Amazon commande 1 064 Iveco S-Way NP pour ses prestataires européens

En acquérant 1 064 Iveco S-Way NP, Amazon surfe sur la vague de ventes en ligne en Europe et prend en main le verdissement des flottes de ses partenaires transporteurs.
1278
Amazon Iveco
En Europe, la flotte d’Amazon sera constituée de 1 064 Iveco S-Way au GNC.

Avec l’achat massifié de 1 064 Iveco S-Way Natural Power, Amazon veut verdir les flottes de ses transporteurs européens. En février 2021, déjà, il avait acheté et déployé 700 poids lourds GNC auprès de ses transporteurs nord-américains. Avec des ventes portées par le covid-19, le détaillant en ligne récidive avec ces 1 064 Iveco S-Way NP pour les flottes européennes inscrites dans le programme Amazon Freight Partners et travaillant pour son compte. En 2021, 216 véhicules auront été remis à ses prestataires, les 848 autres devant l’être à partir de mi-2022. Objectif : remplacer des poids lourds thermiques.

Des Iveco S-Way adaptés pour Amazon

Équipés d’un moteur FPT Cursor 13 à combustion stoechiométrique et de réservoirs à gaz comprimé de 1 052 l, ces Iveco S-Way disposent d’une autonomie de 620 km, avec une puissance de 460 ch soit, selon le constructeur, 12 % en plus que leurs concurrents directs. Ils affichent, selon Gerrit Marx, P-DG d’Iveco Group, « un niveau de bruit réduit par rapport aux moteurs diesel, une économie de 40 % du carburant et une réduction de 95 % du CO2 émis du puits à la roue s’ils sont alimentés en biogaz ».

De surcroît, les S-Way livrés en 2022 auront leurs technologies de sécurité et leur connectivité adaptées pour Amazon. Ils seront ainsi équipés de l’Iveco Driver Pal, l’assistant vocal de conduite embarqué qui intègre les fonctionnalités d’Amazon Alexa.

Le transporteur britannique Forge Logistics possède déjà dix Iveco S-Way au GNC.

10 Iveco S-Way pour Forge Logistics

Partenaire fret d’Amazon au Royaume-Uni, la société de transports Forge Logistics se montre satisfaite. « Nous exploitons dix camions GNC d’Iveco et d’autres suivront en 2022, rapporte Ian Thomson, son directeur. Notre expérience a été bonne jusqu’à présent. Nous apprécions particulièrement la réduction du coût du carburant par rapport aux diesel. Même dans le contexte de la hausse des prix du gaz, nous voyons un impact positif, mais nous espérions et espérons encore plus que l’environnement changera. ».

Amazon en transition vers l’électrique

Pour Amazon, cependant, le GNC reste une énergie de transition et le géant américain travaille déjà avec « des constructeurs automobiles et des start-ups pour tester et déployer des technologies plus durables ». Aux États-Unis, il utilise déjà des VU électriques Rivian pour ses livraisons Last Mile et, les 6 et 7 octobre dernier, il a tenu sur internet son premier Sommet pour le développement durable Amazon FASTforward. Celui-ci a réuni 400 transporteurs et des industriels comme Volvo Trucks, ABB ou Plug Power pour « transformer conjointement l’industrie du transport ».

Pour Amazon, les VUL électriques comme le Rivian restent la solution idéale pour livrer les particuliers.
PARTAGER SUR