Action 5 : Un plan de prévention sur quatre axes

Qu’elle fasse appel à un organisme indépendant ou qu’elle agisse seule, l’entreprise doit mettre en place un plan de prévention pour réduire sa sinistralité.

- Magazine N°177
732

Campagnes de communication récurrentes (journal interne, affichage, e-mails, intranet), réunions d’information et de sensibilisation, formations via internet, sur simulateur, sur piste : les outils sont nombreux et complémentaires.

Adopté par les partenaires sociaux en 2003, un code de bonne conduite reprend les principes généraux de prévention des risques professionnels. Selon les spécialistes, un plan de prévention efficace s’attache à décrire la sinistralité, à en analyser les causes, à définir un éventail de solutions, à fixer des objectifs chiffrés et à prévoir des actions récurrentes. Les professionnels préconisent de suivre...

PARTAGER SUR