Arval développe des outils pour la mobilité durable

La filiale de BNP Paribas lance Eco-Diagnostic et Eco-Parc. Le premier outil permet de mesurer l’impact de la flotte sur l’environnement quand le second se présente sous la forme d’un logiciel qui aide à mettre sur pied une car policy verte.

- Magazine N°133
427

En créant Eco-Diagnostic et Eco- Parc, Arval s’engage dans son domaine de compétences à construire une mobilité durable et à promouvoir l’éco-conduite. L’Eco-Diagnostic vise à sensibiliser les entreprises à la mobilité durable. A l’aide d’un questionnaire « mobilité durable », les commerciaux d’Arval réalisent un diagnostic personnalisé et gratuit du parc automobile de leur client. Dans un premier temps, il permet une analyse quantitative et qualitative des sinistres du parc et la préconisation d’actions de prévention du risque routier. Par ailleurs, il permet d’analyser les optimisations possibles en terme d’éco-conduite via des actions de communication, de sensibilisation et de formation des conducteurs de l’entreprise. Enfin, l’état du parc est analysé pour optimiser les couples durée-kilométrage, le choix des véhicules… L’Eco-Parc vise, quant à lui, à bâtir une politique flotte verte. Arval a développé une application informatique qui permet de sélectionner les véhicules, parmi tous les modèles disponibles sur le marché, en fonction de nombreux paramètres techniques et financiers. Parmi ces paramètres figurent les émissions de CO2 et les consommations de carburant. Ainsi, Arval propose à ses clients de construire des flottes de véhicules plus respectueuses de l’environnement, moins consommatrices d’énergies fossiles et moins émettrices de gaz à effet de serre, le tout en cohérence avec leurs critères économiques. Cette politique volontaire se concrétise par une première campagne de sensibilisation à la construction d’une flotte de véhicules propres. A la mi-octobre, un mailing destiné à l’ensemble des clients Arval a relayé une offre spéciale sur le modèle Grand Scénic. Conforme à la charte Renault eco2, ce véhicule affiche un taux d’émission de CO2 inférieur ou égal à 140 grammes et est fabriqué dans une usine respectueuse de l’environnement qui est certifiée ISO 14001. De plus, le Grand Scénic est recyclable à 95 % de sa masse et utilise au moins 5 % de plastique recyclé. Cette première incitation commerciale sera suivie d’autres campagnes dans ce sens.

Par ailleurs, Arval met à la disposition de ses clients un éventail de services qui permettent de promouvoir l’éco-conduite auprès de leurs collaborateurs. Avec à la clef jusqu’à 40 % d’économie sur le budget carburant et une réduction sensible des émissions de gaz à effet de serre. Avec l’ensemble de ces outils, Arval entend réaffirmer sa volonté de jouer un rôle moteur pour promouvoir la mobilité durable.

PARTAGER SUR