Le flash actu

Le flash actu

Leasys choisit Targa Telematics pour le « pay per use »

Leasys Targa Telematics
Leasys, la captive de FCA (Groupe Fiat), a fait appel au télématicien Targa Telematics pour sa nouvelle offre de location longue durée « pay per use ». Ces contrats permettent la location de véhicules sur 48 mois, sans apport, avec une mensualité fixe et une part variable calculée sur les kilomètres parcourus, de l’ordre de 20 centimes d’euro du kilomètre. Avec la télématique, le conducteur est ainsi informé en temps réel du coût de ses déplacements. « La technologie de Targa Telematics a permis à Leasys de lancer cette nouvelle offre en trois mois », avance le télématicien. Le « pay per use » de Leasys est pour l’instant disponible pour les Jeep Renegade et Compass en version thermique et hybride, et la Fiat 500 électrique. La précédente brève sur Targa Telematics et Leasys Le dernier dossier sur la télématique embarquée  

HygimoB, le point d’hygiène d’Sdtech à bord des VUL

HygimoB Sdtech
La start-up Sdtech, basée à Marignane (13), a mis au point la solution d’hygiène mobile HygimoB. Cet équipement se fixe sur la porte arrière des véhicules utilitaires légers. Il s’adapte notamment aux fourgons Renault (Trafic, Master, Expert), Mercedes (Vito) et Peugeot (Partner). Entièrement composé d’aluminium thermolaqué, ce dispositif se module et se personnalise. HygimoB regroupe des compartiments pour des produits d’hygiène. À savoir, un porte-savon, un support pour gel hydroalcoolique, un jerrican d’une contenance de 5 l. Une contenance qui permettrait d’effectuer 30 lavages de mains selon Sdtech. De plus, HygimoB renferme un emplacement pour un rouleau essuie-tout, une poubelle ainsi qu’une trousse de premier secours. Son prix varie entre 284 à 408 euros hors taxe en fonction des options sélectionnées telles que le distributeur de masques et de gants. Le matériel peut être livré avec un pied support afin de faciliter son transport sur des chantiers ou sur des sites sportifs pour les associations par exemple. Retrouvez notre dernière brève sur les produits d'hygiène pour véhicules

Ineo Réseaux Centre gère son parc avec Ubiwan Connect

Ineo Réseaux Centre
Ineo Réseaux Centre, filiale d’Engie, utilise désormais la plate-forme Ubiwan Connect pour piloter son parc. Celui-ci comprend actuellement 400 véhicules et engins de chantier. Les capteurs embarqués Ubispot recueillent la localisation, les itinéraires, les kilométrages, ainsi que les durées des déplacements et des arrêts. En parallèle, les informations s’enregistrent en temps réel sur la plate-forme Ubiwan Connect. La comparaison de leurs valeurs aux factures de carburant permet d’estimer précisément les consommations. Avant de passer à la solution d’Ubiwan, les gestionnaires d’Ineo Réseaux Centre estimaient les consommations de carburant via les capteurs branchés sur la prise CAN des véhicules. Or, ils avaient observé des écarts de 15 à 20 % par rapport à la consommation réelle du parc. Outre les véhicules et les engins de chantier, la plate-forme Ubiwan Connect agrège et organise aussi les données sur les matériels de l’entreprise afin d’identifier d’éventuels vols. Retrouvez notre dernier article sur la télématique 

Geotab Keyless : une clé virtuelle pour l’autopartage

Geotab Keyless
Le télématicien Geotab lance Geotab Keyless, un dispositif de clé virtuelle. Geotab Keyless permet l’ouverture et la fermeture du véhicule en utilisant son smartphone, grâce des boîtiers installés dans le véhicule. Geotab a développé ce dispositif pour les flottes en autopartage, d’usage public ou au sein d’entreprises. « Geotab Keyless est une solution particulièrement avantageuse pour les flottes de véhicules électriques car elle permet de gérer de manière fiable l’état de charge des véhicules, et d’offrir une visibilité sur l’autonomie restante », argumente Christopher Mendes, vice-président de la division véhicules électriques de Geotab.

Webfleet Solutions lance un programme de compensation carbone

Webfleet compensation carbone
Le télématicien Webfleet Solutions propose à ses clients flottes un programme de compensation carbone avec l’ONG Justdiggit. Via la plate-forme en ligne Green Your Fleet, les gestionnaires de flotte peuvent ainsi estimer les émissions de CO2 liées à leur parc. Une estimation réalisée sur la base des données récoltées par les boîtiers embarqués de Webfleet Solutions sur la consommation de carburant et le kilométrage parcouru. « Forts de ces informations, les clients pourront ensuite rejoindre le programme en soutenant Justdiggit, indique-t-on chez le télématicien filiale de Bridgestone. L’ONG propose de compenser les émissions constatées « en reverdissant les zones arides de Tanzanie ». Notre précédente brève sur Webfleet Solutions

WinFlotte : une nouvelle « place de marché »

WinFlotte place de marché
Le logiciel de gestion de parcs automobiles WinFlotte Management propose une nouvelle mouture de sa « place de marché » dans sa dernière version. Une fonctionnalité utilisée pour mettre en concurrence les propositions des loueurs. « Un devis peut être demandé au loueur, non pas selon une loi de roulage mais en fonction d’un kilométrage annuel pour calculer la durée du contrat. L’intérêt est d’obtenir une meilleure cotation sur le kilométrage annuel pour optimiser le PRK », précise-t-on chez WinFlotte. Le logiciel garde ensuite en mémoire les documents envoyés par le loueur. Les grilles de fluidité par exemple, qui permettent de demander des avenants au contrat si nécessaire. Notre dernière brève sur WinFlotte

