Le flash actu

Le flash actu

France Pare-Brise lance FPB Pro pour les professionnels

France Pare-Brise FPB Pro
L’enseigne France Pare-Brise met sur le marché FPB Pro. Une offre conçue pour « simplifier la vie des gestionnaires et de leurs collaborateurs, à un tarif avantageux », argumente le prestataire. FPB Pro met l’accent sur la numérisation du service. Après la création d’un compte, en moins de 48 heures annonce l’enseigne, les rendez-vous peuvent être pris directement par les conducteurs via l’agenda en ligne des centres. « Nous proposons la centralisation et la dématérialisation des factures », ajoute Hadrien Fontanez, le responsable grands comptes de France Pare-Brise (voir notre précédente brève). Autres offres destinées aux professionnels, des services de mobilité pendant la réparation : prêt de véhicule, service à domicile ou convoyage, diagnostic gratuit de parc et numéro vert spécifique. Le dernier dossier sur le vitrage

Des Fiat 500 hybrides pour verdir la flotte du carrossier Albax

flotte Albax
Depuis le 4 janvier 2021, le groupe de réparation rapide Albax a mis à disposition de sa clientèle 69 Fiat 500 hybrides. Cette première étape signe le début d'une série de remplacements de sa flotte de plus de 350 véhicules de courtoisie. En effet, le carrossier envisage d'anticiper le calendrier réglementaire (voir illustration) en verdissant son parc automobile selon les objectifs à atteindre, mais aussi en proposant des mobilités douces. Pour rappel, selon la loi d'orientation des mobilités (LOM), les entreprises gérant directement ou indirectement un parc de plus de 100 véhicules légers devront acquérir ou utiliser 10 % de véhicules à faibles émissions à partir du 1er janvier 2022, puis 20 % à partir de 2024, etc. [caption id="attachment_222671" align="alignnone" width="700"]Albax calendrier réglementaire Rappel du calendrier réglementaire (C) Albax[/caption] Le réseau Albax dispose actuellement de 17 points de vente, dont 11 situés en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et six autres en Île-de-France. Parmi ces centres, le groupe compte également deux carrosseries Lecoq. Notre dernier dossier sur les Flottes vertes   

Free Now équipe ses VTC pour l’éco-conduite

Free Now éco-conduite
Dans le cadre de son objectif zéro carbone en 2030, la plate-forme de VTC Free Now (voir notre brève) a signé un partenariat avec le télématicien WeNow (voir notre brève). Ce partenariat vise à former les chauffeurs Free Now à l’éco-conduite via des boîtiers connectés. Dans un premier temps, une trentaine de chauffeurs au volant de véhicules diesel vont suivre ce programme. À plus long terme, Free Now prévoit de mettre à profit les formations en éco-conduite pour l’optimisation de la conduite des voitures électrifiées.

ALD Automotive passe à l’éolien

ALD éolien
ALD Automotive annonce que, depuis le 1er janvier 2021, l’ensemble de ses sites français sont désormais alimentés en électricité par des éoliennes. Cette initiative entre dans le cadre du plan de développement « Move 2025 » du loueur (voir la brève), qui vise notamment à l’imposer comme un leader mondial des solutions de mobilité durable. Les agences bancaires du groupe Société Générale, maison-mère d’ALD, qui ont recours à l’énergie hydroélectrique et éolienne estiment à 75 % le gain sur leur empreinte carbone.

Loc’oto : un nouvel acteur sur le marché de la LMD et de la LLD

Loc'oto
Le groupe de distribution automobile Jean Rouyer vient de lancer Loc’oto, sa nouvelle filiale de services de mobilité à destination des flottes d’entreprise. Cette jeune société nantaise se présente comme une alternative sur le marché de la location multimarque de longue et moyenne durée, mais aussi des solutions de mobilité. D’après le site web de Loc’oto, les clients ont pour l’instant accès à une offre de LMD sur une durée de 1 à 24 mois. Le forfait mensuel comprend la location d’un véhicule neuf avec contrat ajustable, véhicule de remplacement et assurance perte financière. Les pneumatiques et la gestion du carburant sont en option. Un « pack flexibilité » est également disponible mettre à disposition des collaborateurs un véhicule 100 % électrique au quotidien et un véhicule thermique ou hybride pour leurs besoins exceptionnels.

Here EV Routing optimise les itinéraires des véhicules électriques

Here EV Routing
Here lance EV Routing, une nouvelle prestation de calcul d’itinéraires, spécifiquement élaborée pour les véhicules électriques. Here est un fournisseur de services de cartographie et de géolocalisation, notamment pour les constructeurs automobiles. Here EV Routing optimise ainsi les itinéraires en fonction de la topographie de la route empruntée, du trafic constaté en temps réel, des conditions météorologiques, etc. Ce service tient aussi compte de la consommation du véhicule en fonction du style de conduite et propose des trajets qui intègrent le temps de recharge selon les bornes disponibles sur l’itinéraire. EV Routing indique également au conducteur les prix des recharges accessibles et peut personnaliser le trajet en fonction de l’opérateur de charge privilégié par le conducteur. Le dernier dossier sur la télématique embarquée

La Macif de Niort reçoit un Mercedes eVito Tourer

Macif eVito
L’assureur mutualiste Macif vient d’intégrer un eVito Tourer 100 % électrique de Mercedes à la flotte de son siège niortais. Ce fourgon de transport de personnes est destiné à effectuer la navette entre le siège de l’assureur et la gare de la ville, distante d’environ 3 km, pour deux à six rotations par jour. « Cette acquisition s’inscrit dans la droite ligne de nos engagements RSE et de notre politique en matière de mobilité et d’éco-mobilité », justifie Franck Janowsky, responsable RSE de l’assureur. Équipé d’une batterie de 41 kWh, cet eVito Tourer de la Macif dispose d’une autonomie de 148 km et peut accueillir jusqu’à huit passagers en plus du chauffeur. La Macif l’a choisi équipé des aides au stationnement et du dispositif Mercedes Pro Connect. Notre précédente brève sur l'eVito

