TPE et artisans : le véhicule, un outil de travail à financer

Pour les artisans qui lancent leur activité, majoritairement avec le seul dirigeant pour effectif, le véhicule constitue bien souvent la pierre angulaire de la réussite. Car ce véhicule, en général utilitaire, doit assurer des interventions quotidiennes, servir de vitrine auprès des clients et apporter un gage de fiabilité suffisant auprès des banques.
- Magazine Hors-série N°23
1438
Véhicules utilitaires

Lancer son activité n’est jamais chose aisée. Et cela l’est encore moins dans le contexte si particulier de 2020. Pour Emmanuel Laurent, qui ouvert son entreprise de menuiserie cet été à Mespaul, dans le Finistère, la crise sanitaire aura eu au moins une répercussion majeure : celle d’écourter sa réflexion sur le mode de financement de son véhicule. « J’ai réfléchi à d’autres solutions que l’achat. Mais avec le confinement, le lancement de l’entreprise a été retardé. Je me suis donc finalement orienté vers l’achat qui se présentait comme la solution plus simple », indique le jeune entrepreneur.

Pour le choix du modèle, le menuisier s’est basé...

PARTAGER SUR