BIOFlex Connect, le boîtier E85 connecté de Biomotors

BioFlex Connect Biomotors
Le fabricant Biomotors lance BIOFlex Connect, un nouveau système connecté de conversion au superéthanol E85. Un capteur de carburant FlexFuel est ainsi connecté via Bluetooth à l'application Biomotors. Ce dispositif permet d'analyser la teneur en éthanol présent dans le réservoir du véhicule en temps réel. L'application permet aussi de visualiser ses économies de carburant. Disponible pour l'instant uniquement sur Play Store, celle-ci offre en outre de géolocaliser les stations E85. Biomotors compte aujourd'hui 600 centres agréés en France. BIOFlex Connect est disponible à l'achat depuis septembre à partir de 899 euros TTC. Le packaging du boîtier comprend un nettoyant injecteur Bardahl. Notre dernière brève sur les boîtiers de conversion aux biocarburants Voir notre dernier article sur les biocarburants

LIDL : 2 000 nouveaux points de recharge électrique d’ici 2021

LIDL
LIDL vient d’annoncer l’installation de 2 000 nouvelle bornes de recharge électrique sur ses sites d’ici 2021. L’enseigne de distribution compte déjà 900 bornes de recharge sur les parkings de ses supermarchés. « 100% des sites seront approvisionnés en électricité verte », complète LIDL. Cette annonce fait suite à la signature de la charte « Objectif 100 000 bornes » entre le gouvernement et certains acteurs de la grande distribution (voir la brève). Cette charte renforce le programme Advenir d’aide du gouvernement à l’installation de bornes de recharge accessibles au public. L’État va ainsi prendre désormais en charge jusqu’à 60 % de leur coût, pour des montants de 2 000 à 9000 euros, contre 1 000 à 2 000 euros précédemment.

Euromaster élargit ses prestations à la carrosserie et au convoyage

Euromaster carrosserie convoyage
Spécialiste des pneumatiques et de l’entretien des véhicules, Euromaster propose deux nouvelles prestations liées à la carrosserie et au convoyage. La première, d’intervention sur la carrosserie, est effectuée via l’enseigne Five Star. La voiture est prise en charge dans le réseau Euromaster qui s’occupe de faire réaliser un devis chez Five Star. Une fois celui-ci accepté, l’intervention est facturée par Euromaster. La seconde, de convoyage pour un entretien dans le réseau Euromaster, est, elle, effectuée via l’enseigne Pop Valet. Selon le même principe que pour la carrosserie, le client s’adresse à Euromaster qui organise ensuite le convoyage et sa facturation. Ces deux nouvelles prestations s’ajoutent à celles proposées récemment par Euromaster suite aux accords avec Enterprise, pour le véhicule de remplacement, et France Pare-Brise (voir la brève).

Athlon E-Mobility : la LLD tout compris pour les véhicules électrifiés

Athlon E-Mobility
Le loueur Athlon présente Athlon E-mobility, une nouvelle offre dédiée aux véhicules électriques et hybrides rechargeables. Opérée en partenariat avec l’opérateur de bornes de recharge NewMotion, cette offre inclut le financement du véhicule, l’installation de bornes de recharge privées ainsi qu’un accès au réseau public de bornes de recharge de NewMotion. Le loueur propose également en amont un audit des besoins. Le réseau public de NewMotion compte actuellement 165 000 points de recharge publics en Europe (voir la dernière brève sur NewMotion). Voir la dernière brève sur Athlon

Magasins E.Leclerc : 5 000 bornes de recharge d’ici fin 2022

E.Leclerc recharge
E.Leclerc annonce la mise en service de 5 000 bornes de recharge électrique dans ses parkings, soit 10 000 points de charge d’ici la fin 2022. L’enseigne de grande distribution a débuté les installations d’infrastructures électriques en 2011. E.Leclerc compte aujourd’hui 231 parkings équipés pour 823 points de charge. « E.Leclerc a été pionnier et va accélérer dans ce domaine, notamment en visant 10 000 bornes d’ici 2025 », soit 20 000 points de charge, avance Michel-Édouard Leclerc, président du comité stratégique des Centres E.Leclerc. Le dernier dossier sur la recharge électrique La dernière brève sur la recharge électrique

Le GCS UniHA référence Fraikin dans son catalogue

UniHA Fraikin
L’Union des hôpitaux pour les achats, le GCS UniHA, vient de faire entrer le loueur Fraikin dans son catalogue. Le GCS UniHA mutualise les achats de 104 groupements hospitaliers du territoire. Fraikin devient ainsi le seul loueur référencé en métropole, hors DOM-TOM, au sein de la structure pour les véhicules de transport de santé. Comme avec le catalogue de l’Ugap pour les collectivités, ce référencement permet aux hôpitaux du groupement de s’adresser directement au prestataire sans passer par une procédure de marché public. « Avec un budget et des prestations connus à l’avance, les établissements vont pouvoir maîtriser leurs dépenses d’exploitation et verdir leur flotte de façon progressive », estime Cyril Lopez, acheteur filière transport au GCS UniHA.

