Ada propose désormais des voitures thermiques en free floating

Ada a récemment mis à la route une flotte de véhicules électriques en free floating à Paris, en partenariat avec Renault. Le loueur lance un nouveau service du même type, mais sur des durées moyennes et avec des voitures thermiques.

2352
Ada Christophe Plonevez Fiat 500
Christophe Plonevez, directeur général d'Ada, à côté d'une des Fiat 500 disponibles en free floating © Ada

Ada propose un nouveau service de location moyenne durée (LMD) en free floating. Déjà disponible, il sera également intégré au service d’autopartage électrique sans station Moov’in Paris que le loueur lancera cet automne à Paris, en partenariat avec Renault. En effet, cette offre de courte durée ne satisfait qu’une partie de la demande selon Christophe Plonevez, directeur général d’Ada : « Les Zoé que nous avons déployées lors de notre première offre ne sont louables que de 10 minutes à une demi-journée. Nous avons ajouté un second système, il est désormais possible de louer un véhicule Fiat 500 ou Clio et de quitter Paris pour une plus longue durée ».

Cette offre doit couvrir les besoins de mobilité des Parisiens : « La mairie de Paris ne veut plus que les citadins possèdent de voiture, a confié le directeur général. Mais si ces derniers veulent partir en week-end, ils ont besoin d’un véhicule avec plus d’autonomie qu’une Zoé ». En outre, les utilisateurs de l’application Moov’in Paris peuvent employer le même compte afin de recourir au service de LMD : « Nous proposons des solutions pour tous les besoins de déplacement sur une seule plate-forme, le client peut aussi louer un véhicule en agence avec ce compte ! », s’est réjoui Christophe Plonevez.

Une offre VU d’ici 2019

Pour obtenir une Fiat ou une Clio, l’utilisateur réserve via l’application. Il peut ensuite aller chercher sa voiture sur un des emplacements fixes d’Ada. Après un état des lieux numérique, le conducteur débloque la voiture avec son smartphone et peut profiter du véhicule. Si la batterie du téléphone est trop faible, il peut utiliser à la place un système de badge. « Les prix sont les mêmes qu’en agence. Mais sans ces dernières, ces véhicules coûtent moins cher. Nous attendons cependant d’avoir du recul avant d’ajuster les prix », a expliqué le dirigeant d’Ada.

Ada badge application
Le badge peut remplacer le smartphone pour démarrer la voiture. © Ada

L’ambition du loueur pour ce nouveau service en free floating va au-delà du véhicule particulier : « Un de nos projets serait de créer un portail entreprise afin de mettre à disposition des professionnels des utilitaires connectés et électriques pour les livraisons du dernier kilomètre », a révélé le directeur général. Cette offre, encore hypothétique, serait lancée d’ici 2019 et proposerait des Renault Z.E. à une clientèle d’artisans ou de livreurs.

PARTAGER SUR