Arval teste la navette autonome pour ses salariés à Rueil-Malmaison

Dans quelques mois, Arval prévoit de mettre une navette autonome à disposition de ses salariés pour effectuer le trajet de la gare RER à son siège de Rueil-Malmaison (92).

814
Arval navette autonome

Dans quelques mois, Arval prévoit de mettre une navette autonome à disposition de ses salariés pour effectuer le trajet de la gare RER à son siège de Rueil-Malmaison (92). Mené en partenariat avec la commune et la RATP, ce projet s’inscrit dans la stratégie du loueur de diversifier son offre vers des prestations de mobilité.

D’ici huit mois, les salariés du site du loueur Arval à Rueil-Malmaison pourront effectuer en navette autonome le trajet d’environ 700 m qui les sépare de la gare RER. Une navette autonome en l’occurrence baptisée EVAA, soit le modèle EZ10 gen 3 d’EasyMile. Ce service s’inscrit dans le cadre d’un projet expérimental qui mobilise le loueur, la commune de Rueil-Malmaison et la RATP. La commune va mettre en place les aménagements nécessaires à la circulation de la navette à hauteur de 230 000 euros : trottoirs, suppression de certaines places de parking, etc. Tandis que la RATP fournit en location la prestation (étude préalable, location de navette, maintenance, etc.) acquise en partie auprès d’EasyMile.

Ce projet s’inscrit dans la volonté du loueur de se diversifier vers des prestations de mobilité. Si la prestation de services de navettes autonomes est encore en gestation, Arval propose déjà des services d’autopartage, de vélopartage et bientôt de scooters électriques en libre-service. Des services qui passent aussi par des innovations comme une application en test qui réunit les informations de géolocalisation de la navette, ses horaires de passage et ceux des transports en commun.

La dernière brève sur Arval

PARTAGER SUR