Programme Advenir : une prime à destination des loueurs courte durée

Advenir, programme de financement de bornes de recharge, lance une nouvelle prime, cette fois à destination des flottes et salariés d’entreprises de location courte durée.
810
Advenir loueurs courte durée

Le programme Advenir, sous le pilotage de l’Avere-France, lancera dès le 1er janvier 2023 un nouveau dispositif d’aide pour les loueurs courte durée. Plus spécifiquement, cette aide ne cible que les flottes et les salariés de ces entreprises. Cette prime concernera alors uniquement les points de charge qui devront équiper les parkings privés à destination des flottes (véhicules d’entreprise) de ces loueurs.

Cependant, une jauge s’applique. En effet, comme le précise le programme sur son site internet, cette aide se limitera aux « 5 000 premiers points de recharge qui en feront la demande ». Là encore, nuance, puisque cette limite « ne constitue pas une garantie de financement en cas d’épuisement des fonds Advenir ». Premiers arrivés, premiers servis, donc. Les entreprises pourront déposer leurs demandes à partir du 1er janvier sur la plate-forme en ligne mon.advenir.mobi.

Prime Advenir pour les loueurs courte durée : 600 euros HT par point de charge

Le taux d’aide s’élèvera à 20 % du total des coûts de fourniture et d’installation des points de recharge, et le montant maximal de la prime par point de charge à 600 euros HT. À noter que, pour bénéficier de cette nouvelle prime, des conditions supplémentaires s’appliquent. Ainsi, pour être éligible à cette prime Advenir, le dossier du loueur courte durée respecter « l’ensemble des minimas techniques décrits dans le cahier des charges » (téléchargeable ici), ainsi que la réglementation en vigueur.

Autre condition d’éligibilité : seules les entreprises portant le code APE 77.11.10 pourront demander cette prime. Soit les sociétés spécialisées dans la « location et location-bail de voitures et véhicules automobiles légers » de moins de 3,5 tonnes, sans chauffeur. Rappelons que le code APE désigne l’« Activité Principale Exercée » et est attribué par l’Insee.