Des renouvellements 100 % numériques chez LeasePlan

LeasePlan numérique
Le loueur LeasePlan a élaboré un nouveau dispositif numérique afin de permettre à ses clients d’effectuer l’ensemble des opérations de renouvellement de leurs véhicules en location via internet. Ce dispositif comprend une interface destinée au gestionnaire de flotte, baptisée My Fleet, pour le suivi des contrats. Une autre, My LeasePlan, donne aux conducteurs l’accès à la liste des véhicules qu’ils peuvent commander, dans le cadre de la car policy définie. Tout au long du processus, les différentes étapes clés : renouvellement, choix du véhicule, sont soumises à la validation du gestionnaire de flotte. Un dispositif « particulièrement adapté aux flottes de plus de 25 véhicules », indique-t-on chez LeasePlan, qui prévoit de l’élargir prochainement aux VU.

NewMotion va recharger les véhicules du groupe Fiat (FCA)

NewMotion Fiat
NewMotion va être chargé de fournir aux clients entreprises du groupe Fiat (FCA) l’ensemble des prestations autour de la recharge électrique. Ces prestations s’étendent de l’audit du site de l’entreprise ou du salarié avant l’installation des bornes, jusqu’à l’accès au réseau de points de recharge publics européen de NewMotion, en passant par l’assistance en cas d’urgence. NewMotion propose également aux entreprises d’exploiter les fonctionnalités « intelligentes » de ses bornes, comme la répartition dynamique de la puissance entre les différentes bornes pour équilibrer la recharge des véhicules. La plate-forme de gestion des bornes du prestataire, Business Hub, permet également le suivi des consommations d’électricité effectuées au domicile des salariés pour la recharge de leurs véhicules de société afin d’en obtenir le remboursement. Voir notre dernière brève sur NewMotion Voir la dernière brève sur le groupe Fiat Voir le dernier dossier sur la recharge électrique

Office Pro et Offre One, les offres professionnelles de Qovoltis

Office Pro Offre One
Acteur récent sur le marché des bornes de recharge, Qovoltis enrichit son catalogue de deux nouvelles propositions destinées aux professionnels. Les entreprises pourront désormais acheter ou louer leurs bornes auprès de Qovoltis grâce à deux offres, baptisées respectivement Office Pro et Offre One. La première recouvre l’achat de la borne de recharge électrique. La seconde inclut la location de la borne de recharge avec un engagement minimum d’un an. Ces prestations s’accompagnent de l’installation par Qovoltis d’un compteur Enedis dédié. « Achat ou location de la borne de recharge électrique, tout est envisageable. L’entreprise dispose de points de recharge pour sa flotte de véhicules électriques ou hybrides avec un tarif de l’électricité très avantageux », avance le prestataire. Qui vise l’implantation de 3 000 bornes de recharge en entreprises d’ici fin 2021.

Valeo électrifie les vélos

Valeo Smart e-Bike system
L’équipementier Valeo a dévoilé Valeo Smart e-Bike System, sa technologie d’assistance électrique pour vélo et vélo cargo. Une technologie développée en partenariat avec le fabricant de boîtes de vitesses de vélo Effigear. Valeo Smart e-Bike System combine un moteur électrique de 48 V, un logiciel prédictif et une boîte automatique adaptative, le tout réuni dans le pédalier. « Fini les passages de vitesses. Dès les premiers coups de pédale, nos algorithmes adaptent l’intensité de l’assistance électrique à vos besoins automatiquement », explique Geoffrey Bouquot, directeur technique de Valeo.

Valeo Smart e-Bike System : l'effort multiplié par huit

L’équipementier a supprimé une cinquantaine de composants : le système fonctionne sans commandes au guidon, sans pignons et sans dérailleur, et la chaîne a été remplacée par une courroie, réduisant les opérations d’entretien. Le Valeo Smart e-Bike System multiplie par huit l’effort du cycliste et une fonction boost facilite les dépassements et les franchissements de côtes. Le système intègre en outre une fonction antivol qui bloque le pédalier. Cette solution doit s’adapter à tout type de modèle, du vélo citadin au vélo cargo. « Un vélo cargo portant une charge de plus de 150 kg se déplace sans effort sur une rampe de parking en marche avant ou en marche arrière », pointe Geoffrey Bouquot. Valeo compte ainsi séduire constructeurs et opérateurs de mobilité, alors que le marché du vélo électrique pourrait être multiplié par plus de quinze dans les dix prochaines années selon une étude du cabinet McKinsey. Le dernier dossier sur les flottes de vélos

De nouvelles fonctionnalités dans GAC Car Fleet

GAC Car Fleet
GAC Technology propose plusieurs nouvelles fonctionnalités dans son logiciel de gestion de flotte, GAC Car Fleet. La première permet de mesurer les émissions de CO2 des véhicules de la flotte. Une mesure basée sur les fiches techniques des véhicules mais aussi sur le nombre de kilomètres parcourus, une autre donnée désormais accessibles via le logiciel. Une autre nouveauté concerne les vignettes Crit’Air : un module permet d’en connaître la répartition dans le parc et d’en suivre les commandes. La nouvelle version de GAC Car Fleet proposera également, « très prochainement », indique l’éditeur, la possibilité pour les gestionnaires de flotte de commander leurs véhicules en masse dans le cadre du renouvellement de leur parc. Notre précédente brève sur GAC Car Fleet

FranceAgriMer gère son parking à Montpellier

FranceAgriMer parking
Suite à son arrivée dans ses locaux montpelliérains en 2019, l’établissement public FranceAgriMer s’est tourné vers l’application MyCarSpot pour la gestion de ses places de parking. Des places trop peu nombreuses pour les 24 véhicules de la du personnel de cet organisme, et pour ceux des autres entités voisines dépendant aussi du ministère de l’agriculture. Via l’application de MyCarSpot, des places ont été attribuées à des agents prioritaires. Ces derniers les mettent en disponibilité lorsqu’ils ne les utilisent pas, tandis que les autres agents peuvent demander des places si nécessaire. « À partir du moment où les choix d’arbitrage ont été faits, il n’y a plus eu de problèmes de parking », indique Pierre Labruyère, le chef de service de FranceAgriMer.

