Arval aide les flottes à s’équiper du système de stabilité ESP

Si la plupart des décideurs sont conscients des bénéfices procurés par le système électronique de stabilité ESP, cette option est rarement proposée. La situation pourrait bien changer pour les clients d’Arval…

- Magazine N°141
348

Chez Arval, filiale de location longue durée du groupe BNP Paribas, on ne badine pas avec la sécurité ! Dernière action en date : une grande campagne de promotion en faveur du système électronique de stabilité ESP® (appelé aussi ESC). Et un engagement ferme : le financement à hauteur de 50 % du prix de l’ESP® auprès de toute entreprise prenant en location un véhicule équipé de cette option. Le loueur entend donc participer activement à la généralisation de ce système auprès des flottes en France. D’autant que pour l’instant, on en est assez loin. Et ce, pour plusieurs raisons.

C’est ce que révèle notamment une récente étude réalisée par TNS Sofres pour le compte de Bosch auprès de 230 entreprises privées de plus de 100 salariés et à la tête d’une flotte de plus de 50 véhicules. Si 84 % des gestionnaires de parcs interrogés déclarent avoir déjà entendu parler de l’ESP, seuls 48 % d’entre eux sont capables de décrire correctement le système et d’expliquer avec exactitude ses atouts. Pour Bosch, c’est d’ailleurs ce manque de connaissance du fonctionnement et des bénéfices de l’ESP® qui constitue l’un des principaux freins à sa généralisation.

Parallèlement, 69 % des décisionnaires affirment que l’ESP® ne leur a pas été proposé lors du dernier achat. « Pourtant, explique Bosch, dans un marché de plus en plus concurrentiel, un argumentaire étayé sur les avantages de l’ESP® peut apparaître comme un véritable atout de différenciation, notamment pour les sociétés de LLD. » A bon entendeur. . .