Apple de retour dans le véhicule autonome ?

Un courrier à l’agence américaine fédérale de la sécurité routière (NHTSA) relance les spéculations autour de l’intérêt d’Apple pour le véhicule autonome.

701
Apple de retour dans le véhicule autonome ?

Dans ce courrier daté du 22 novembre, Steve Kenner, le directeur produit de la firme à la pomme, rappelle qu’Apple « investit massivement dans l’apprentissage automatique des machines et est très enthousiaste sur le potentiel des systèmes autonomes, notamment dans le secteur des transports. » Mais surtout, il demande à l’autorité de lever les obstacles administratifs aux nouveaux entrants sur le marché du véhicule autonome « afin de créer une compétition saine » entre toutes les entreprises du secteur. Cette demande concerne notamment la possibilité de pratiquer des essais sur route. Le congrès américain et la NHTSA ont depuis peu levé certaines restrictions à ces tests pour les constructeurs « établis » mais pas pour de nouveaux acteurs comme Apple.

Pour les analystes, cette lettre témoigne des ambitions intactes d’Apple dans le véhicule autonome. Un programme connu dans ce domaine sous le nom « Projet Titan » n’a jamais été confirmé clairement par les plus hauts responsables d’Apple. Selon les dernières rumeurs, ce projet avait été revu à la baisse pour se concentrer uniquement sur les technologies embarquées des voitures autonomes.