Tchek testé par Europcar Mobility Group

Tchek Europcar
Le loueur Europcar a fait appel aux portiques de scan des véhicules de Tchek pour réaliser les inspections au départ et à l’arrivée de ses véhicules de location. Ces dispositifs sont pour l’instant en test chez le loueur. Mais à terme, les portiques pourraient être utilisés non seulement pour les véhicules de location, mais aussi pour des véhicules employés dans le cadre de services de mobilité comme l’autopartage, annonce-t-on chez Tchek. « Après plusieurs mois de test, la solution a triplé notre efficacité opérationnelle de détection de dommages » estime Alba Fernandez, Group Head of Fleet and Network Digitalization pour Europcar Mobility Group. Notre dernière brève sur Europcar Le dernier dossier sur la restitution

Car Swap par Alphabet : un véhicule plus adapté ponctuellement

Car Swap
Sur le modèle de la formule du crédit mobilité proposée par certains loueurs pour favoriser la diffusion des véhicules électriques, Alphabet lance Car Swap. « Ce service permet, de manière ponctuelle, de bénéficier d’un autre véhicule pour une durée de vingt jours ou quarante jours par an, à utiliser en une ou plusieurs fois », explique-t-on chez Alphabet. Le loueur ne destine pas seulement cette offre Car Swap aux utilisateurs de véhicules électriques, mais aussi à ceux de deux ou trois-roues ou de petits véhicules. Alphabet demande aux bénéficiaires de ce service un délai de cinq jours ouvrés pour fournir le véhicule demandé, trente jours calendaires en période estivale. Notre précédent article sur le crédit mobilité

Nissan Qashqai 3 : des infos au compte-gouttes

Nissan Qashqai
Nissan compte sur la troisième génération de son Qashqai pour se refaire une santé. Afin de mieux créer l’attente, le constructeur japonais vient de dévoiler quelques photos de l’habitacle. Il a déjà livré il y a un mois, et avec parcimonie, les photos sur circuit du modèle camouflé. Certaines informations capitales comme la commercialisation, probablement à l’été 2021, ou encore les dimensions et caractéristiques techniques n’ont été révélées qu’à une poignée de journalistes de la presse grand public, et non à la presse spécialisée…

Nouvelle plate-forme Renault-Nissan

Ce Nissan Qashqai de troisième génération inaugurera donc la nouvelle plate-forme CMF-C à la structure renforcée pour une rigidité torsionnelle accrue de 41 % et des liaisons au sol différentes. Cette plate-forme autorise aussi une meilleure habitabilité et a nécessité une nouvelle planche de bord révélée aujourd’hui. On notera la présence d’une très large tablette tactile ainsi que l’adoption d’une nouvelle commande de boîte sur la console centrale. La qualité des matériaux devrait être en hausse, tout comme celle de la sellerie.

Hybridation et fin du diesel

Nissan précise aussi que son Qashqai sera emmené uniquement par des motorisations essence électrifiées. Dont le 1.3 à hybridation légère de 12 V déjà vu sous le capot avant de son petit frère le Juke (voir notre essai). Ce bloc sera complété par une motorisation MHEV e-Power déjà commercialisée au Japon, avec un moteur électrique servant de générateur et de propulseur. Notre précédente brève sur le Nissan Qashqai

Les carabiniers italiens armés de 52 Nissan Leaf

Nissan Leaf
Tandis que la Gendarmerie et la Police vont renouveler une partie de leur flotte avec la Peugeot 5008 en France, l’administration italienne a acquis 52 Nissan Leaf pour « l’Arma dei Carabenieri » ou les carabiniers. Ces derniers exercent des fonctions hybrides de mission de police et de maintien de l’ordre. [caption id="attachment_220515" align="alignnone" width="300"]Nissan Leaf carabiniers Nissan Leaf[/caption] « C'est la voiture idéale pour les déplacements urbains et extra-urbains grâce à sa capacité à parcourir jusqu'à 400 km avec une seule charge », argumente ainsi Marco Toro, directeur général de Nissan Italie. Ces berlines compactes 100 % électrique en cinq portes et cinq places seront utilisées dans le cadre des activités de protection des parcs nationaux et de la biodiversité dans les réserves naturelles d’Italie. Notre dernière brève à propos de Nissan

Une logistique plus verte pour les batteries de l’ID.3 et l’ID.4

Système de chargement et de déchargement automatisé pour le transport des batteries destinées aux Volkswagen ID.3 et ID.4
Afin de rendre la production de ses modèles électriques ID.3 et ID.4 neutre en carbone, le Groupe Volkswagen s’est penché sur le transport des batteries. Un nouveau système de chargement et déchargement automatisé a ainsi été mis en place. Les cellules de batteries produites par un fournisseur à Wroclaw (Pologne) sont envoyées en train à la gare de Harvesse (Allemagne). Elles y sont déchargées de manière automatique, puis parcourent le dernier kilomètre en camions électriques jusqu’à l’usine de Volkswagen Group Components de Brunswick où elles sont assemblées en batteries. Elles sont ensuite rechargées là encore automatiquement en cinq heures dans un nouveau train en direction de la gare de l’usine de Zwickau où sont assemblées l’ID.3 et l’ID.4. Ce système automatisé doit entraîner une réduction d’environ 11 000 t d’émissions de CO2 par an, notamment grâce l’alimentation des trains en électricité d’origine renouvelable. De plus, les wagons utilisés ont un poids à vide de seulement 25 t et des conteneurs spéciaux ont été conçus pour optimiser le transport tant des cellules que des batteries assemblées. Cette solution s’inscrit dans la stratégie de durabilité « goTOzero » du groupe. « Depuis 2017, nous avons réussi à réduire de 60 % les émissions de CO2 de l’usine de Zwickau, soit plus de 100 000 t par an », se félicite Reinhard de Vries, membre du directoire de Volkswagen Sachsen en charge de la technologie et de la logistique. [link-block prefix="À lire également - " label="Des lignes de production zéro CO2 pour l’électrique" url="https://www.flotauto.com/lignes-de-production-zero-co2-20190128.html"]

