Une aide à l’installation de chargeurs ultra-rapides pour les petites stations-service

Le gouvernement a annoncé, le 29 novembre 2022, la mise en place d’une aide à l’installation de bornes de recharge dite « ultra-rapide » (à partir de 50 kW) dans les petites stations-service indépendantes situées dans les communes de densité intermédiaire et rurale. Elle sera disponible dès le 1er décembre 2022.
4708
aides installation bornes recharge ultra-rapides stations
© shutterstock

Le gouvernement a renforcé les subventions aux petites stations-service indépendantes avec le lancement d’une aide à l’installation de bornes de recharge. Son but : « accélérer la modernisation des petites stations-service et leur contribution dans l’électrification des mobilités, notamment en zone rurale », a précisé Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique.

L’État cofinancera le déploiement de ces bornes de recharge dans ces stations avec une « enveloppe de 10 millions d’euros, dans le cadre de la loi de finances rectificative du 16 août 2022 », a rappelé Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique. Notons toutefois que l’aide à l’installation de bornes de recharge reste soumise à plusieurs conditions.

Le cofinancement des chargeurs ultra-rapides des petites stations

D’abord, la subvention concernera « les stations-service indépendantes vendant moins de 2 500 m3 de carburant par an. Soit plus de 4 000 stations éligibles à cette aide à l’installation de bornes de recharge », a estimé le gouvernement.

De plus, la borne de recharge devra être installée dans une station située au sein d’une commune de densité intermédiaire, c’est-à-dire ans les centres urbains intermédiaires, les ceintures urbaines et les petites villes, d’après la grille communale de densité à sept niveaux de l’Insee instaurée en mai 2022. Ou dans une commune rurale : bourgs ruraux et territoires ruraux à habitat dispersé et très dispersé.

L’État cofinancera « à hauteur de 60 à 70 % du coût de l’installation selon la puissance des bornes installées (50 kW ou 150 kW). » Par définition, la subvention s’applique aux bornes de recharge dite « ultra-rapide ».

Les stations concernées pourront demander l’aide à l’installation de ces bornes auprès de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), à partir du 1er décembre 2022. Elles recevront la subvention « un mois après la validation des dossiers déposés », a indiqué le gouvernement.