Xee et Smoove connectent les flottes de vélos électriques

Xee Smoove
Xee et Smoove s’associent pour proposer aux entreprises des flottes de vélos électriques connectées. Xee est un spécialiste du traitement des données issues des flottes de véhicules (voir la brève). Pour sa part, Smoove est un prestataire de vélopartage (voir la brève). Les remontées d’informations des flottes comprennent ainsi des données sur la géolocalisation ou l’état des vélos : chute, vol, accident, état de charge des batteries, etc. L’interface permet au gestionnaire de flotte de verrouiller les vélos à distance, de les mettre en partage ou d’envoyer une clé virtuelle et un contrat numérique aux utilisateurs. Voir le dossier sur les flottes de vélos électriques

Village by CA à Rennes se met à l’autopartage

Village by CA
Village by CA à Rennes met en service son parc de véhicules en autopartage. Cette pépinière rennaise de start-up a choisi pour cela le prestataire de services d’autopartage Mobility Tech Green (voir la dernière brève). C’est Moovency, spécialisée dans les études sur l’ergonomie des postes de travail en industrie, qui en est à l’initiative. Chez cette start-up, « nous n’avons pas assez de déplacements pour justifier une voiture de société », explique François Morin, fondateur et P-DG. En avançant des arguments : le coût de la voiture en autopartage est inférieur aux frais de déplacements de ses salariés. De même, ce système est plus pratique qu’une voiture de location en courte durée. La voiture, un véhicule thermique, est donc accessible aux salariés de Movency, mais aussi à ceux des autres start-up de la pépinière qui peuvent la louer contre rémunération à Moovency. Voir le dernier dossier sur l'autopartage

Masternaut va traiter les données des véhicules Ford

FordPass Connect
Masternaut, filiale de Michelin, a été choisi par le constructeur Ford pour traiter les données issues de ses voitures. Ford va ainsi pouvoir proposer aux responsables de flotte des informations pour les accompagner dans la gestion de leur parc. Les informations fournies porteront plus particulièrement sur « le contrôle des coûts de leur parc, l’optimisation de la productivité et l’amélioration de la sécurité », indique-t-on chez Masternaut. Les voitures concernées sont toutes diffusées à l’échelle européenne et dotées du dispositif embarquée FordPass Connect (voir la brève). Voir le dernier dossier sur la télématique

Targa Best Choice pour sélectionner les véhicules à électrifier

Targa Best Choice
Targa Telematics lance Targa Best Choice. Ce nouvel outil identifie dans un parc de véhicules ceux susceptibles d’être remplacés par des modèles électriques ou hybrides. La sélection des véhicules substituables s’effectue sur « plusieurs paramètres dont l’historique des données de la voiture individuelle, le profil de conduite et le contexte dans lequel elle est utilisée », indique le télématicien. La saisie de l’immatriculation du véhicule dans l’outil permet également d’obtenir un rapport sur les économies envisageables de TCO et de CO2. Sur la base d’analyses effectuées dans les parcs des loueurs, le télématicien estime que 70 % des véhicules d’entreprise seraient « facilement remplaçables par des véhicules électriques ». La précédente brève sur Targa Telematics

Les Restos du Cœur cherchent un-e gestionnaire de flotte bénévole

Gestionnaire de flotte bénévole Les restos du Coeur
L’association Les Restos du Cœur est à la recherche d’un-e gestionnaire de flotte bénévole disponible deux à trois jours par semaine, dont une majorité à distance, pour une période de six mois à un an. Il-elle sera chargé-e de la mise en place d’un support national pour la gestion du parc de véhicules utilitaires acquis et utilisés par les associations départementales. Dans ce cadre, le-la gestionnaire de flotte devra mener un projet de reporting national, accompagner la nomination de référents locaux, construire un cahier des charges pour le déploiement d’un outil de gestion et rédiger des chartes conducteur et de gestion ; et ce en collaboration avec le service des achats directs. Les candidat-es peuvent postuler sur le site des Restos du Cœur.

Retrofuture annonce des modèles rétrofit à l’hydrogène

Retrofuture
Retrofuture élargit ses compétences à l’hydrogène. Le spécialiste de la conversion à l’électrique de véhicules anciens prévoit ainsi un investissement de 4 millions d’euros, le recrutement d’une vingtaine de salariés spécialisés, pour travailler à ce type de conversion. Une conversion qui concernera des véhicules anciens mais aussi des camions et utilitaires de type Master, Vito, Partner ou Kangoo. Dès novembre 2021, Retrofuture annonce son ambition de commercialiser ses premiers modèles dont la DS et le fourgon HY de Citroën. D’ici 2023, l’entreprise prévoit un carnet de commandes de 1 000 véhicules hydrogène rétrofités. Le dernier arrêté sur le rétrofit

Le sContainer : un entrepôt nomade par Sortimo

sContainer
Sortimo présente un nouveau produit baptisé sContainer. Il s’agit d’une caisse aux dimensions d’une palette, 1,2 m de longueur pour 0,8 m de large, en deux hauteurs différentes, 1,2 m ou 1,9 m, avec des poids respectif de 119 kg et 150 kg. Destinées à être transportés sur les chantiers pour servir de rangement, ces caisses peuvent intégrer les étagères de la gamme SR5 de Sortimo. Elles peuvent aussi être floquées aux couleurs de l’entreprise. Trois systèmes de serrures sont disponibles : cadenas, barillet ou électronique. L’aménageur d’utilitaires Sortimo propose son sContainer à partir de 1 498,20 euros TTC pour la version 1,20 m, et de 1 709,40 euros TTC pour la version 1,9 m. Notre précédente brève sur Sortimo Notre dernier article sur les équipements des utilitaires

