Alfa Romeo Tonale : l’hybride tonique

Avec son nouveau Tonale au positionnement premium, Alfa Romeo fait rimer sportivité avec hybridation légère, en attendant la version rechargeable (PHEV).
1075
Alfa-Romeo-Tonale

Chez Alfa Romeo, le Tonale est le premier modèle né sous l’ère Stellantis. Mais il ne bénéficie pas encore des synergies techniques du groupe. Sa plate-forme est reprise du cousin américain Jeep Compass, avec de nombreuses modifications. Imposant avec ses plus de 4,5 m de long, ce C-SUV se veut, comme son grand frère Stelvio, un modèle haut de gamme à tendance sportive. Son objectif : chasser sur les terres des XC40, Q3 et X1. Mais en standing et en prestations, le français 3008 soutient largement la comparaison.

Ce Tonale fait son effet avec son design athlétique aux forts accents latins. À bord, en retrouve une ambiance typique de la marque avec les deux casquettes coiffant le combiné d’instrumentation digital, le volant sport intégrant le démarreur et les buses d’aération rondes. Au rendez-vous pour la planche de bord, la qualité de finition est bien plus inégale dans les parties moins visibles comme les contre-portes. L’habitabilité et le volume de coffre de 500 l restent dans la moyenne.

Alfa Romeo a insisté sur le plaisir au volant avec une direction légère et directe, et une suspension qui favorise le ressenti de la route et la précision de conduite. Cela se paie au prix du confort, surtout à faible vitesse, a fortiori sur notre version Ti équipée d’immenses jantes de 20 ’’ (42 400 euros TTC).

Alfa Romeo Tonale : sportivité et hybridation légère

Côté mécanique, le Tonale fait rimer sportivité et hybridation légère, en associant un bloc 4-cyl. 1.5, un petit moteur électrique (15 kW, 48 V) et une batterie lithium-ion. De quoi assurer des phases d’entraînement 100 % électriques, notamment en manœuvre. Les 160 ch cumulés de notre modèle semblent un peu justes, mais ils ne manquent pas de vigueur pour mouvoir les plus de 1,6 t du Tonale, même dans les côtes. L’efficace boîte à double embrayage DCT à sept rapports n’y est pas étrangère, bien qu’elle ne soit pas aussi rapide que l’éclair. Quant à la consommation, elle se montre, sans surprise, très raisonnable en ville où l’on peut tabler sur moins de 5 l/100 km grâce à l’électricité. Mais elle grimpe vite sur route, avec 7,9 l mesurés sur notre parcours.

Pour justifier son positionnement premium, le Tonale mise sur de multiples ADAS de série, une connectivité dernier cri avec des mises à jour OTA et une commande vocale (Alexa) sophistiquée. Mais c’est surtout le certificat numérique NFT, une première sur un véhicule de série. Ce système de blockchain enregistre toutes les données de maintenance, de quoi garantir un historique limpide et donc de bonnes VR.

Alfa-Romeo-Tonale
Alfa Romeo Tonale Hybrid VGT 160 Ti
Moteurs (cm3)1 469 (4-cyl. essence + électrique)
Puissance/couple cumulés (ch/Nm)160/240
Conso moyenne (l/100 km)5,7-6,3
Émissions de CO2 (g/km)130-144
Vitesse maxi (km/h)210
0 à 100 km/h (s)8,8
Capacité batterie lithium-ion (kWh)0,77
Poids à vide (kg)1 600
Coffre (l)485
L x l x H (mm)4 520 x 1 840 x 1 600
À partir de (€ TTC)42 400 (35 400 en Super 130 ch)