Hyundai lance un simulateur d’autonomie pour l’électrique

Hyundai simulateur d’autonomie
Hyundai propose sur son site internet un simulateur d’autonomie pour optimiser les itinéraires parcourus avec les véhicules électriques de sa marque. L’objectif du constructeur coréen : éviter ce nouveau mal qui frappe les conducteurs de véhicules électriques, soit l’angoisse de l’autonomie, ou le « range anxiety » en anglais… Sur le parcours choisi, ce simulateur propose le meilleur trajet, en fonction de la consommation des batteries du modèle utilisé, de leur niveau de charge, de la prise électrique utilisé, du type et de la disponibilité des bornes de recharge sur la route. Cet outil a été conçu en partenariat avec l’éditeur de logiciels de navigation BeNomad et la plate-forme de données de localisation Here Technologies. La précédente brève sur Hyundai

Un outil de simulation fiscale pour les consultants d’Alphabet

simulation fiscale Alphabet
Pour améliorer le conseil à ses clients, le loueur Alphabet a élaboré pour ses consultants un outil de simulation fiscale. Celui-ci permet d’évaluer, pour une flotte existante ou en projet, « des hypothèses en matière de bonus, de malus, TVS, amortissements non déductibles, coûts de certificat d’immatriculation, mais aussi évolution du prix du carburant et récupération de la TVA », détaille-t-on chez Alphabet. Un outil qui devrait permettre d’apporter « une visibilité bienvenue dans un contexte incertain », indique le loueur qui rappelle l’arrivée prochaine de la nouvelle loi de finance (voir l’article sur le PLF 2021).

Trois Peugeot e-Expert pour Titi Floris

titi floris e-expert
Spécialiste du transport de personnes, notamment d’enfants, de personnes âgées ou de personnes à mobilité réduite, le groupe coopératif Titi Floris vient de faire entrer trois minibus Peugeot e-Expert 9 places dans sa flotte de 1 500 véhicules. Ils complètent le parc existant de 60 véhicules électriques, composé de berlines Peugeot e-208, Renault Zoé et Nissan Leaf ainsi que de ludospaces Nissan e-Evalia, dont certains adaptés au transport d’une personne en fauteuil roulant. Depuis janvier 2020, Titi Floris teste en outre quatre bornes de recharge bidirectionnelles (V2G) pour alimenter ses VE. Celles-ci ont été développée par la filiale d’EDF Dreev, et financées avec un soutien de 6 000 euros de la région Pays-de-la-Loire. Se définissant comme « testeur d’innovation », le groupe s’est aussi équipé depuis deux ans de la solution de télématique embarquée de Kuantic. Titi Floris participe également depuis 2019 au projet Mobilichain porté par EDF et le pôle de compétitivité iD4CAR. Celui-ci vise à identifier les usages potentiels de la blockchain dans le domaine de la mobilité, avec notamment deux cas d’usage : le premier concerne le calcul et le remboursement des frais professionnels lorsqu’un salarié recharge sa voiture professionnelle chez lui ; le second s'intéresse au paiement de la charge d’un véhicule personnel sur une borne mise à disposition par l’entreprise.

Nouvelle Route s’engage sur les performances de l’éco-conduite

Nouvelle Route
Organisme spécialisé dans la formation à l’éco-conduite et à la prévention du risque routier, Nouvelle Route propose une nouvelle formule avec un « contrat d’engagement sur résultat ». Baptisée « Nouvelle Route s’engage », cette formule consiste en un plan sur trois ans. Celui-ci comprend la formation des conducteurs mais aussi des conseils sur la car policy et la gestion de flotte. Lors de l’élaboration de ce plan, Nouvelle Route fixe des objectifs chiffrés d’économies réalisables. « S’ils sont atteints, notre rémunération sur intéressement sera déclenchée », indique-t-on chez Nouvelle Route.

Sud Télématique : une version mobile pour Road Link

Road Link
Après la mise à jour de Road Link, l’interface de gestion de ses boîtiers embarqués, le télématicien toulousain Sud Télématique, propose la possibilité de gérer depuis une application les zones de restrictions géographiques d’utilisation des véhicules. « Le développement de cette nouvelle fonctionnalité est à mettre à l’actif des clients qui souhaitaient plus de liberté d’action dans l’utilisation de ces fonctions de géofencing », indique-t-on chez le télématicien. La précédente brève sur Road Link

Loueruneauto.fr lance une offre de véhicules électriques

Loueruneauto.fr
Le loueur en ligne loueruneauto.fr lance une offre de location de véhicules électriques en location longue durée ou en location avec option d’achat. « La société dispose d’une vaste gamme de véhicules neufs et de jeunes occasions de moins de 36 mois, qui affichent moins de 50 000 km au compteur », indique-t-on chez loueruneauto.fr. Le loueur propose par exemple une Zoé d’occasion sur 54 mois et 10 000 km par an à 180 euros par mois. Basée à Jacou dans l’Hérault, la société livre gratuitement ses véhicules dans toute la France. Le dernier essai de la Zoé

Leclerc va proposer 3 000 Dacia Spring et 1 000 Zoé en location

Leclerc Spring
Le constructeur Renault et l’enseigne Leclerc annoncent leur partenariat pour la mise en location de 4 000 véhicules électriques : 3 000 Dacia Spring et 1 000 Zoé. Selon un communiqué commun, ce parc sera disponible dès le 1er mars 2021 dans les 504 agences de location de l’enseigne de grande distribution. Ce partenariat devrait contribuer à populariser la Spring, la nouvelle voiture électrique de Dacia (voir la brève). Celle-ci est pour l’instant aussi annoncée dans le réseau de location Zity de Renault à Paris, avant sa commercialisation à grande échelle en 2021. Ce nouveau parc confirme aussi l’engagement du réseau Leclerc dans la mobilité électrique. L’enseigne a en effet annoncé en octobre vouloir porter le nombre de points de recharge disponibles dans ses parkings à 5 000 d’ici deux ans et à 10 000 d’ici 2025 (voir la brève).

