Publi-Communiqué

7. Pneus hiver : optimiser stockage et gardiennage

Que vous ayez choisi d’acheter des jantes ou de faire monter / démonter vos pneus hiver chaque année, le problème reste inchangé : il faut les stocker. Heureusement, de plus en plus de professionnels de l’automobile proposent le gardiennage des pneus non employés, parfois gratuitement, à condition de leur confier montage et démontage.

822
7. Pneus hiver : optimiser stockage et gardiennage

Outre la tranquillité d’esprit pour leurs clients, les prestataires mettent également en avant les conditions optimales de leur stockage, dans le respect des contraintes techniques demandées par les assurances. Vos pneus sont identifiés et clairement référencés, avec un reporting de leur gestion et de leur état. Enfin, cette solution de gardiennage peut s’avérer intéressante si vous manquez de place.

Pour ceux qui ont la possibilité de stocker leurs pneus hiver en interne, il convient par ailleurs de respecter quelques règles. Si les pneus sont montés sur jantes, le mieux est de les conserver suspendus ou empilés. En revanche, si les pneus sont démontés, il faut les conserver debout ; en effet, avec des pneus non gonflés, les flancs peuvent s’endommager dans le cas d’un empilement. Mais il vous faudra alors les faire tourner d’un quart de tour tous les mois afin d’éviter que la gomme ne fasse un plat. Enfin, le lieu où vous les entreposez doit être tempéré et à l’abri des UV, ceci afin de limiter le dessèchement de la gomme. À noter que les pneus hiver, même à faible kilométrage, perdent beaucoup de leurs qualités chimiques à partir de quatre ans, la gomme s’asséchant.

PARTAGER SUR