Angoulême se branche sur l’électrique

«La mobilité est un vecteur de transformation de la ville et l’auto-partage optimise les coûts de fonctionnement».

- Magazine N°173
619
Angoulême se branche sur l’électrique

Voici, en quelques mots, la synthèse de Xavier Hurteau, directeur général adjoint du Grand Angoulême, chargé de l’appui au service pour les politiques innovantes. Les premières Mia électriques ont ainsi été commandées (notre photo). Une dizaine de voitures sont destinées au service d’auto-partage et quatre viendront remplacer d’anciennes Saxo au sein du parc de l’agglomération. La ville, qui dispose déjà de petites fourgonnettes électriques Goupil, va aussi recevoir ses deux premières Mia. « Notre bailleur social, l’Office public d’habitat d’Angoulême, et la SEM d’aménagement de la Charente s’équipent aussi. Le maire d’une petite commune...

PARTAGER SUR