Aon Auto franchit de nouvelles étapes

Aon Auto fête son cinquième anniversaire et lance deux nouveaux services. Se présentant comme le premier gestionnaire de flottes automobiles indépendant, le département spécialisé d’Aon France se porte sur les rangs de nouveaux appels d’offres et étudie les opportunités à l’international.

- Magazine N°119
425

Coup sur coup, Aon Auto lance deux nouveaux services. Désormais, ses clients disposent d’un site Extranet de reporting et d’un système de commande en ligne de véhicule. Sur une même application, le site Extranet de reporting d’Aon Auto rassemble tous les états détaillés liés à la flotte. « Les clients nous encombrent de demandes, explique Thierry Dubois, directeur d’Aon Auto. Le client A n’a pas les mêmes demandes que le client B. Avec cet outil, le client va chercher l’information qu’il souhaite sur le site ». Le responsable de la flotte peut ensuite télécharger les données sous format PDF ou Excel.

Qu’il s’agisse d’un état du parc, d’un historique des coûts d’entretien et de réparation, d’un suivi technique, d’anomalies, de récapitulatif par véhicule, de mouvement de véhicules…, l’entreprise accède depuis son ordinateur à l’information et ce, en quelques clics.

« Cet outil Extranet est également couplé avec un outil Publisher, précise Thierry Dubois. Ainsi, les entreprises reçoivent automatiquement à une date et à une fréquence données les informations qu’elles désirent ». Cette fonctionnalité s’adapte particulièrement bien aux reportings d’états de parcs, d’alertes et de dépenses. « Avec cet outil, reprend Thierry Dubois, nos clients accèdent aux informations dont ils ont besoin même en ayant externalisé la gestion de leur flotte. Ainsi, ils ne passent plus leur temps à chercher l’information, mais à l’analyser. De plus, cet outil renforce la transparence vis-à-vis de nos prestations. Les clients vont s’apercevoir que nous dépensons le moins possible ».

L’outil Extranet d’Aon Auto se distingue des autres outils de ce type grâce à sa capacité à intégrer les données qui proviennent de différents fournisseurs, différents loueurs. « L’information délivrée est formatée et exhaustive, explique Xavier Bénard, responsable du développement des services. Notre métier consiste à obtenir des informations de différents fournisseurs, de les intégrer et de les représenter. Cela demande de créer de nombreuses interfaces. Notre outil Extranet n’a pas d’équivalent sur le marché car il intègre les informations de l’ensemble des fournisseurs. » A ce jour, Aon Auto a équipé six de ses clients de ce nouvel outil. A la fin de l’année, tous les clients devraient disposer de leur site de reporting.

Commande en ligne

Deuxième outil développé, la commande de véhicule en ligne est née d’une demande de l’un des nouveaux clients d’Aon Auto, Vedior. Utilisant la technologie de l’Extranet, cet outil permet d’intégrer dans l’Intranet des clients des fonctionnalités sécurisées et gérées par Aon Auto. Le collaborateur se connecte à l’Intranet de son entreprise et accède à une page dédiée Aon Auto. Il peut choisir trois rubriques : « première demande de véhicule », « renouvellement de véhicule » et « transfert de véhicule ». Le demandeur s’identifie et choisit le véhicule souhaité. Ensuite, Aon Auto prend en charge le circuit de validation de la commande et assure l’ensemble du back office. Si le véhicule choisi ne correspond pas à la car policy, le collaborateur est contacté par Aon Auto et la commande est rectifiée avant d’être envoyée au responsable de parc pour validation. Pour gérer cette nouvelle offre, Aon Auto a mis en place des ressources spécifiques au sein de son Centre de Contacts et de Services de Marseille.

Cinq bougies et un regard vers l’avenir

Le lancement de ces deux nouveaux services coïncide avec le cinquième anniversaire d’Aon Auto. « En lançant Aon Auto, nous menions une véritable expérience. A l’époque, en 2001, le métier de la gestion de flotte pour le compte des entreprises n’existait pas. Notre expérience s’est révélée une réussite et nous passons aujourd’hui à la vitesse supérieure. Dans un laps de temps relativement court, nous avons atteint une taille critique ». François- Xavier Redier, directeur général adjoint de la branche Aon Assurances Risques Services d’Aon France, commente ainsi l’anniversaire d’Aon Auto.

Après avoir testé la validité du concept pendant quelques mois et après avoir racheté en 2000 Pyxys qui gérait 3 500 véhicules, Aon Auto a été créé en 2001. Dès 2002, le département d’Aon France crée le Centre de Contacts et de Services de Marseille pour répondre à la demande de ses clients. En 2003, le fleet manager s’équipe du logiciel Autoself pour optimiser ses processus. En 2004, Aon Auto est certifié ISO 9001 version 2000. En 2005, le spécialiste de la gestion de flotte lance le service Premium, prestation qui gère de bout en bout les accidents et ce, de la prise en charge du véhicule accidenté jusqu’à sa restitution après réparation. Enfin, en 2006, Aon Auto livre à l’un de ses clients son premier site Extranet de reporting. « Nous étions un peu en avance sur le marché, explique Thierry Dubois. Nous avons appris et le marché est venu à maturité ». Sur la partie assurance, le nombre de véhicules gérés par Aon Auto est passé de 200 000 en 2001 à 300 000 aujourd’hui. En matière de fleet management, la flotte d’Aon Auto est passée de 3 500 unités en 2001 à près de 30 000 aujourd’hui avec des clients comme Bull, Schneider Electric, Pfizer, Arcelor, Thales, la SNCF, Roche ou encore Vedior. La part du fleet management dans le chiffre d’affaires global d’Aon Auto est passée de 4 % en 2001 à 23 % en 2006. « Nous avons consenti des investissements lourds, affirme François-Xavier Redier. Aujourd’hui, Aon Auto est rentable. Aujourd’hui se pose la question de l’étape suivante. D’importants appels d’offres sont en cours ou ont été annoncés.

Nous sommes sur les rangs. Déjà présents en Espagne, Italie et Portugal, nous déciderons courant 2006 si nous investissons ou non de nouveaux pays ». Et de conclure : « le sens de l’histoire va vers des appels d’offres européens en matière de fleet management. »