Un appel national aux entreprises pour la sécurité routière au travail

Sous l’impulsion des ministères du travail et de l’intérieur, de grandes entreprises s’engagent pour améliorer la sécurité routière de leurs salariés.

1161
Un appel national aux entreprises pour la sécurité routière au travail

Le 11 octobre, la ministre du travail Myriam El Khomri et le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve ont reçu les représentants des 21 grandes entreprises (Airbus, SGS, NRJ Group, La Poste, etc.). Ces dernières ont annoncé s’engager pour la sécurité routière de leurs salariés. Cet engagement est détaillé dans un manifeste en sept points :

  1. Limiter aux cas d’urgence les conversations téléphoniques au volant
  2. Prescrire la sobriété sur la route
  3. Exiger le port de la ceinture de sécurité
  4. Ne pas accepter le dépassement des vitesses autorisées
  5. Intégrer des moments de repos dans le calcul des temps de trajet
  6. Favoriser la formation à la sécurité routière des salariés
  7. Encourager les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper

« Cet appel doit marquer le début d’un vaste mouvement de mobilisation et de prise de conscience qui a vocation à se diffuser dans de nombreuses entreprises, petites, moyennes ou grandes », indique le ministère du travail. Les entreprises peuvent y adhérer en ligne sur le site entreprises.routeplussure.fr et trouver les outils nécessaires pour mettre en place cette charte dans leurs structures. Leur nom et logo apparaîtront ensuite sur le site. Cet appel a été relayé le 12 octobre dans la presse.

PARTAGER SUR