ABB et Kallista Energy, partenaires de la recharge verte

Présents sur un stand commun au Mondial de l’Automobile, ABB et Kallista Energy ont présenté la Terra 360, une borne de recharge ultra rapide, modèle phare de leur station pilote en Normandie et de leurs projets de stations alimentées avec de l’électricité renouvelable en production locale.
1412
ABB E-Mobility Kallista Energy et Engie Mondial Automobile
Stand d'ABB au Mondial de l'Automobile, en partenariat avec Engie et Kallista Energy © JV

Pour son premier Mondial de l’Automobile, ABB E-mobility a présenté différentes solutions de recharge à domicile, au travail ou en itinérance. Le fabricant a partagé son stand avec le fournisseur d’énergies Engie qui l’accompagne dans l’installation de bornes de recharge en résidence individuelle. Mais aussi avec Kallista Energy, spécialiste de la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Ce prestataire développe un réseau de 90 stations équipées de chargeurs rapides ABB en France.

Les deux partenaires ont notamment présenté la Terra 360, une borne délivrant jusqu’à 360 kW. Ce qui en fait « la plus puissante de France. Avec la Terra 360, il est possible de récupérer jusqu’à 100 km d’autonomie en moins de 3 minutes. Présentée avec deux connecteurs, la borne Terra 360 évoluera vers une version à quatre connecteurs. Elle permettra à quatre véhicules de se recharger simultanément à 90 kW », a exposé Vanessa Bisconti-Cateau, directrice d’ABB E-mobility.

La Terra 360 en vedette

« Nos ingénieurs ont notamment travaillé sur le design de la Terra 360. Sa partie lumineuse est conçue pour être visible de loin. Elle signale l’état de disponibilité de la borne. Elle donne aussi un sentiment de sécurité aux usagers », a complété Yann Bottoli, responsable commercial d’ABB E-mobility.

Le fabricant a ajouté un système de rappel de câble et un écran adapté aux personnes à mobilité réduite. Ces dispositifs n’existaient pas sur ses anciens modèles. « La Terra 360 s’équipe à l’arrière de Power modules de 90 kW. Ces modules sont manipulables par un seul technicien pour faciliter la maintenance », a repris Yann Bottoli. En outre, le fabricant présentait la Formula E. Un modèle sur lequel il a tendance à tester ses bornes afin de « les pousser au maximum de leurs capacités ».

Une station de recharge pilote en Normandie

La Terra 360 est par ailleurs à l’affiche de la station de recharge pilote normande d’ABB et de Kallista Energy. Les partenaires l’ont récemment inaugurée sur l’A13 entre Vernon et Douains (27). « Opérées par Kallista Energy, les deux bornes ABB Terra 360 sont disponibles. Une borne délivre deux fois 180 kW pour charger deux véhicules en même temps, soit environ 6 minutes d’attente », a avancé Vanessa Bisconti-Cateau.

La fréquence de recharge sur le site serait notable. « Nous sommes à dix recharges par jour, contre environ trois attendues selon nos estimations. Ce ne sont pas des recharges pleines. En effet, il est plutôt préconisé de recharger son véhicule entre 20 et 80 % », a spécifié Johann Tardy. Un point que les acteurs de la recharge semblent partager sur les stands du Mondial de l’Automobile, à l’image du discours d’Autoplug.

Kallista Energy et ABB
Kallista Energy et ABB E-mobility ont inauguré le jeudi 22 septembre leur première station de recharge pilote, avec Seine Normandie Agglomération, à Vernon-Douains, le long de l’autoroute A13 (sortie 16). © Aliaume Souchier / Kallista Energy

Une électricité verte à prix attractif

« Nous espérons installer environ 8 stations par département avec ABB. Chaque station accueillera jusqu’à 48 points de charge. Lorsque le terrain le permettra, nous alimenterons directement la station avec de l’électricité issue d’une production renouvelable en construisant des parcs éolien ou photovoltaïque à proximité du site », a affirmé Johann Tardy, directeur général de Kallista Energy. Une volonté qui n’a pas pu être accomplie sur le site pilote. Une base aérienne à proximité empêche Kallista Energy d’installer une éolienne.

« Pour recharger en itinérance, l’utilisateur achète du temps lors de longs trajets. Nous voulons fournir l’électricité la plus compétitive possible. Dans notre station pilote, le prix au kWh est de 0,55 euro contre en moyenne 0,98 euro/kWh pour les stations en France », a précisé le directeur général. Notre but est de proposer une électricité d’origine renouvelable à bas coût. L’électricité d’origine renouvelable en production locale sur les sites sera ainsi plus compétitive. Nous visons entre 0,30 et 0,40 euro/kWh avec cette production d’électricité locale d’origine renouvelable. Un premier site de ce type couplé, avec de l’éolien est prévu pour 2024, avec une dizaine de stations prévues à terme, notamment sur les grands axes autoroutiers. »