Jérémie Almosni, Ademe : « Prendre en compte les polluants non réglementés »

Pour l’Ademe, il est nécessaire d’intégrer de nouveaux polluants aux normes européennes d’émissions, telles les particules hors échappement, afin d’encourager l’innovation.
- Magazine N°265
952
Témoignage Jérémie Almosni, chef service transport et mobilité, Ademe
Jérémie Almosni, chef service transport et mobilité, Ademe

Jérémie Almosni est chef service transport et mobilité au sein de l’Ademe.

« Du côté des polluants, la norme Euro a eu des effets importants en termes de performance de dépollution des véhicules, avec un cycle d’homologation qui s’approche de plus en plus des conditions réelles d’utilisation. Cependant, les émissions polluantes à l’échappement restent particulièrement fortes lors des départs à froid, ce qui représente un enjeu notamment en milieu urbain ou pour les usages sur de petits trajets. De plus, certains polluants ne sont pas encore pris en considération.

Or, les particules hors échappement, par exemple, représentent 50 % en nombre...

PARTAGER SUR