Aliapur, 10 ans et 400 millions de pneus collectés

Aliapur souffle ses dix bougies et à cette occasion Éric Fabiew, son directeur général, a fait le point sur l’activité de la filière de valorisation des pneus usagés.

483
Aliapur, 10 ans et 400 millions de pneus collectés

Cette société anonyme créée en 2004 avec sept actionnaires manufacturiers* réalise un chiffre d’affaires annuel de 580 millions d’euros avec 24 collaborateurs. Plus de 300 clients dont des constructeurs, des enseignes à réseau, des sites de vente en ligne ou encore des garages indépendants et des collectivités bénéficient des services de collecte et de traitement des pneus usagés proposés par Aliapur.

Chaque année, 300 000 tonnes de pneus sont collectés, soit 400 000 millions d’unités récupérées depuis 2004 auprès de 40 000 garages et centre autos. Autant de pneus ensuite réutilisés, valorisés en énergie ou en matière. Ces volumes cumulés représentent des économies de ressources naturelles, soit l’équivalent de la consommation électrique de 35,5 millions de réfrigérateurs fonctionnant pendant un an, ajouté à l’équivalent de la consommation d’eau de 1,12 milliard de cycles de lave-linge, combiné à l’économie de CO2 de 38 milliards de km parcourus par un véhicule léger.

Le tout pour une éco-contribution régulièrement ramené à la baisse depuis 2004 et bien inférieure à celle des autres pays européens, souligne Aliapur. Si cette éco-contribution avait été fixée à 2,20 euros en 2004, faire traiter et valoriser un pneus coûte aujourd’hui 0,80 euro pour les motos, scooters et cyclos, 1,35 euro pour les VL, VUL, 4×4, et 9,70 euros pour les PL.

* Bridgestone, Continental, Dunlop, Goodyear, Kléber, Michelin et Pirelli

Vous aimez cet article ? Recevez chaque mardi notre newsletter