Bornes de recharge rapide : le gouvernement précise les futures aides

Le gouvernement va mettre en place des aides financières spécifiques afin d’encourager le déploiement de bornes de recharge rapide sur les routes nationales, les autoroutes et dans des hubs de recharge en centre urbain.
2245
baromètre mobilité EVBox
EVBox

Comme prévu dans le cadre du plan France Relance, le gouvernement va soutenir le développement de stations de recharge rapide. Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des transports, l’a confirmé le 15 décembre 2020, à l’occasion du Comité ministériel du développement et de l’innovation des transports (CMDIT). Il a donné plus de détails concernant les annonces effectuées en octobre lors de la signature de la charte « Objectif 100 000 bornes » par des acteurs du secteur et des élus locaux.

100 millions d’euros pour les routes nationales et les autoroutes

D’une part, une nouvelle aide sera destinée au déploiement de stations de recharge rapide sur les aires de services des routes nationales et les autoroutes. Une enveloppe de 100 millions d’euros est allouée au déploiement de ces stations sur la période 2021-2022, avec un financement pouvant atteindre jusqu’à 40 % des coûts d’installation.

Seules conditions : « ces stations devront comporter au minimum 4 points de recharge rapide et donner la priorité aux installations de 150 kW, qui permettent une recharge en moins de 20 minutes », a précisé le ministère de la transition écologique.

Des hubs de recharge rapide en centres urbains

Par ailleurs, une aide spécifique sera mise en place pour le développement de « hubs de recharge rapide » dans les centres urbains et à proximité des gares et aéroports. Son montant sera compris entre 100 000 et 240 000 euros, sous condition là encore d’inclure plusieurs points de charge d’une puissance minimale de 150 kW.

L’aide sera versée dans le cadre du programme de certificats d’économie d’énergie Advenir, qui finance déjà l’installation de points de recharge privés dans les immeubles collectifs et les parkings d’entreprise ou public. Ce dernier a récemment prolongé jusqu’en 2023 avec des montants revus à la hausse et doté de 10 millions d’euros sur les trois prochaines années (voir notre article).

Vers 1 million de VE sur les routes en 2022

Ces aides doivent contribuer à atteindre l’objectif de 100 000 points de recharge publics en service d’ici 2021, fixé par le gouvernement. « La fin d’année 2020 confirme la progression inédite des immatriculations de véhicules électriques, avec 87 100 véhicules électriques immatriculés sur les onze premiers mois de l’année contre 37 500 en 2019, a argué le ministère. Le parc automobile français pourrait comporter plus d’un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2022. Pour soutenir cette accélération, le déploiement d’un réseau d’infrastructures de recharge rapide permettant les déplacements longue distance est indispensable. »