Actia veut vendre 15 000 boîtiers télématiques en 2017

Le spécialiste de la télématique embarquée Actia prévoit d’installer 15 000 boîtiers iCAN en 2017 en France, puis de 30 000 à 50 000 unités à partir de 2018 en Europe.

1445
Boîtier télématique ACTIA iCAN

Alors que le marché de la télématique embarquée est en plein déploiement avec l’arrivée de l’eCall et l’obligation d’équiper les véhicules de boîtiers communicants en première monte (voir notre dossier), Actia prévoit une montée en puissance dès 2017 sur le marché français. L’entreprise, dont la technologie est commercialisée depuis tout juste un an, veut installer dans l’année 15 000 boîtiers en France. Pour cela, Actia s’adresse aussi bien aux loueurs longue durée qu’aux gestionnaires de flotte en entreprise, mais aussi aux éditeurs de solutions télématiques.

La technologie iCAN développé par Actia se compose d’un boîtier télématique et d’une petite valise de diagnostic embarquée, ainsi que d’une solution logicielle en ligne (SaaS) pour la gestion de flotte.

Les boîtiers iCAN peuvent être branchés à l’ordinateur de bord du véhicule sans montage, que ce soit dans des VL, des VUL ou des PL. Ils permettent de remonter des données sur la gestion de flotte (kilométrage exact, trajet, position, comportement, etc.), ainsi que des informations sur l’état technique des véhicules (intervalles de maintenance, alertes tableau de bord, niveaux, paramètres de fonctionnement du véhicule, défauts OBD et constructeur).