Mobilités durables : un appel à manifestations pour des projets en zones peu denses

1551
Ademe appel à projets
© Ademe

Dans le cadre du plan « French mobility », la ministre de la transition écologique et solidaire Élisabeth Borne et l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) ont lancé pour la troisième année consécutive un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour l’expérimentation de nouvelles solutions de mobilité, en particulier en zones péri-urbaines et peu denses. « Actuellement, 40 % de la population française n’a pas ou peu accès aux services de transport public, rappelle l’Ademe. La voiture reste le mode de transport le plus utilisé au quotidien en France. Cette dépendance, encore plus prégnante en zones péri-urbaines et rurales, induit des inégalités en termes d’accès aux aménagements du territoire. » L’AMI concernera donc d’une part les projets d’élaboration d’une stratégie de mobilité portés par des coopérations intercommunales, des pôles d’équilibre territorial et rural (PETR) ou des syndicats mixtes ; et d’autre part des projets de services de mobilité portés soit par des personnes morales de droit public soit par des acteurs économiques. 65 projets ont déjà été labellisés lors des éditions précédentes (voir la carte), dont 53 en 2018 et 8 en 2019.

PARTAGER SUR