Aides à la conduite : le big bang de l’assistance

Régulateur de vitesse adaptatif, freinage automatique d’urgence ou encore alerte d’hypovigilance : les aides à la conduite se multiplient et se démocratisent. Mais si elles renforcent la sécurité et optimisent potentiellement les couts d’entretien et de garantie, encore faut-il s’y retrouver dans une offre pléthorique.

- Magazine N°174
953
Aides à la conduite : le big bang de l’assistance

Jamais la technologie ne s’est immiscée aussi loin entre la voiture et son conducteur. Depuis quelques années, les aides à la conduite déferlent dans les véhicules avec leur lot de puces électroniques, capteurs, caméras et autres algorithmes. Parmi ces systèmes, l’antiblocage de roue (le freinage ABS) et le contrôle de trajectoire (l’anti-dérapage ESP) sont les plus connus et anciens : l’alpha et l’oméga de la sécurité active en quelque sorte. Lancé pour la première fois en 1978 sur la Mercedes Classe S, l’ABS est obligatoire depuis 2006 et équipe maintenant la quasi- totalité du parc automobile. L’ESP, lui, sera monté en série sur tous les...

PARTAGER SUR