HPS-Cell : une plate-forme pneumatique autonome et modulable

Hankook HPS-Cell
Après l’EZ Pro de Renault et le Vision Urbanetic de Mercedes-Benz Vans, c’est au tour du pneumaticien Hankook de présenter un concept-car autonome et modulable. Avec une originalité : le prototype se base sur une plate-forme de pneumatiques à deux roues seulement. Baptisée « Hankook Platform System-Cell » (HPS-Cell), cette plate-forme peut rouler de manière autonome, seule ou reliée à d’autres pour transporter des « nacelles » interchangeables. Deux plates-formes peuvent par exemple s’attacher à une cabine de passagers, formant un véhicule quatre-roues traditionnel. Et pour transporter un espace de chargement plus lourd, Hankook imagine assembler jusqu’à quatre plates-formes. Autre innovation : le HPS-Cell fonctionne avec des pneumatiques sans air. Ces derniers sont équipés de capteurs analysant en temps réel l’état de la route et de la bande de roulement, de manière à optimiser les sculptures du pneu et ainsi limiter l’usure. Ce concept s’inscrit dans le cadre du programme « Design Innovation », lancé en 2012 par le pneumaticien, qui consiste à lancer un projet de recherche tous les deux ans en collaboration avec le département de design industriel de l’université de Cincinnati (États-Unis). En 2020, les étudiants ont planché sur le thème du remodelage urbain et imaginé ce concept à deux roues, centré sur le pneumatique. Les designers et ingénieurs d’Hankook ont ensuite réalisé un prototype qui pourrait, sait-on jamais, circuler sur nos routes en 2040.

Des pneus Norauto recyclés et « made in France » par Black Star

Norauto Black Star pneus
Norauto, spécialiste de l’entretien automobile, vend désormais des pneus composés à 80 % de matière recyclée et fabriqués en France par son nouvel associé Black Star. Ces pneus quatre saisons sont destinés aux véhicules légers. Ils seront commercialisés, pendant la première phase de test, dans 24 centres Norauto en région parisienne ainsi que sur son site internet. Après une vérification préalable que la carcasse du pneu est toujours saine, les réparateurs Black Star changent intégralement la bande de roulement et les flancs. Ce pneu reconditionné « permet d’économiser 80 % de caoutchouc, 60 % des besoins en pétrole, 20 % d’eau ainsi que 35 kg d'émissions de CO2 » par rapport à la production d’un pneu neuf, avance le prestataire. Norauto n’en est pas aux prémices de l’économie circulaire. En effet, l'enseigne précise que « tous les produits usagers issus de l’activité d’entretien automobile » de ses 405 centres français sont recyclés par le biais de ses 21 filières de recyclage de pièces et déchets automobiles. Outre Black Star, sur le marché du reconditionné, Norauto est aussi partenaire de Careco, un réseau national de vente de pièces automobiles d’occasion telles que des pièces optiques, mécaniques et électroniques. Le dernier dossier sur les pneus hiver

Clickar, plate-forme d’enchères VO de Leasys

Leasys Clickar
Après l’ouverture de son premier Mobility Store au début du mois, Leasys a déployé son portail « Clickar » réservé à l’achat de véhicules d’occasion en France, le 24 novembre dernier. Outre cette plate-forme en ligne, les professionnels de l’automobile pourront  suivre les enchères de véhicules sur l’application mobile, disponible sur Google Play et Apple Store. Clickar a déjà fait ses preuves dans son pays natal. En Italie, Leasys a dénombré « plus de 14 000 opérateurs participant aux 90 enchères mensuelles organisées pour la vente de plus de 2 200 véhicules par mois sur ce canal B to B ». La plate-forme, qui totalise déjà plus de 300 000 véhicules vendus, a gagné l’Espagne et la Belgique en septembre 2020. Son créateur prévoit de l’étendre au sein de ses treize marchés européens en 2021. La dernière brève à propos de Leasys

Qovoltis lance la borne de recharge Qobox

Qovoltis
Créé en août 2019, Qovoltis propose une nouvelle borne de recharge, la Qobox, d’une puissance de 22 kWh en triphasé. Cette borne peut recharger une voiture pour un trajet de 30 km en quinze minutes. La recharge peut être complète en charge rapide de 2 h 30 pour une voiture équipée d’une batterie de 50 kWh. La Qobox est proposée en version totem ou murale. Borne intelligente, cette Qobox s’équipe aussi d’un lecteur de QR codes pour identifier son utilisateur, qui peut aussi gérer la charge de son véhicule via une application. Le fabricant propose aux entreprises de leur fournir des bornes clé en main, avec seulement la facture de l’aménagement du parking à régler. Avec deux formules : un paiement à l’usage, de 2 euros TTC à chaque connexion plus le prix du kWh consommé, ou à l’abonnement, de 20 euros TTC mensuels, avec un prix du kWh minoré de 10 %. Le dernier dossier sur la recharge électrique

Zenpark +, un forfait mensuel de parking illimité

Zenpark +
Zenpark lance une nouvelle offre baptisée Zenpark +. Zenpark est une entreprise de l’économie numérique spécialisée dans la location de places de parking. Proposée pour un montant de 39 euros mensuel pour son lancement, puis 49 euros dès décembre, cette formule permet d’accéder à n’importe laquelle des places proposées en France pour un nombre illimité de stationnements d’une minute à 72 heures. La réservation puis l’accès aux parkings se font avec une application dédiée. Les places de parking proposées  sont disponibles sur des sites de bailleurs sociaux, hôtels, sociétés foncières, etc., avec lesquels des partenariats ont été noués. La précédente brève sur Zenpark

