestataire spécialisé. Ainsi, seront répertoriés dans un fichier spécifique les véhicules amenés à rouler dans des zones délicates, et les autres. Par exemple, le gestionnaire d’une flotte de cinquante véhicules à Nice, dont la moitié roule en montagne et l’autre sur la Côte d’Azur, devra équiper la première moitié de son parc de novembre à mars, et l’autre de décembre à février.

Si vous êtes en Alsace ou dans le Nord, la question ne se pose pas : il faudra envisager une première permutation lors de la seconde quinzaine d’octobre, et une autre fin mars, avec si possible un étalement pour ne pas perturber vos services. Motif de consolation : les flottes du Sud useront davantage leurs pneus été…

PARTAGER SUR