Accueil Chercher

sepur - Résultats de recherche

Sepur bioGNC

Sepur : un réseau de stations bioGNC pour la flotte

Spécialiste de la collecte et du tri de déchets, Sepur va renforcer son réseau de stations bioGNC pour accompagner le verdissement de sa flotte de poids lourds.
Sepur

Philippe Crassous, Sepur : « Le PHEV, transition vers le tout-électrique »

Spécialiste de la gestion des déchets et de la propreté urbaine, Sepur mise sur l’hybride rechargeable mais comme transition vers le tout-électrique pour ses 1 690 véhicules.
Flotte verte Sepur

Sepur : vers le zéro gazole d’ici 2025

Le spécialiste de la gestion des déchets et de la propreté urbaine Sepur a pris le virage de la transition énergétique dès 2014. Son objectif : s’appuyer sur une flotte zéro diesel dès 2025, tant pour les véhicules légers que les poids lourds, en misant sur le GNV et sur l’électrique. Une évolution qui demande…
Sepur choisit Renault pour verdir sa flotte

Sepur choisit Renault pour verdir sa flotte

Spécialiste de la collecte des déchets et de la propreté urbaine, Sepur a déployé 120 Renault Zoé dans des délais raccourcis grâce à l’engagement du constructeur. Un choix qui fait l’unanimité parmi les collaborateurs.
Sepur - L’électrique en service

Sepur – L’électrique en service

Pour verdir son parc de 1 120 véhicules, Sepur a déployé en 2014 une politique flotte ambitieuse dénommée Mobilité Verte. Afin d’atteindre les objectifs fixés, l’entreprise spécialisée dans la gestion des déchets et la propreté urbaine a notamment retenu l’électrique pour ses véhicules de service et l’hybride pour ses véhicules de fonction.

PHEV : un TCO et un CO2 sous conditions

Pour diminuer ses émissions de CO2 et le poids de la fiscalité, une entreprise peut faire appel à l’hybride rechargeable. Mais les gains financiers et écologiques attendus demeurent tributaires du respect de conditions bien précises d’utilisation. Sans oublier qu’avec le PHEV, c’est avant tout une stratégie de verdissement sur le long terme qui est visée.

Hybrides rechargeables : des véhicules de transition ?

L’hybride rechargeable s’impose rapidement pour limiter les émissions de CO2 et le TCO et répondre aux attentes réglementaires. Mais pour bon nombre de gestionnaires, le PHEV constitue avant tout une transition vers le tout-électrique, en tenant compte des usages des véhicules et en attendant une couverture suffisante en recharge.
Spécialiste de la livraison longue distance, le grenoblois Cetup recourt à différentes énergies pour ses 185 véhicules. Outre les modèles thermiques tous Euro 6, Cetup utilise quatre Kangoo Z.E. et Z.E. Hydrogen et cinq Golf au bioéthanol.

GNV, GPL, hydrogène : l’autre choix

Si l’électrique demeure la solution la plus prisée en termes d’énergie alternative et verte, d’autres solutions existent, parfois plus anciennes comme le GNV ou le GPL. Et d’autres comme l’hydrogène font leur apparition. Avec, pour chacune, des atouts, particulièrement environnementaux, mais aussi des limites en matière d’autonomie et d’offres.
Sur la métropole de Lyon, Izivia a obtenu une autorisation d’occupation de l’espace public en partenariat avec le groupe d’investissements Demeter. Avec en ligne de mire le déploiement de 641 bornes dans 59 communes, sur une durée de quinze ans.

Recharge électrique : les infrastructures en question

Pas de véhicules électriques sans infrastructures de recharge. Et ces dernières ont un coût à ne pas négliger. Sans oublier non plus de faire le juste choix entre recharge rapide et recharge lente en fonction des attentes des conducteurs, et de bien anticiper les besoins de l’entreprise à long terme, pour une montée en puissance…
TCO Véhicule électrique

TCO : quelle rentabilité pour l’électrique ?