Azfalte et ALD combinent une offre de LLD vélo-voiture

Azfalte
Azfalte, start-up spécialisée dans le vélo de fonction électrique, et le loueur ALD Automotive annoncent un partenariat pour une offre de location longue durée combinée de vélos et voitures. Sur le modèle des offres mariant véhicules électriques et véhicules thermiques, la formule élaborée propose de compléter la location d’un vélo électrique avec la mise à disposition d’une voiture pour des week-ends ou les vacances. La collaboration entre le loueur et cette start-up s’étend à la proposition aux clients d’ALD d’une location simple de vélos électriques de fonction. Les prix de la location varient de 40 à 100 euros par mois et incluent l’assurance et la maintenance des vélos. Le précédent dossier sur les flottes de vélos

Urby a acquis 240 véhicules à faibles émissions

Urby véhicules faible émission
Urby, filiale du Groupe La Poste et de la Banque des Territoires, a investi 20 millions d’euros sur les quatre prochaines années afin d’acquérir 240 véhicules à faibles émissions, dont 45 seront mis en service en 2021. Parmi ces 3,5 t, 7,5 t et 12 t, 80 % rouleront au GNV et BioGNV, et le reste à l’électrique. Un choix influencé notamment par la mise en place de Zones à Faibles Émissions (ZFE) dans les centre-ville. La majorité des livraisons réalisées par Urby étaient, jusqu’à présent, externalisées auprès de prestataires de transport. En cas de besoin de véhicules conformes à la norme en vigueur Euro 6, ce prestataire avait recours à des contrats de location courte et moyenne durée. Il continuera d’ailleurs à externaliser une partie de sa flotte en fonction des flux saisonniers. Urby a notamment choisi le loueur du groupe La Poste, Véhiposte, pour financer et gérer son parc roulant. Son objectif étant de disposer d’un réseau totalement décarboné d’ici 2024, il a noué des accords avec ses sous-traitants afin qu’ils verdissent eux aussi leur flotte. Le dernier dossier sur les biocarburants

Modification du forfait IRSA pour 2021

forfait IRSA
Pour les accidents matériels qui surviendront en 2021, le montant du forfait IRSA atteindra 1 678 euros pour une responsabilité à 100 %, et 839 euros en cas de partage de responsabilité. Ce montant progressera donc de 7 % par rapport à 2020 où il représentait 1 568 euros par accident matériel responsable à 100 % (784 euros s’il est partiellement responsable). Ce montant est utilisé par les assureurs pour effectuer entre eux des recours. Le montant du forfait IRSA figure dans les statistiques des accidents et participe donc au calcul de la charge des sinistres de l’année intervenant dans le calcul de la cotisation de l’exercice suivant. Notre précédent article sur le forfait IRSA

Les deux-roues électriques et H2 définis comme véhicules à très faibles émissions

Coup scooters électriques
Dans un décret paru le 20 novembre au Journal Officiel, le gouvernement a modifié la liste des véhicules de moins de 3,5 t considérés comme étant « à très faibles émissions », définie à l'article D224-15-12 du code de l'environnement. Désormais, cette liste inclut non seulement les véhicules particuliers et les camionnettes, mais aussi les deux-roues, trois roues et quadricycles à moteur. Rappelons que seuls les véhicules électriques et-ou hydrogène sont considérés comme « à très faibles émissions ». Ces derniers peuvent bénéficier notamment bénéficier de conditions de circulation et de stationnement privilégiées (art. L318-1 du code de la route), comme prévu par la loi d’orientation des mobilités. Rappelons également que ces véhicules devront représenter au moins 37,4 % des renouvellements dans les entités publiques dès 2026. Le terme de « véhicule à faibles émissions » reste quant à lui réservé aux VP et camionnettes émettant jusqu’à 60 g/km de CO2 (art. D224-15-11 du code de l’environnement).

L’application Roulons Zen du CNPA fait peau neuve

Roulons Zen CNPA
Le Conseil National des Professions de l’Automobile (CNPA) a activé une nouvelle version de son application de géolocalisation « Roulons Zen ». Celle-ci regroupe désormais 18 200 entreprises des services de l’automobile et de la mobilité ouvertes au public pendant le confinement. Autrement dit « la totalité des métiers du CNPA en capacité d’ouvrir », précise l’organisation patronale. L'annuaire du site du CNPA présente aussi cette liste exhaustive. En effet, conformément à la réglementation en vigueur, les commerces autorisés à ouvrir pendant le second confinement sont : « les réparateurs automobiles, les stations-service, les centres de contrôle technique, dépannage-remorquage, etc. », rappelle le CNPA. Lancée en avril dernier sur Apple Store et Google Play Store, l’appli Roulons Zen référençait déjà plus de 5 000 professionnels de l’automobile dans l’ensemble de l’Hexagone. Elle fournit diverses informations telles que la localisation, le numéro de téléphone et les horaires d’ouverture des établissements.

Nespresso livre Paris en Kangoo Z.E. avec Star Service

Nespresso Star Service
Dans le cadre de sa démarche environnementale, Nespresso met en place un dispositif de livraison de ses clients par Star Service. Pour ce faire, ce spécialiste de la distribution urbaine et de la logistique du dernier kilomètre utilisera des Kangoo Z.E. électriques. Le dispositif, testé cet été, concerne les clients de Paris intra-muros du spécialiste du café en dosettes d’aluminium. « L’objectif de ce projet est de tendre vers 100 % de livraisons électriques dans Paris », indiquent les deux partenaires. La réussite du projet repose notamment sur l’installation de nouvelles bornes sur le site de Star Service, à Alfortville, dans le Val-de-Marne.