Alines Transport suit le froid avec la télématique

Alines Transport
L’entreprise Alines Transport, située à La Crèche dans les Deux-Sèvres (79), utilise la solution de télématique de la PME toulousaine Sud TéléMatique. Avec comme objectif de suivre la chaîne du froid dans les remorques de ses camions depuis la fin 2015. Un suivi qui a permis à l’entreprise « de justifier auprès des clients de toute anomalie constatée lors des relevés de température », indique Filipe Gomes, le gérant de l’entreprise. Qui ajoute : « La gestion des alertes sur les seuils de température dépassés nous a permis d’éviter de gros litiges. » Chez Alines Transport, la solution de Sud TéléMatique est également employée pour l’optimisation et le suivi des trajets, ainsi que pour « la planification des révisions des groupes frigos et les passages aux mines », indique-t-on chez Sud TéléMatique. Notre précédente brève sur Sud TéléMatique Le dernier dossier sur la télématique

Autorisation du rachat de Via Location par Fraikin

Via Location Fraikin
Le Groupe Fraikin annonce que l’Autorité de la concurrence vient de l’autoriser à racheter un autre spécialiste de la location de véhicules : Via Location. Cette fusion pourrait ainsi créer un groupe de 3 500 salariés avec un chiffre d’affaires annoncé à environ 1 milliard d’euros autour de la location de véhicules utilitaires et industriels. En marge de la location spécialisée, le groupe « exercera également des activités de gestion de flotte et de vente de véhicules d’occasion » annonce-t-on chez Fraikin. Ce rachat devrait être finalisé dès la fin octobre. Pour mémoire, dans ses dix pays d’implantation en Europe, Fraikin a généré 806 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019, avec un parc de plus de 58 000 véhicules et 2 800 collaborateurs.

L’Ugap enrichit son offre d’autopartage avec Fatec et OpenFleet

Fatec OpenFleet
Fatec Group, présent au catalogue de l’Ugap pour le fleet management, enrichit sa prestation avec un service d’autopartage assuré par OpenFleet. Ce spécialiste des technologies d’autopartage propose un dispositif qui fonctionne grâce à un boîtier embarqué, à installer dans le véhicule, qui verrouille ou déverrouille les portes (voir notre brève). Celui-ci est activé soit via un smartphone, soit via un badge dédié ou un badge magnétique, de pointage ou d’entrée dans les locaux. La prestation d’OpenFleet comprend aussi les remontées d’informations au gestionnaire de parc via une interface dédiée : pour connaître le nombre de véhicules utilisés, de kilomètres parcourus, la typologie des trajets, etc. Voir le dernier dossier sur l'autopartage

Avis intègre 108 véhicules électriques dans sa flotte

Avis véhicules électriques
Avis va intégrer des véhicules électriques dans sa flotte. Objectif du loueur : s’inscrire dans une démarche d’éco-responsabilité. Cinq modèles au total sont désormais proposés, détaille Avis. Qui indique aussi vouloir soutenir l’industrie automobile française en privilégiant la Renault Zoé dans son offre (voir la dernière brève sur la Zoé). « D’autres modèles viennent enrichir l’offre tels que les Hyundai Kona et Ioniq », complète-t-on chez Avis. Au total, 108 voitures électriques sont disponibles, réparties dans douze agences. Le loueur est partenaire de Chargemap pour assurer l’orientation des conducteurs vers les bornes de recharge. Jusqu’au 15 octobre, Avis ne facture aucun frais supplémentaire pour les véhicules qui ne sont pas rendus complètement chargés.

Mobilease lance un service autour du bilan carbone

Mobilease bilan carbone
Mobilease vient de commercialiser une prestation centrée sur le bilan carbone des flottes automobiles. Mobilease est un cabinet de conseil indépendant et spécialisé notamment dans le conseil en optimisation des coûts de la flotte et en écomobilté. Ce nouveau service s’articule autour de la mesure de l’empreinte carbone d’un parc sur l’ensemble du cycle de vie des véhicules. Avec également des recommandations sur l’évolution de la car policy, « tout en tenant compte des contraintes d’usage et financières ». Cette prestation vise à accompagner les entreprises auxquelles Mobilease s’adresse : TPE, PME et ETI, à « s’inscrire durablement dans une démarche RSE ».

