APRR équipe ses aires de services en stations de recharge

Le concessionnaire d’autoroute APRR a fait appel à l'énergéticien Engie Solutions pour installer 107 nouvelles stations de recharge électrique sur ses aires de services.
1685
APRR recharge
© Punk Agency

Engie Solutions dévoile une nouvelle collaboration avec le concessionnaire d’autoroute APRR. Le prestataire prévoit ainsi d’installer un total de 107 bornes sur les portions d’autoroute du concessionnaire entre Paris et Lyon. Soit au total 214 points de charge. « Nos équipes en assureront la conception, la construction et la mise en service d’ici décembre 2022 », détaille Engie Solutions. Ces nouvelles installations de bornes atteindront une puissance annoncée de 80 à 300 kW. Elles font suite aux appels d’offres lancés par APRR pour équiper de bornes de recharge l’intégralité de ses 98 aires de services, y compris celles de sa filiale AREA d’ici la fin 2022. Une partie de ces équipements est réalisée par les pétroliers dans leurs stations. Mais la part restante demeure à l’initiative du concessionnaire.

D’autres prestataires pour APRR et la recharge

À côté d’Engie, d’autres installateurs comme Fastned participent à l’atteinte de cet objectif. Ce dernier équipe les aires du concessionnaire de stations de bornes rapides avec quatre points de charge de 150 kW. Ces stations seront couvertes d’une canopée afin de protéger les utilisateurs pendant la charge du véhicule. Le prestataire propose ses recharges à un tarif de 0,59 euro par kWh sans abonnement. En novembre 2021, Fastned annonçait l’installation de neuf stations de recharge rapide sur l’axe Paris-Dijon et Dijon-Lyon sur les aires d’APRR mais aussi d’AREA, filiale d’APRR.

Du côté d’Engie Solutions, cette annonce suit celle du début du mois d’avril 2022. Le prestataire annonçait l’installation par ses équipes de 186 points de charge pouvant aller jusqu’à 300 kW de puissance sur dix-huit aires d’autoroutes du réseau SANEF. Les concessions de ce réseau sont présentes dans l’Est et le Nord de la France ainsi qu’en Normandie.

L’ensemble de ces installations participe des initiatives des différents concessionnaires d’autoroute pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement d’équiper les 360 aires du réseau autoroutier français d’infrastructures de recharge rapide d’ici 2022.