Gruau VirusCleaner : la désinfection des véhicules à l’ozone

Gruau VirusCleaner
L’aménageur Gruau présente VirusCleaner, un nouveau produit pour lutter contre la propagation de virus et de bactéries dans les véhicules. Conçu notamment pour les véhicules sanitaires ou de transport de nourriture, ce boîtier, qui fonctionne sur secteur, produit de l’ozone et le diffuse dans le véhicule. Ce gaz permet d’éliminer à 99 % bactéries, virus, composés organiques volatils ou levures, indique-t-on chez Gruau. L’action du VirusCleaner peut se déclencher à partir d’une application qui répertorie les caractéristiques de l’intervention : date, véhicule traité, etc. Ce dispositif est disponible à 992 euros HT et 1 992 euros HT avec son application. Notre précédente brève sur Gruau

Les deux-roues Umob se connectent avec Optimum Automotive

Umob Optimum Automotive
Umob, loueur de deux-roues électriques pour les spécialistes de la livraison à domicile, a fait appel au télématicien Optimum Automotive (voir notre brève). Objectif : enrichir les services proposés ses clients. Grâce aux remontées d’informations issues des deux-roues, Umob pourra désormais fournir à ses clients des données sur la géolocalisation de leurs véhicules, un historique des trajets réalisés, ainsi que des indicateurs sur les comportements de conduite. Les données seront également exploitées pour recueillir les alertes SAV et lutter contre le vol. Umob exploite une flotte de 1 500 deux-roues. L’entreprise envisage de faire croître son parc de 750 unités d’ici fin 2020. Le dernier dossier sur la télématique embarquée

La première station GNL autoroutière de Shell

Station GNL autoroutière
La première station de gaz naturel liquéfié (GNL) de Shell en France est entrée en service le 3 novembre 2020 dans l’Ain (01). Une ouverture qui a pris du retard puisqu’elle était initialement prévue pour avril-mai 2020. Cette station GNL est installée sur 4 000 m2 au niveau de l’aire de Mionnay située sur d’autoroute A46 reliant Givors à Anse. Deux pompes GNL compatibles avec la carte Shell LNG pour poids lourds sont désormais opérationnelles. Trois pistes couvertes « d’un revêtement enrobé de couleur rouge afin de minimiser les accidents » donnent accès aux pompes, précise Shell. Outre celle de Mionnay, Shell compte 19 stations GNL en France. Dans le cadre de son partenariat avec le groupe de gaz industriel Air Liquide en mars 2020, Shell France s’est engagé auprès de la Commission Européenne à développer un réseau de carburants alternatifs. Le pétrolier prévoit de construire 39 stations GNL en Europe dont sept en France, d’ici 2023. À terme, il espère atteindre 100 stations GNL en Europe en 2026. Notre dernier article sur le GNL

Carcheck, l’application de Macadam pour les pré-inspections

Carcheck
Macadam lance Carcheck. Cette nouvelle application du spécialiste de l’expertise des véhicules se destine aux utilisateurs de véhicules en location. « Carcheck répond à une interrogation forte des locataires : déterminer si les dommages présents sur leur véhicule seraient facturés ou pas », explique-t-on chez Macadam. Mais cette application se veut aussi multi-usages. Elle permet ainsi de dresser un procès-verbal de l’état du véhicule aux différentes étapes de son utilisation : livraison, restitution, réaffectation. Enfin, avec Carcheck, le conducteur ou le gestionnaire de flotte peut obtenir un chiffrage des réparations auprès des experts de Macadam. La précédente brève sur Macadam Le dernier dossier sur la restitution

Un service Targa Telematics avec TomTom

Targa Telematics TomTom
Le télématicien Targa Telematics et TomTom, spécialiste de la géolocalisation, viennent de signer un contrat de partenariat. Annoncé pour une durée « pluriannuelle », cet accord permet à Targa Telematics d’enrichir son catalogue d’une prestation de calcul d’itinéraires basée sur la densité de la circulation constatée en temps réel. Ce service se fonde sur les informations fournies par TomTom via ses produits « API Search » pour la localisation des véhicules et « API Routing » de calcul des meilleurs itinéraires. La dernière brève sur Targa Telematics Le dernier dossier sur la télématique embarquée  

Kia et Zeborne-Proxiserve s’associent

Kia Zeborne-Proxiserve
Le constructeur coréen Kia s’est associé au constructeur de bornes Zeborne-Proxiserve pour proposer à ses clients une solution de recharge dès l’achat d’un de ses véhicules électrifiés. « Dans un souci de clarté, les tarifs sont connus à l’avance et incluent un forfait standard d’installation de la borne de recharge. Ce forfait correspond à 80 % des configurations rencontrées avec une installation murale située au même niveau à 15 m linéaires du tableau électrique », indique-t-on chez le constructeur. Les tarifs proposés, installation comprise, débutent à 515 euros TTC pour une prise renforcée de 2,3 kW et 12 A pour véhicules hybrides rechargeables, et à 1 490 euros TTC pour une prise de 7,4 kW et 32 A destinée aux véhicules électriques à charge rapide. Voir notre précédente brève sur Zeborne-Proxiserve

Hyundai Motor Group se raccorde au réseau Ionity

Ionity Hyundai
Hyundai Motor Group a enfin rejoint le réseau de recharge ultrarapide Ionity. Le constructeur coréen avait en effet annoncé son entrée au sein de la co-entreprise en septembre 2019. Plus d’un an après sa demande, il devient officiellement partenaire stratégique et actionnaire de Ionity. Les conducteurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables des marques Hyundai et Kia pourront désormais utiliser leur pass Charge myHyundai compatible avec le réseau Ionity. Ce dernier dispose de 53 stations ouvertes en France. Il souhaite en obtenir 400 en Europe (contre 307 actuellement) dont 80 en France d’ici fin 2020. Chaque station de recharge Ionity comprend en moyenne quatre bornes d'une capacité de charge pouvant atteindre 350 kW. Une puissance suffisante « pour recharger à 80 % la batterie d’un véhicule électrique en 20 à 30 minutes, ce qui facilite leur utilisation sur de longs trajets », précise Ionity. Outre Hyundai et Kia, le consortium Ionity rassemble déjà depuis 2017 les groupes BMW, Mercedes Benz AG, Ford Motor Company et Volkswagen (marques Audi et Porsche incluses). Notre dernière brève à propos du réseau Ionity