Grenoble teste un véhicule rétrofit de Phoenix Mobility

Phoenix Mobility
La start-up Phoenix Mobility, spécialiste de la conversion électrique (rétrofit) de véhicules utilitaires thermiques, a livré à la mairie de Grenoble un prototype sur la base d’un Renault Kangoo. « Les agents des différents services techniques grenoblois vont se relayer pour tester ce véhicule », indique la start-up. L’entreprise Phoenix Mobility, implantée en périphérie grenobloise, s’est spécialisée dans les Kangoo, Trafic et Master convertis à l’électrique, des modèles qu’elle compte commercialiser à grande échelle dès 2021. Elle annonce aussi la conversion de neuf autres modèles dès 2022. « Si l’essai est concluant, Grenoble pourrait confier dans les prochains mois plusieurs dizaines de véhicules de sa flotte à Phoenix Mobility », avance la start-up. Le dernier arrêté sur le rétrofit électrique

Kleuster veut produire 1 000 triporteurs électriques par an d’ici 2025

Kleuster
Créée en 2012 à Lyon, la start-up Kleuster produit le triporteur à assistance électrique Freegônes en région Auvergne-Rhône-Alpes. Disposant de 80 km d’autonomie, ce triporteur est capable de « monter des pentes de plus de 16 % avec une charge utilise de 350 kg ». Mais aussi « produire et maintenir du froid jusqu’à - 25 ° » grâce à une carrosserie frigorifique développée avec Lamberet, affirme Kleuster. Il se destine aux secteurs de la propreté urbaine, des espaces verts, de la livraison et de l’alimentation. La start-up a rejoint en juillet 2020 le groupe de distribution automobile Jean Lain et a pour ambition de créer un réseau de distribution national pour ses tripoteurs. Ces derniers seront désormais produits par l’équipementier Saint-Jean Industries sur son site de  Belleville-en-Beaujolais dans le Rhône (69), avec 120 unités construites d’ici le premier semestre 2021. Kleuster vise ensuite la production de 1 000 unités par an d’ici 2025. À lire également : Benoît Quettier, gérant, Rakor Plomberie : « Une flotte économe et écologique »

Mobileese : des études pour des bornes en copropriété

Mobileese
Bureau technique indépendant, Mobileese propose aux syndicats de copropriété une étude technique pour la mise à niveau de l’équipement électrique de la résidence en vue de l’installation de bornes de recharge électrique. Cette étude « répond à l’obligation légale de présentation en Assemblée Générale des copropriétaires », indique-t-on chez Mobileese. Elle comprend notamment une proposition d’architecture électrique, un calcul du budget en intégrant les subventions possibles, et un cahier technique à valider auprès d’Enedis. Le précédent dossier sur la recharge électrique

Covoiturage : accord entre Klaxit et le SMT Artois-Gohelle

Covoiturage Artois-Gohelle
Le Syndicat Mixte des Transports (SMT) Artois-Gohelle dans le Pas-de-Calais (62) vient de signer un partenariat avec l’application de covoiturage Klaxit. Objectif : subventionner les trajets de covoiturage sur le territoire de la communauté d’agglomération Hénin-Carvin et la zone industrielle de la Motte du Bois. Un territoire qui regroupe quinze communes et 125 000 habitants. La subvention permettra aux passagers de voyager gratuitement pendant les premiers mois de lancement du service, puis au tarif de 1,20 euro. Les conducteurs seront eux rémunérés au moins 2 euros pour chaque passager transporté. Plusieurs entreprises locales se sont engagées à soutenir le dispositif. Faurecia, Moy Park, Décathlon, Ontex ou McCain font partie de ces entreprises partenaires. Notre précédente brève sur le covoiturage

Contre le vol, Océan lance Assistance Sérénité

Océan Assistance Sérénité
Le télématicien Océan lance « Assistance sérénité », un service de lutte contre le vol de véhicules. Ce nouveau service propose un accompagnement personnalisé de prévention pour sensibiliser les conducteurs d’entreprise au vol de véhicules, avec la fourniture d’un livret de bonne conduite. « En cas de vol, Océan localise le véhicule à l’aide de la solution télématique et travaille de concert avec les forces de l’ordre pour le retrouver », ajoute le télématicien filiale d’Orange (voir aussi notre dernière brève). Les dernières statistiques sur le vol de véhicules citées par Océan indiquent que les régions d’Île-de-France, du Nord et PACA sont particulièrement touchées par cette délinquance.

Uber s’électrifie avec Renault et Nissan

Uber Renault Nissan
Uber se met à l’électrique avec Renault et Nissan. Les deux membres de l’Alliance se sont ainsi engagés, via la signature d’une lettre d’intention, à proposer « une offre abordable de véhicules 100 % électriques » aux chauffeurs utilisateurs de l’application Uber. Cette offre concerne les Zoé et la Leaf, « ainsi que les futurs véhicules électriques de la gamme des deux entreprises ». Après un projet pilote mené au Royaume-Uni, la proposition va s’étendre à la France d’ici la fin 2020 avant les Pays-Bas et le Portugal. Cette offre prévoit des essais pour initier les chauffeurs à la conduite de modèles électriques. Uber veut réaliser 50 % des kilomètres parcourus en électrique dans sept capitales européennes d’ici 2025. La précédente brève sur Uber

Les boîtiers de conversion Flexfuel diffusés par Autodistribution

Flexfuel Autodistribution
Depuis le 1er septembre, Autodistribution propose dans son catalogue les boîtiers de conversion au superéthanol-E85 du fabricant Flexfuel Energy Dévelopment (FFED). Le spécialiste de la distribution de pièces détachées et d’équipements d’ateliers diffuse déjà les stations de décalaminage à l’hydrogène de FFED depuis octobre 2019. « Avec ces accords, FFED poursuit ses ambitions de croissance et étend son maillage territorial », indique le fabricant. Le partenariat avec Autodistribution va aussi contribuer à la commercialisation des produits de FFED en Belgique, en Espagne et en Italie. La précédente brève sur Flexfuel

