9. Optimiser le TCO : repenser la mobilité en interne

Va-t-on vers la fin du véhicule de fonction ? Non bien sûr, mais la donne change. « Nous notons une réduction des kilométrages de l’ordre de 5 à 8 % chaque année depuis 2010 », précise Manuel Martins, de Danone. Qui lie aussi cette évolution « au comportement des salariés qui préfèrent de plus en plus faire appel à d’autres modes de transport que la voiture, ou mêlent l’utilisation d’un véhicule et des transports en commun. »

- Magazine N°209
532

« Les collaborateurs les plus jeunes attendent de leur entreprise de nouvelles solutions de mobilité comme des véhicules en auto-partage, des crédits de mobilité pour prendre le train ou le taxi, voire même un vélo électrique », confirme Barbara Gay pour Arval.

De fait, l’auto-partage a déjà ses adeptes. Chez GRTgaz, Bernard Falcou n’a pas hésité, pour les besoins du personnel tertiaire, à mettre des véhicules en auto-partage – dont deux Peugeot iOn électriques – sur le site de Bois-Colombes (92) et compte développer cette pratique sur d’autres sites. Kone a adopté cette solution sur son site niçois et veut procéder pareillement à Paris. «...

PARTAGER SUR