Ariya, premier crossover 100 % électrique de Nissan

Douze ans après le lancement de la Leaf, Nissan propose un crossover très abouti. Combinaison du design japonais allié à la pointe de la modernité, l’Ariya veut être le fleuron de la gamme.
1106
Ariya Nissan crossover électrique
© Nissan

Un salon roulant tout électrique, à la fois futuriste et cosy, spectaculaire et discret. Voici la carte de visite de l’Ariya, qui inaugure la toute nouvelle plate-forme spécialement créée pour les modèles électriques de l’Alliance Renault-Nissan.

Avec sa silhouette de crossover coupé, le Nissan Ariya est plus imposant qu’il n’y paraît. Un peu plus court et légèrement plus bas qu’un X-Trail, il mesure tout de même 4,60 m pour une hauteur de 1,66 m, soit quasiment les mêmes dimensions que le Volkswagen ID.4. De belles mensurations pour en faire un véhicule familial.

À bord, c’est d’ailleurs une ambiance limousine qui se dégage. La nouvelle plate-forme permet un vaste espace intérieur sans tunnel, avec une bonne garde au toit et un espace royal pour les jambes. Seule la capacité du coffre pourrait supporter la critique avec 468 dm3, réduite à 415 dm3 sur les versions 4×4.

La planche de bord est habillée de deux écrans de 31 cm, d’un unique gros bouton pour le volume de la radio et de touches à retour haptique pour la climatisation. Entre les sièges avant, une console indépendante et mobile coulisse électriquement pour dégager un plancher plat et accentuer encore l’impression d’espace. À l’arrêt, les commandes sont quasiment invisibles mais s’illuminent au démarrage avec une sensation de relief.

Ariya Nissan crossover électrique
© Nissan

Si l’intérieur respire la « zénitude », le design extérieur est tout aussi futuriste. À l’avant, de fines optiques sont reliées par un bandeau lumineux et les clignotants encadrent une calandre pleine ornée de motifs japonais à la manière des origamis. Un décor décliné également un peu partout dans la voiture. Ce Nissan Ariya s’équipe aussi des dernières nouveautés embarquées (aides à la conduite, caméra 360 °, vision tête-haute, connectivité et assistant vocal).

Agrément de conduite

Sous sa robe très épurée, le Nissan Ariya distille son courant alternatif aux roues avant grâce à un cœur électrique synchrone de 160 kW (218 ch) ou 178 kW (242 ch), et même 225 kW (306 ch) en version e-4orce bimoteur et à quatre roues motrices. Les batteries fournissent, quant à elles, de 63 kWh (sur version 160 kW uniquement) à 87 kWh. De quoi proposer des autonomies respectives de 403 km, 533 km et 500 km.

Si la plus petite puissance sera réservée à une utilisation essentiellement urbaine, notre modèle d’essai, en version intermédiaire révèle une vraie polyvalence. Une version privilégiée par les entreprises, Nissan ne proposant volontairement pas de définition Business au catalogue.

Pour faire le plein de watts, le chargeur fourni demandera dix heures pour raviver la batterie à 100 %. On peut aussi recharger le Nissan Ariya sur le réseau public, en courant continu jusqu’à 130 kW. Il sera ainsi possible de récupérer jusqu’à 350 km d’autonomie théorique (WLTP) en trente minutes. Une auto confortable et douce qui préserve l’agrément de conduite en assurant un dynamisme et des performances très homogènes.

La fiche technique de la Nissan Ariya

Nissan Ariya  2 roues motrices2 roues motricese-4ORCE 4 roues motrices bimoteur
Batterie63 kWh87 kWh87 kWh
Puissance218 ch242 ch306 ch
Couple300 Nm300 Nm600 Nm
Vitesse maxi (km/h)160 km/h160 km/h200 km/h
0-100 km/h (s)7,57,65,7
Autonomie cycle mixte WLTP403 km533 km500 km
Dimensions (L x l x H)4,59 x 1,85 x 1,664,59 x 1,85 x 1,664,59 x 1,85 x 1,66
Pneumatiques235/55R19235/55R19255/45R20
Volume du coffre (l)468468415
Poids à vide (kg)1 980 à 2 2181 980 à 2 218 1 980 à 2 218
Prix de base (€) TTC47 300 €54 400 €57 400 €