Si les véhicules électriques se répandent peu à peu au sein des flottes, se pose la question de leur rentabilité et partant de leur TCO. Un calcul qui va supposer de prendre en compte un certain nombre d’éléments, tarif, entretien, batteries, fiscalité du véhicule, etc., sans oublier non plus son kilométrage, sans doute le point…
Voitures électrifiées en charge

Véhicules électriques : des atouts mais encore des limites

Au sein des entreprises et des collectivités, l’électrique a le vent en poupe, porté par des contraintes réglementaires mais aussi par une véritable volonté de verdir les flottes. Mais ce mouvement est encore ralenti par l’autonomie limitée des véhicules, la question de la recharge et le faible nombre de modèles proposés par les constructeurs.
© JBloomosea

Recrutement : place aux nouveaux arrivants !

Les nouveaux gestionnaires de flotte arrivent dans un métier en pleine mutation économique et écologique. Parfois par hasard, parfois parce qu’ils ont repéré une fonction prometteuse. Quoi qu’il en soit, ces candidats salariés doivent démontrer des compétences toujours plus nombreuses, techniques mais aussi comportementales. La liste est longue.
soutien-ripeur

Covid-19 : un hashtag pour soutenir les équipes de collecte de déchets

Durant l’épidémie de covid-19, de nombreuses flottes continuer à fonctionner pour assurer le fonctionnement du pays. C’est le cas du service de collecte de...
VO électriques

VO électriques : une seconde vie encore incertaine

Jusqu’à présent, les volumes des ventes de véhicules d’occasion électriques restaient trop confidentiels pour en tirer des enseignements fiables. Pour appréhender ce marché, 2018 fait figure d’année zéro et devrait permettre de mieux anticiper l’évolution des valeurs résiduelles. Mais il faudra attendre quelques années avant que ce marché ne se normalise.
VUL électrique - Streetscooter Work XL

Véhicules électriques : le VUL à la peine

Malgré les bonnes volontés, passer à l’électrique n’est pas simple, surtout lorsqu’il faut s’équiper en utilitaires. Un domaine où l’offre reste encore trop restreinte, selon les témoins interrogés dans différents secteurs d’activité. Des témoins qui réfléchissent donc à des solutions alternatives, voire développent leurs propres véhicules, à l’image de DHL.
Véhicules électriques SAP Labs France

Véhicules électriques : motiver les conducteurs

Quand il est question de se mettre à l’électrique, les conducteurs ne sont pas toujours convaincus d’emblée. Il reste donc à les persuader avec des solutions complémentaires, comme le recours ponctuel à des modèles thermiques pour de longs trajets. Et les formations à la conduite, voire à l’éco-conduite électrique, sont aussi très appréciées.
Electrique TCO - Avec sept ans d’expérience pour ses 14 000 véhicules électriques, La Poste tire un bilan satisfaisant en termes de TCO, notamment en ce qui concerne le programme d’entretien moins contraignant et les économies sur le carburant.

Gestion : un TCO en construction

Pour l’électrique comme pour les autres motorisations, le TCO reste le juge de paix des entreprises. Mais avec l’électrique, rien n’est simple : si le carburant et l’entretien reviennent moins cher, il faut prendre en compte les bornes de recharge ou la dépréciation des modèles en termes de valeurs résiduelles. Tour d’horizon auprès de nos…
infrastructures de recharge Bouygues-Construction

Infrastructures de recharge : lever les freins

Passer à l’électrique, c’est bien, mais encore faut-il disposer des infrastructures pour recharger les véhicules. Une démarche qui se heurte bien souvent à des freins techniques et administratifs. Mais s’équiper de bornes n’en reste pas moins indispensable, tout en accompagnant des conducteurs qui doivent reconsidérer leur façon de « faire le plein ».
Electrification fottes entreprise - Flotte Hennessy

Flottes d’entreprise : en voie d’électrification

Si les entreprises sont toujours plus nombreuses à se mettre à l’électrique, la part de ces véhicules reste limitée dans les flottes. Pour l’instant. Car les projets se multiplient au sein des grands groupes bien sûr, et aussi parmi des sociétés pionnières de taille plus restreinte, mais pas moins ambitieuses. État des lieux de quelques…

Gestionnaire de flotte : comment mieux gérer son temps

Un gestionnaire de flotte assume, en tout ou partie, trois fonctions principales : la stratégie, la technique et l’administratif. D’où une multitude de tâches à remplir et de constantes sollicitations auxquelles il faut répondre. Pour faire face, ce responsable devra organiser rigoureusement son temps, avec pour objectif de ne pas perdre… trop de temps.
Recevez chaque mardi notre newsletter

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.