Les accidents graves dans le viseur de Bruxelles

Forte de sa volonté de réduire le nombre de blessés graves sur les routes, la Commission européenne a réalisé une recension des accidents qui les provoquent.

665
Les accidents graves dans le viseur de Bruxelles

Cette étude, menée par l’European Transport Safety Council (ETSC), révèle que ce sont les cyclistes qui sont les plus susceptibles d’être victimes d’accidents graves. Ces accidents se produisent majoritairement dans les villes où la limitation de la vitesse s’élève à 50 km/h pour les voitures, et leur fréquence augmente en été et au cours de l’après-midi. Les piétons, eux, sont plus vulnérables en hiver, tout particulièrement les personnes âgées et les enfants.

Du côté des voitures, les accidents se produisent majoritairement sur les routes secondaires et les victimes sont plutôt des hommes jeunes. Chez les motocyclistes, les hommes sont surreprésentés, jeunes ou d’âge moyen, victimes d’accidents qui se produisent surtout sur des routes secondaires ou urbaines.

La Commission européenne projette de mettre en place les mesures nécessaires pour la prévention de ces accidents alors qu’au cours de la dernière décennie dans l’Union européenne, leur nombre a décru moins vite que le nombre de morts sur les routes.

PARTAGER SUR