Abas France : « Louer des véhicules d’occasion se répercute sur les montants des loyers »

Spécialiste des solutions de gestion pour les entreprises industrielles, Abas France s’est tourné vers des VO en LLD pour fluidifier l’intégration de nouveaux véhicules dans sa flotte.
- Magazine N°277
867

Didier Delhaye est directeur financier d’Abas France.

« Nos effectifs comptent une soixantaine de salariés en France. La flotte d’Abas France regroupe environ vingt véhicules, employés pour la mise en place de nos solutions dans les entreprises clientes ou la prospection. Abas France a acheté, dans un premier temps, ses véhicules avant de passer à la LLD il y a un an. Mais ce mode de financement posait des problèmes de délais de livraison des véhicules, liés au choix des options par nos salariés. Cela entraînait aussi des disparités dans la flotte puisque chacun pouvait choisir ses propres options.

Nous avons été contactés par Flease...