Agglomération d’Agen : feu vert pour l’électrique

Structure intercommunale réunissant 31 communes, l’agglomération d’Agen s’est mise à l’électrique mais aussi au GNV afin de réduire l’empreinte environnementale de sa flotte de 322 véhicules. Une démarche qui a amené à former les conducteurs de ces véhicules, mais aussi les agents en charge de leur réparation au sein du garage interne.

- Magazine N°249
1318
Sur une flotte totale de 322 véhicules, l’agglomération d’Agen a acquis une vingtaine de véhicules carburant au GNV et une trentaine de modèles électriques, avec un usage partagé en pool pour certains de ces derniers.
Sur une flotte totale de 322 véhicules, l’agglomération d’Agen a acquis une vingtaine de véhicules carburant au GNV et une trentaine de modèles électriques, avec un usage partagé en pool pour certains de ces derniers.

Christophe Enault, directeur des services techniques de l’agglomération d’Agen, le souligne : pour électrifier la flotte de la dizaine de communes de ce regroupement intercommunal, l’obtention du label Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte, TEPCV, s’est montrée déterminante. « Ce label nous a permis de lancer la démarche, d’entraîner le mouvement de commande des véhicules électriques et de bénéficier des subventions », détaille-t-il.

Mis en place en 2014 par le ministère de l’environnement de Ségolène Royal, le label TEPCV a été obtenu en 2016 par l’agglomération. À Agen, il engage la collectivité dans différentes actions pour...