AAA Data : le diesel en tête des ventes en juin mais…

Selon AAA Data, le diesel est repassé devant l’essence dans les ventes de véhicules neufs en juin dernier. Mais le mouvement de fond en faveur de l’essence reste bien enclenché.

948
AAA Data

Selon les chiffres d’AAA Data, spécialiste des données automobiles, le diesel a repris la tête des ventes en juin dernier. Le diesel s’est ainsi octroyé 49 % des ventes de véhicules neufs en France (112 678 unités) contre 47 % pour l’essence (107 853). À l’inverse, en mars, l’essence avait pour la première fois dépassé le diesel sur le marché.

Mais avec une nuance d’importance mise en avant par AAA Data : par rapport à juin 2016, il s’est vendu 8 660 VPN gazole de moins en juin 2017. Soit un recul de – 7 % contre + 9 % pour l’essence et + 68 % pour l’hybride. « Ce sont les particuliers qui pèsent le plus dans cette baisse des ventes », précise AAA Data.

Le diesel en baisse sur la durée

« Cette désaffection du diesel commence à se ressentir également sur les ventes de voitures d’occasion (- 1 % sur les ventes de janvier à juin 2017) », poursuit le spécialiste des données. En précisant toutefois que ces modèles représente encore 65 % des ventes de véhicules d’occasion aux particuliers

En revanche, les flottes (sociétés, loueurs hors courte durée et administrations) favorisent toujours le diesel dans leurs achats. Le diesel a ainsi progressé de 1 % en juin dernier. Ce qui donne, pour les flottes, le mix énergétique suivant : 77 % des achats en diesel, 19 % en essence, 3 % en hybride et 2 % en électrique (voir le dernier dossier essence/diesel dans les flottes).

Quelques mots pour conclure sur les énergies alternatives. Si les ventes d’hybrides ont bondi de + 68 % en dernier, elles ne pèsent que 3 % du marché. De son côté, l’électrique est resté stable à 1 % des immatriculations.