16 nouvelles stations GNL-GNC accessibles via la carte Shell

Shell GNL GNC
La carte carburant émise par le pétrolier Shell donne accès à 16 nouvelles stations GNL et GNC sur le territoire français. Cet élargissement de l’offre fait suite à un accord signé avec le réseau de distribution d’Air Liquide, Au total, en France, les porteurs de la carte Shell pour véhicules légers ont donc accès à 22 stations GNC, et les porteurs de la carte Shell pour véhicules poids lourds à 16 stations GNL. Ce chiffre atteint 43 stations en Europe : Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas et Turquie. Le pétrolier annonce l’ouverture de sa première station GNL autoroutière en France en octobre 2020, à Mionnay dans l’Ain, sur l’A46, et d’une dizaine de stations sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) à l’horizon 2021. La précédente brève sur Shell

My Mobility suit sa flotte avec la télématique

My Mobility télématique
Spécialiste du transport scolaire, l’entreprise My Mobility estime que 22 % de ses 4 000 véhicules ont repris la route à la sortie du confinement le 11 mai. Une statistique acquise en partie sur la base des informations des boîtiers embarqués du prestataire Kuantic qui équipent des véhicules de la flotte. Pendant la crise sanitaire, ces dispositifs embarqués ont aussi permis de suivre l’état des véhicules pour optimiser leur reprise : suivi des entretiens, des charges de batteries, etc. Et jusqu’à fin septembre, la télématique continuera d’être employée pour le suivi de l’utilisation des véhicules, notamment pour justifier du chômage partiel en cas de contrôle, indique le gestionnaire du parc, Jean-Charles Houyvet. L'article sur My Mobility pendant le confinement

Webfleet Solutions : des outils de gestion pour véhicules électriques

Webfleet Solutions
Webfleet Solutions propose désormais aux utilisateurs de son outil de gestion d’accéder à des remontées d’informations spécifiques aux véhicules électriques. Le télématicien informe ainsi du niveau et de l’état de charge de la batterie, de l’autonomie restante du véhicule, du temps de charge nécessaire, etc. « En connaissant le niveau de charge d’un véhicule et la distance à parcourir, les gestionnaires de flotte peuvent éviter des coûts élevés de recharge pendant les heures de pic ou les temps de file d’attente pour la recharge », indique Annick Renoux, directrice commerciale de Webfleet Solutions. En annonçant que de nouvelles fonctionnalités pour les véhicules électriques vont continuer à enrichir l’outil au cours de l’année. La précédente brève sur Webfleet Solutions

Mondial Pare-Brise et Feu Vert partenaires

Mondial Pare-Brise Feu Vert
Depuis la mi-juillet, 17 centres Mondial Pare-Brise et Feu Vert relaient leurs prestations respectives. Il est ainsi possible de faire réparer ou de remplacer son pare-brise dans un centre Feu Vert par des techniciens de l’enseigne Mondial Pare-brise, ou d’y prendre rendez-vous dans un centre Mondial Pare-brise. Chez Mondial Pare-Brise, les clients peuvent aussi prendre rendez-vous dans des centres Feu Vert. « L’heure est à la concentration pour répondre aux besoins des clients BtoC », indique Pascal Gorisse, responsable développement chez Feu Vert. Ce partenariat est voué à s’étendre à l’ensemble des centres des deux enseignes du territoire. Le dernier article sur le vitrage

Zoov disponible sur la plate-forme Vulog

Zoov Vulog
Opérateur de services de vélopartage au sud du Grand Paris et à Bordeaux, Zoov annonce sa prochaine intégration à la plate-forme d’interopérabilité de Vulog, Aima. « Les vélos électriques Zoov seront intégrés à la plate-forme afin d’être ʺsharing readyʺ et permettre aux opérateurs de mettre en place une offre multimodale », indique-t-on chez Vulog (voir notre brève). Zoov, qui est fabricant de ses vélos, fournit également des stations de garage et de recharge de vélos « ultra-compactes », pour une quinzaine de vélos sur l’équivalent d’une place de parking.

Un Engagement de Propreté Complète chez Enterprise

Propreté Enterprise
En réponse à la crise sanitaire, Enterprise met l'accent sur la propreté. Le loueur déploie ainsi une nouvelle procédure de nettoyage de ses véhicules et étoffe les règles de conduite de ses salariés. Dans le cadre d’un programme intitulé « Engagement de Propreté Complète », le nettoyage des véhicules est donc renforcé, avec une attention particulière portée sur une vingtaine de zones sensibles comme les pochettes de siège, les vide-poches, etc. Du côté du processus de location, le loueur propose de nouvelles dispositions pour limiter les interactions avec les clients : dans les agences, le nombre de personnes est désormais limité et la distance de sécurité établie à 2 m. Notre dernier article sur la location courte durée

Partenariat international entre Group Viasat et Axodel

Group Viasat Axodel
Les deux télématiciens Group Viasat (voir notre brève) et Axodel ont signé un accord de partenariat international. Avec l’objectif d’étoffer leurs prestations respectives. Axodel (Groupe Kuantic) ajoute ainsi à sa proposition commerciale le dispositif antivol de Viasat avec ses différents niveaux de services : de l’alerte en cas de vol ou de détachement des câbles du véhicule, à l’alarme volumétrique et à la localisation du véhicule par GPS indépendant. De son côté, Viasat propose désormais le service d’autopartage développé par Axodel avec ses différents niveaux de service : gestion télématique de la flotte, autopartage avec tarification, facture électronique, clé virtuelle, etc. Les deux partenaires comptent sur ces nouveaux services pour soutenir leur développement commercial à l’échelle européenne.