Arval et Sixt associent leurs offres

Arval Sixt
Les loueurs Arval et Sixt annoncent une offre combinée de leurs produits dès le début 2021. « L’accord prévoit que Sixt deviendra l’un des principaux fournisseurs d’Arval s’agissant de l’activité véhicules de remplacement », indiquent les deux nouveaux partenaires dans un communiqué de presse. Les clients d’Arval pourront également retrouver, via les canaux digitaux et mobiles du loueur, les offres location longue durée et moyenne durée de Sixt, ainsi que les produits Sixt proposés localement et à l’échelle internationale. Ce partenariat est partie intégrante du nouveau plan d’Arval « Arval Beyond », indique le P-DG du loueur Alain Van Groenendael, plan qui prévoit notamment « une offre de services de mobilité à 360 ° » (voir la précédente brève sur Arval). Voir notre précédente brève sur Sixt

Nouvelle version de MyCarFleet de GAC Technology

MyCarFleet
Le télématicien GAC Technology étoffe MyCarFleet, son application destinée aux conducteurs, avec de nouvelles fonctionnalités. Les utilisateurs peuvent désormais envoyer, via leur téléphone directement vers le logiciel de gestion de parc, un état des lieux du véhicule avec les documents afférents : constat, PV de restitution et cinq photos maximum. Autres nouveautés de MyCarFleet, la possibilité de retrouver le code confidentiel de sa carte carburant ou de rechercher un prestataire dans un rayon de 100 km, contre 5 km précédemment. Le conducteur peut également désormais consulter sur l’application l’historique des infractions liées à son véhicule. Enfin, le gestionnaire de flotte a de son côté la possibilité de se connecter à l’application pour accéder à l’ensemble des données des véhicules gérés. Notre précédente brève sur MyCarFleet

Une 4e édition confinée des journées de la sécurité routière au travail

Journées de la sécurité routière au travail
Au départ prévue du 11 au 15 mai 2020, la quatrième édition des journées de la sécurité routière au travail avait été repoussée en novembre en raison du confinement. Peine perdue : c’est de nouveau durant un confinement que l’événement se tiendra du 16 au 23 novembre 2020. La Sécurité routière a donc proposé des outils adaptés : quiz interactifs, modules web ou encore vidéos accompagnés de messages de prévention. Elle propose aussi des idées de programmes de prévention à distance, par exemple une semaine de sensibilisation par e-mail ou une demi-journée d’échange en visioconférence avec les salariés. L’organisme diffuse en outre la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury ouvrira cette édition par une webconférence sur le thème « Vivre, ensemble, dans l'espace public de la route ». Cette dernière sera disponible en téléchargement le 17 novembre.

MyAthlon, un logiciel de gestion de flotte en ligne

MyAthlon
Le loueur Athlon propose à ses clients MyAthlon, un nouvel outil en ligne de gestion des véhicules en location. Ce dispositif donne accès à plusieurs indicateurs sur les véhicules du parc. Ces indicateurs concernent la gestion des contrats avec des données sur l’état des commandes, les dates de livraison, de restitution ou de renouvellement, les kilométrages moyens effectués mais aussi les différents coûts liés aux contrats. Le logiciel fournit également une estimation du niveau des émissions des véhicules en fonction de leur consommation. MyAthlon est paramétrable pour différents accès, du gestionnaire du parc à la comptabilité, et peut se configurer pour livrer des rapports personnalisés.

EVBox Charge : payer la recharge aux bornes privées

EVBox Charge
Le fabricant de bornes de recharge pour véhicules électriques EVBox lance EVBox Charge. Cette application a été conçue pour permettre aux usagers de véhicules électriques de payer leurs recharges sur les bornes EVBox du parc privé, équipées du logiciel EVBox. Les entreprises peuvent ainsi étendre l’usage de leurs bornes au public. Les utilisateurs accèdent à la recharge via un QR code collé sur la borne, fourni par EVBox. Grâce à l’application, les usagers peuvent s’informer des bornes disponibles et du coût de la recharge pratiqué. L’application est disponible sur l’App Store et Google Play. À noter qu’EVBox a été racheté en 2017 par Engie. La précédente sur EVBox

Assurance connectée : DriveQuant s’associe à FairConnect

Assurance flottes 2020
Le spécialiste de la télématique sur smartphone DriveQuant s’est associé au fournisseur de services d’assurance connectée FairConnect. L’objectif : déployer en marque blanche des solutions d’assurance connectée à destination des compagnies d’assurance européennes. Ces dernières pourront bénéficier d’une plateforme télématique permettant l’analyse de la conduite et l’évaluation du comportement routier, grâce aux données remontées par les capteurs du smartphone du conducteur ou par des objets connectés à bord du véhicule. Les services associés doivent couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur, de la souscription du contrat à la gestion des sinistres. Ce projet bénéficiera d’un financement de 5 millions d’euros sur trois ans. Cette somme sera versée par l’institut de recherche IPF Nouvelles, à l’origine de la création de DriveQuant en 2017, ainsi que par la société britannique de capital-investissement Palamon Capital Partners qui a investi dans FairConnect en 2018.

MG ZS EV : l’autopartage avec OpenFleet

MG ZS EV OpenFleet
Le MG ZS EV (voir la brève) pourra désormais se commander équipé de la solution d’autopartage OpenFleet. Pour ce SUV 100 % électrique du constructeur MG, le dispositif comprend un boîtier posé à l’avant du véhicule pour déverrouiller les portes via un smartphone ou un badge. « Les gestionnaires de flotte bénéficieront de la plate-forme OpenFleet pour gérer et suivre en temps réel l'utilisation de la flotte », indique-t-on chez OpenFleet. Tandis que les utilisateurs pourront gérer leurs réservations via une application dédiée. Les premiers modèles du MG ZS EV équipés de la solution OpenFleet seront disponibles dès la mi-novembre. Notre dernière brève sur OpenFleet

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.