L’Agglo Hérault Méditerranée se met à la télématique

Pour sa flotte, l’Agglo Hérault Méditerranée a intégré une solution télématique, notamment pour mieux identifier les usages et envisager des mesures comme l’autopartage ou l’éco-conduite.
600
Agglo Hérault Méditerranée flotte

Forte d’une flotte de 390 véhicules, l’Agglo Hérault Méditerranée, communauté d’agglomération qui regroupe vingt communes, a choisi la solution télématique d’Océan pour organiser la transition énergétique de sa flotte. « Dans les collectivités, nous n’avons pas toujours accompagné les changements vers les nouvelles énergies alternatives, parfois faute d’outils adéquats », indique Dan Criado, directeur de la logistique et des moyens généraux. Or, cette transition est incontournable. En effet, « comme toutes les collectivités, nous avons des contraintes et des obligations qui concernent nos démarches durables », rappelle le responsable.

Avec la solution du télématicien Océan, Dan Criado voudrait « quantifier la consommation et les économies possibles ». Mais aussi : « avoir de la visibilité sur l’impact du fonctionnement de l’Agglo sur l’environnement ». Dans la flotte, souligne ce directeur, « beaucoup d’engins sont très consommateurs en énergie. Nous ne les utilisons sûrement pas à bon escient et de façon optimale aujourd’hui », complète-t-il.

Agglo Hérault Méditerranée : une flotte autopartage

Les données recueillies vont permettre à l’Agglo Hérault Méditerranée d’envisager « une démarche de transformation de la flotte », projette ce responsable. Parmi les mesures évoquées, la poursuite des pratiques d’éco-conduite déjà en parties en place. Autre projet pour les responsables de la flotte de l’Agglo : le développement de l’autopartage.

« C’est une grosse problématique pour toutes les collectivités car il est très complexe de parvenir à optimiser l’utilisation de nos véhicules, résume Dan Criado. Mais grâce aux outils mis en place, nous pourrons mettre en place ces changements sur deux ou trois ans ». Dernier objectif de l’implantation de cet outil : mieux contrôler les trajets effectués par les véhicules du parc. « Ces véhicules représentent un patrimoine important pour les collectivités. Il est donc important de savoir comment ils sont utilisés », conclut le responsable.