Alainé Centre décarbone le transport des Parfums Christian Dior

En validant l’usage d’un Volvo FL Electric de 16 t pour des flux courts sur le site de production des Parfums Christian Dior, Alainé Centre mise sur la décarbonation des opérations logistiques.
1544
Alainé Dior

Alainé Centre (voir notre précédente brève), ex-Panon Transports, a satisfait la demande de décarbonation des flux logistiques du groupe LVMH pour son site de production des Parfums Christian Dior, à Saint-Jean-de-Braye (45). Depuis décembre 2020, le transporteur loue ainsi pour cinq ans au parfumeur un porteur 4×2 Volvo FL Electric de 16 t pour transporter ses parfums et ses cosmétiques depuis l’usine de production jusqu’au centre international de préparation de commandes.

Un Volvo FL Electric customisé

« Calculé pour un ROI sur huit ans, précise Jean-François Charroin, directeur général du Groupe Alainé, le contrat avec Volvo Trucks inclut l’achat, la fourniture de la borne de recharge sur le site d’Alainé Centre et l’entretien de la borne et du véhicule. » Le camion a été équipé d’un fourgon avec hayon élévateur et rallongé à 7,2 m pour transporter 19 palettes Europe. Son PTAC de 16 t + 700 kg autorise 7,5 t de charge utile. Il est aussi doté de quatre batteries totalisant 200 kWh. Celles-ci fournissent au moteur de 200 kW une autonomie de 150 à 200 km. Le véhicule dispose d’une prise de recharge rapide en 1 h 30 ou lente en huit heures.

Alainé Dior
Le Volvo FL Electric des Parfums Dior circulera seize heures par jour avec deux conducteurs sur le site de Saint-Jean-de-Braye.

Impact positif sur chaque parfum transporté

Satisfait du Volvo FL Electric, Alainé Centre regrette sa sous-exploitation. « Il ne consomme rien, est silencieux et offre un grand confort de conduite, avec une accélération et une puissance dignes d’une voiture, commente Jean-François Charroin. Mais il ne transporte que 4 t par voyage et ne parcourt que 20 km par jour, ce qui limite sa rentabilisation. Heureusement, Dior prend sa part du surcoût de 250 000 euros du véhicule durant les cinq ans de la location. »

Le parfumeur, lui, exprime sa satisfaction pour ce camion Crit’Air0 qui répond aux objectifs de son programme LIFE (LVMH Initiatives For the Environment). « Il renforce la performance environnementale du groupe et de chacune de ses maisons », souligne la direction. De fait, chaque parfum transporté peut afficher sa décarbonation.

Des tracteurs électriques pour plus de charge

La circulation du Volvo FL Electric sur les 55 hectares du site de Saint-Jean-de-Braye donne aussi un exemple « d’approche logistique plus propre et silencieuse » aux 2 200 collaborateurs et à la politique RSE du groupe. Le parfumeur compte donc l’utiliser jusqu’à seize heures d’affilée pour de multiples rotations en totale autonomie avec deux conducteurs.

Pour Alainé Centre, ce bilan ouvre des perspectives de commercialisation de poids lourds électriques auprès d’autres clients logistiques ou pour rapatrier sur Saint-Jean-de-Braye les productions de parfums du nouveau site de parfumerie de LVMH à Chartres, distant de seulement 81 km. Le transporteur aurait déjà sollicité Volvo Trucks au sujet des tracteurs FH électriques que Volvo commercialisera en 2022.

Alainé Dior
Le centre international de préparation de commandes pourrait aussi recevoir les parfums produits à Chartres et transportés en Volvo FH électriques.
PARTAGER SUR