Action 3 : Des aides à la conduite pour anticiper les dangers

Spontanément, le GPS n’est pas considéré comme un équipement de sécurité. Pourtant, un conducteur guidé pas à pas jusqu’à la destination finale est concentré uniquement sur la conduite.

- Magazine N°177
593
Action 3 : Des aides à la conduite pour anticiper les dangers

Le stress d’une erreur d’aiguillage disparaît et, plus détendu, sa conduite est plus attentive et moins nerveuse. Non seulement les risques d’accident reculent, mais le nombre de kilomètres parcourus baisse, comme la facture de carburant. Quant aux avertisseurs de radars, ils se sont transformés en dispositifs d’aide à la conduite pour devenir légaux. Au-delà du glissement sémantique, la technologie a bel et bien évolué. Dorénavant, ces technologies alertent aussi le conducteur en cas d’entrée dans des zones accidentogènes, de ralentissements, d’accidents, de travaux. Autre nouveauté, ces dispositifs ne se déclenchent plus 600 m avant...

PARTAGER SUR