Ford et ALD Automotive créent Ford Fleet Management

Ford Fleet Management
Le constructeur Ford et le loueur ALD Automotive lancent ensemble une nouvelle société baptisée Ford Fleet Management. Celle-ci va proposer à l’échelle européenne « une solution intégrée de location longue durée et de gestion de flotte ». Ford Fleet Management commencera son activité au Royaume-Uni avant de se diffuser dans le reste de l’Europe. Ce prestataire « soutiendra notamment le développement de la location longue durée pour les véhicules utilitaires en Europe », a indiqué Tim Albertsen, directeur général d’ALD Automotive dans un communiqué de presse rédigé pour ce lancement. Au-delà du financement en LLD, la société proposera « un ensemble de produits et services, de la maintenance aux systèmes digitaux de gestion de flotte et aux solutions de mobilité », complète le communiqué. La précédente brève sur Ford

Toyota : une Hybrid Academy pour accompagner les conducteurs

Toyota Hybrid Academy
Toyota vient de lancer son Hybrid Academy, un programme de formation à la conduite des modèles hybrides. Cette Hybrid Academy se destine aux clients professionnels conducteurs d’un modèle neuf de Toyota ou de Lexus en finition business. Ce programme propose une demi-journée de formation sur le thème l’éco-conduite et s’organise autour d’un parcours en conditions réelles avec une analyse des performances et la mise en pratique des acquis. Le programme peut se poursuivre avec un module d’e-learning. Cette Hybrid Academy a été conçue en partenariat avec l’organisme de formation à la sécurité routière Actua Formation. La précédente brève sur Toyota

Appy dans l’Ariège teste la Zoé

Appy Zoé
La commune d’Appy en Ariège (09), qui compte 25 habitants, présentée comme « l'une des villes les plus éloignées de toutes commodités » par Renault, va tester pendant trois ans l’usage au quotidien de la Zoé. À partir du 21 juillet, le constructeur au losange va mettre à disposition de chaque foyer de cette commune un exemplaire de son véhicule 100 % électrique, une borne de recharge et installer dans la commune une borne publique. « Avec ce dispositif, Renault se lance un véritable défi : celui de faire bouger les lignes, de « casser » les clichés de la mobilité électrique. « Les habitants d’Appy en seront les ambassadeurs inattendus pour démontrer que le passage aux véhicules électriques est simple et ne complexifie en rien le quotidien », indique-t-on chez le constructeur. Le dernier essai de la Zoé

Un Calendrier de vie privée chez Océan

Calendrier de vie privée Océan
Océan lance le dispositif Calendrier de vie privée. Plutôt que d’actionner le bouton vie « privée » de son dispositif de télématique embarquée, les conducteurs d’un véhicule équipé de la télématique embarquée du prestataire Océan ont ainsi la possibilité de prédéfinir le temps d’utilisation privée de leur véhicule via leur application « Océan Conduite ». Ce Calendrier de vie privée leur permet de sélectionner aussi bien les périodes de congé que les pauses déjeuner ou les absences. « Une fois les créneaux de vie privée créés, le gestionnaire de flotte dispose du kilométrage réel du véhicule, peut identifier les kilomètres effectués à titre privé ou professionnel, et optimiser le calcul de l’avantage en nature », souligne-t-on chez Océan. Notre précédente brève sur Océan

Un calculateur de TCO en ligne par Athlon

TCO Athlon
Disponible en libre accès sur le site tco.athlon.com, le « Athlon Simulateur TCO » permet de mesurer le coût total de détention dans le cadre d’un contrat de LLD pour des véhicules, VP et utilitaires. L’évaluation se réalise sur la base du modèle choisi, des prévisions de kilométrages, de durée du contrat. Mais aussi en fonction du mode de conduite et des possibilités de recharge pour les véhicules électriques : bornes privées, publiques, etc. Le TCO final détaille le coût du financement, de l’entretien opérationnel, du carburant et des taxes pour le véhicule choisi. Ce simulateur peut aussi prendre en compte la participation financière du salarié et suggérer de meilleurs choix de motorisations en fonction de la loi de roulage choisie.

Norauto s’associe à Puump ! et Hiflow

Norauto Puump ! Hiflow
L’enseigne spécialisée dans l’entretien automobile Norauto ajoute deux nouveaux services à son catalogue en s’associant avec les prestataires Puump ! et Hiflow. Puump ! est une start-up du groupe Mobivia spécialisée dans le gonflage des pneumatiques sur site. Elle réalise également un bilan de l’état des véhicules sur quinze points de contrôle. Hiflow assure le convoyage de la voiture depuis le domicile des salariés ou de leur lieu de travail jusqu’au centre Norauto et son retour à son point de départ ou un endroit souhaité. La précédente brève sur Norauto

