Alfa Romeo Giulia 2020 : amélioration continue

Avant un véritable restylage, l’Alfa Romeo Giulia met à jour certaines de ses lacunes technologiques. Le résultat est au rendez-vous.

1885
Alfa Romeo Giulia 2020

L’Alfa Romeo Giulia est passée inaperçue dans un marché des berlines classiques en berne. Dommage, car elle ne manque pas d’atouts au-delà de ses lignes. Elle est plaisante à conduire, avec un typage sportif de propulsion et une direction très directe, et sa présentation intérieure séduit. Pour se montrer plus compétitive et avant même son restylage l’an prochain, la voilà qui adopte des retouches cosmétiques (couleurs de carrosserie), marketing (appellations rétro pour ses finitions, mais la version Business disparaît) et surtout, technologiques.

Ainsi, son système d’info-divertissement d’un autre âge évolue. Un grand écran désormais tactile de 8,8 ’’ se retrouve de série sur toute la gamme, et peut se commander via une molette sur la console centrale ‒ une bonne chose. Bien plus moderne, son écran d’accueil s’organise selon les envies du conducteur, tandis que le système de bord intègre l’appel d’urgence eCall avec assistance de série. Un smartphone permet aussi de verrouiller/déverrouiller les portes, de localiser le véhicule à distance, de surveiller sa vitesse ou sa zone de déplacement, et de recevoir une alerte en cas de tentative de vol.

En option, un point d’accès wi-fi avec huit connexions possibles est prévu, tout comme une navigation avec recherche de points d’intérêt et alerte trafic, ajoutant les infos météo et radars. Et alors que 70 % des ventes globales de ce modèle se font aux entreprises, une application de gestion de flotte entre au programme. Pour finir le tour du propriétaire, l’affichage entre les compteurs classiques a été revu, tout comme la console centrale, mieux finie et complétée d’un emplacement de recharge par induction.

Au démarrage, notre 2.2 diesel de 160 ch à l’essai agace par sa sonorité désagréable à basse vitesse, malgré un travail sur l’insonorisation. Mais sur route, il fait merveille, bien aidé par son excellente boîte 8 automatique. Donné pour 4,7 l/100 km en moyenne (NEDC corrélé), il demande en réalité autour de 7 l/100 km, raisonnable au vu des performances. Confortable, dynamique, la Giulia bénéficie aussi dorénavant d’un excellent régulateur adaptatif réactif, avec un suivi de file efficace. De quoi renforcer l’agrément en conduite au quotidien. Comptez à partir de 43 000 euros TTC pour le 2.2 diesel de 160 ch.

Valeurs futures
Alfa Romeo Giulia 2.2 160 ch AT8 / Super
Énergie Diesel
Boîte de vitesses Automatique
Carrosserie Berline
Cylindrée (cm3) 2 143
CO2 (g/km) 125
Ch din 160
Prix neuf TTC (€) 43 000
Mois 42
Km total 100 000
Valeur reprise TTC (€) 15 027
Valeur reprise 35,0 %
Valeur vente TTC (€) 17 515
Valeur vente 40,7 %
Source : Forecast Autovista, mars 2020.

Notre avis

PLUS
Présentation en progrès ● Excellent info-divertissement ● Agrément de conduite


MOINS
Moteur bruyant ● Espace arrière limité ● Restylage imminent

PARTAGER SUR