Acheteur-gestionnaire de flotte : en progrès mais peuvent mieux faire

Lorsqu’il est question de la flotte, la relation entre l’acheteur et le responsable de parc se présente rarement comme un long fleuve tranquille. Pourtant, les deux fonctions ont beaucoup à s’apporter, et plus largement à l’entreprise. Pour cela, il convient d’organiser leurs échanges pour éviter que l’une ne vienne piétiner les plates-bandes de l’autre.

- Magazine N°239
1906
Acheteur-gestionnaire de flotte

C’est l’histoire d’un acheteur. Mais aussi la chronique des relations entre gestion de flotte et achats, avec des liens complexes entre les deux parties. Notre acheteur, toujours à l’affût d’une économie, décide unilatéralement de supprimer le bris de glace dans l’assurance de la flotte. Pour lui, cette décision contribue à tirer les coûts vers le bas. Une aubaine.

Au gestionnaire de flotte de se débrouiller. Car à chaque bris de glace, ce dernier va se voir questionner par les conducteurs avec une dépense orpheline à gérer, sans solution. En général, cela se termine par une note de frais produite par le conducteur. Ce qui va coûter, in fine,...

PARTAGER SUR