Viastart, la géolocalisation à la carte

Viastart
Le télématicien Viasat Connect lance Viastart, un service de géolocalisation payé à l’utilisation. Après la livraison d’une balise à installer sur le véhicule, d’un coût de 49,50 euros HT l’unité, le service est facturé « 30 centimes d’euro HT par jour actif par véhicule, avec un maximum de 8,50 euros HT par mois », indique le prestataire. Le gestionnaire de la flotte équipée a accès à l’interface de Viasat Connect, sur ordinateur ou smartphone, pour gérer son parc : localisation des véhicules, géofencing, historique des trajets, activation ou désactivation des balises, etc. Celles-ci sont garanties deux ans et intègrent une carte SIM multi-opérateurs. Ce service de Viasat Connet est proposé via son site internet. La précédente brève sur Viasat Connect

Projet Flexitanie : des bornes V2G en Occitanie pour une flotte de 100 VE

Flexitanie V2G
Dans le cadre du projet Flexitanie, des bornes de recharge bidirectionnelles seront déployées dès l’automne 2020 dans le Gard (30) pour alimenter une flotte de 100 Nissan Leaf réparties entre une dizaine d’industriels de la région. Les bornes seront installées par Dreev, la co-entreprise d’EDF et Nuvve. Elles seront capables de restituer de l’électricité au réseau en cas de forte demande ou de manque ponctuel de production en puisant dans les batteries des véhicules électriques alors branchés – on parle de vehicle-to-grid (V2G). « Ce projet V2G est une réponse concrète à notre ambition d’être la première région à énergie positive d’Europe, où la mobilité électrique est repensée pour mieux intégrer les énergies renouvelables », se félicite Carole Delga, présidente de la région Occitanie. Cette dernière porte le projet aux côtés de l’agence régionale de développement économique Add’Occ, de l’Ademe et du Groupe EDF ; en partenariat avec le pôle de compétitivité régional Derbi, le réseau de chefs d’entreprise Leader Occitanie, ainsi que les associations Avere-France et CleanTechVallée. À noter que le projet Flexitanie est subventionné via le dispositif régional « Contrat d’innovation ».

TomTom disponible dans le système multimédias SYNC de Ford

TomTom Ford
Le service d’information trafic du spécialiste de la navigation TomTom sera désormais disponible dans le système multimédias SYNC des véhicules Ford. « Le nouveau Ford F-150 et le SUV Mustang Mach-E entièrement électrique seront parmi les premiers modèles à être équipés de cette technologie », indique-t-on chez TomTom. Les autres modèles suivront, suite à la signature d’un « contrat pluriannuel global » entre les deux nouveaux partenaires. TomTom fournit en temps réel aux utilisateurs les conditions de trafic, sur la base des remontées d’informations des véhicules équipés de son système GPS. Notre précédente sur TomTom

Une dizaine de ZFE mobilité supplémentaires en 2021

ZFE Lyon
La ministre de la transition écologique Elisabeth Borne vient d’annoncer la publication d’un nouveau décret sur les zones à faibles émissions mobilités dans les prochains jours, qui a été présenté au Conseil national de l’air le 2 juillet. Ce décret permettra de créer une dizaine de zones à faibles émissions en 2021, car toutes les zones qui dépassent actuellement les seuils d’émissions devront prendre « les dispositions nécessaires pour respecter d’ici fin 2023 les concentrations annuelles moyennes autorisées en particules et oxydes d’azote. » Le ministère rappelle que depuis le 1er juin 2020, la prime à la conversion peut être atteindre 2 000 euros, abondés à 50 % par l’État, dans les ZFE mobilités. Le décret devrait en outre attribuer une subvention exceptionnelle de 2,8 millions d’euros aux associations de surveillance de la qualité de l’air et mettre en place un nouvel indice ATMO de qualité de l’air dès le 1er janvier 2021, en incluant notamment les pesticides dans le dispositif de surveillance de la qualité de l’air.

Districlos Eure : onze véhicules loués chez Fraikin

Districlos Eure
Basée dans l’Eure, la filiale de Districlos, enseigne spécialisée dans les clôtures, grillages et portails, a fait appel à Fraikin pour compléter sa flotte de trois camions plateaux. Celle-ci loue auprès du spécialiste de la location de véhicules aménagés un poids lourd équipé d’une grue. « Sa location a permis de condenser les livraisons sur une même journée et d’affranchir les salariés du port de charges lourdes », indique-t-on chez Fraikin. Cette location commencée il y a trois ans est étendue aujourd’hui à dix véhicules légers.

Zity s’installe à Boulogne-Billancourt

Zity Boulogne-Billancourt
Le service d’autopartage en libre accès de Renault, Zity, déjà disponible à Paris et Clichy (92), s’installe à Boulogne-Billancourt (92). La flotte de ce service compte 500 Renault Zoé 100 % électriques. Les voitures Zity, localisables via une application, peuvent s’emprunter et se garer après utilisation dans chacune de ces trois villes. Le service est accessible à la minute, pour 0,29 euro, en forfait de 24 à 72 heures de 35 à 65 euros, ou en crédit temps de 30 à 100 euros. Ces crédits temps peuvent s’utiliser dans toutes les villes ou le service est présent, jusqu’à Madrid en Espagne, et « dans d’autres villes d’Europe où l’offre Zity pourrait être étendue », indique le prestataire.

En utilisant notre site, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Ils nous permettent notamment de vous proposer la personnalisation de contenu, des publicités ciblées en fonction de vos centres d’intérêt, de réaliser des statistiques afin d’améliorer l’ergonomie, la navigation et les contenus éditoriaux.

Cependant, vous pouvez à tout moment choisir de désactiver une partie de ces cookies en suivant les instructions fournies sur la page Politique de confidentialité.